Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

7 janvier 2022 5 07 /01 /janvier /2022 08:50

 

 

Département 64 - PYRÉNÉES ATLANTIQUES

 

 

Y a-t-il un ascenseur pour monter au château ?

 

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La commune de Mauléon-Licharre est située à 40km au Sud-Ouest de Pau (voir son château), à 35km au Sud d'Orthez (voir son pont fortifié) et à 10km à l'Ouest d'Oloron Sainte Marie (voir sa cathédrale fortifiée).

 

  Coordonnées du château :

43° 13' 10" N 00° 53' 10" W
 43.219553°  -0.886229°

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

Je vois que tu as des maux-léon ?

* Il est là haut sur une motte, moi en bas, proche de la rivière.

* Il est entouré d'un fossé, moi dans cette fosse je dois me hisser.

* Rempart et tours sont arasés, je suis quand même admiratif devant ses ouvertures pour canon.

* Il est vrai que ce château est "canon", même si crénelage et mâchicoulis (voir vocabulaire) manquent.

Est ce un bateau ou un château ?

 

 

Il est comme un céré-léon

* En découvrant le coté Sud du château je suis.... en étonnement devant cette curieuse architecture.

* Le château n'offre ni forme ronde ni angle droit.

* C'est un puissant éperon défendu par d'imposantes canonnières qui affrontent l'arrivée des assaillants.

* Le coté Ouest est beaucoup plus classique avec ses 2 tours rondes.

 

 

 Est ce un camé-léon ?

* En cherchant l'entrée, je découvre un pont fixe à 2 arches.

La hauteur des piliers m'informe de la profondeur du fossé.

* Pour entrer en ce château, il me faut contourner par le Nord.

* C'est sous le contrôle des nombreuses canonnières avec un large ébrasement que j'avance.... avec précaution.

* Face à moi, un châtelet d'entrée avec les flèches imposantes pour le levage d'un pont en bois.

* Dans la salle de garde au dessus, je ne vois aucune animosité.

* La porte est entrouverte. Le "seigneur" (ou son représentant) n'attend que moi pour partager, non point un frugal repas, mais les connaissances sur cette construction historique.

* J'entre.

* Puis je donne quelques piastres au jovial Mauléonnais.

 

 

Patte blanche il faut montrer pour franchir le pont

 

 

 

L'intérieur :

Rappel

* La visite du château étant payante, je ne me sens pas le droit de tout vous montrer.

* Je vais donc vous sensibiliser aux belles découvertes à faire pour que vous ayez envie de venir toucher les pierres.

 

Vide, et pourtant plein de détails

 

Il est Napo-léon

* N'étant point Corse ni Empereur, je ne comprends pas la raison de l'insistance de mon hôte à descendre dans la prison. 🤔

* C'est presque en bas de l'escalier que j'ai la réponse.

* Plusieurs sortes de geôles existent :

- Des cellules sombres séparées par un épais mur avec une porte commune.

- D'autres plus luxueuses avec chauffage.

- Et enfin, de classiques salles lumineuses avec puissante porte incassable.

 

 

Voila un nuc-léon

* Imitant le Marquis de Sade, je m'évade (voir le château de son exploit).

* Je retrouve le châtelet d'entrée puis, en bond, je suis dans la cour, au soleil.

* Diantre, l'espace est vide, les parois sont nues.

* Le vide n'existant pas, de nombreux détails apparaissent au sol et aussi construits.

- Admirer ce magnifique puits d'une profondeur de 30 mètres pour un diamètre de 1 mètre.

* C'est à ce moment que je repense à ce dicton de castellologue :

- Pour voir en bas, il faut monter ! 😮

 

 

Le délire c'est une manière de se jeter dans le vide quand on a peur du vide - Gérard Garouste

 

 

La musique du panta-léon

* A mes, pieds, le chant (funèbre) du donjon disparu. Il ne reste que le fantôme d'une tour semi-circulaire dont la fonction m'est inconnue (Escalier ?... je doute. Avant poste ?.... certainement).

* Tout en errant sur le chemin de ronde, je chante en faisant très attention à bien respecter les rondes notes.

* Rondeur me fait obligatoirement penser...... aux tours de défense bien sur. 🤪

* C'est donc logiquement que je me penche vers elle...... la tour bien sur. Son ombre caresse l'herbe du fossé et joue avec le panorama.

 

 

Certains font le Tour de France, moi c'est le tour d'une tour

 

 

I-léon

* C'est donc avec les méandres circulaires des rondes tours que je circule.

* Après la faim du savoir, je ressens la faim du ventre.

* Il me faut regagner la sortie marquant la fin de cette aventure castrale.

 

 

Pour voir le diaporama, veuillez cliquer ici

 

 

 

Histoire du château :

* Au 11ème siècle (?), une fortification en bois est érigée sur une motte. Elle est frontière entre le Béarn, la Navarre et l'Espagne. Le site est possession du Vicomte (voir titre de noblesse) de Soule.

* En 1023, le Vicomte est vassal du Duc de Gascogne.

* Au 13ème siècle, pour "mieux surveiller" le passage sur la route vers l'Espagne, un château en pierre est construit.

* Au milieu du 13ème siècle (1261 ?), le Prince d'Angleterre Edouard Ier (il ne sera roi que 11 ans plus tard) à la tête d'une puissante armée, fait face à Mauléon puisque la Vicomté refuse d'être Anglaise et préfère la vassalité du Roi de Navarre. Auger II de Mauléon, Vicomte de Soule (voir liste), préfère abandonner son château et ses terres au Prince avant de s'enfuir en Navarre.

* Vers (ou à partir de) 1272, Edouard Ier devenu Roi, décide la construction d'une bastide en bas du château, proche de la rivière Saison.

* A la fin du 13ème siècle (à vérifier), le château est partiellement modifié (systèmes défensifs ?). Un capitaine réside au château avec une petite garnison (était ce des professionnels ou des villageois désignés ?).

* Au 14ème siècle, durant la Guerre de Cent Ans, les défenses du château sont améliorées.

* Au milieu du 15ème siècle, Gaston IV de Foix-Béarn, vassal du Roi de France (voir liste), entreprend la reconquête de la Guyenne Anglaise. C'est ainsi qu'il reprend Mauléon (en 1449 ?), terre (la Vicomté) que cette famille convoite depuis plusieurs décennies.

* En 1472, à la mort de Gaston IV, Mauléon et la Vicomté de la Soule entrent dans le Royaume de France.

- Nota : Certain historiens affirment que la Vicomté entre dans le royaume en 1512, à la mort de Gaston de Foix-Neumour.

* En 1523, les troupes Espagnoles attaquent le château puis s'en emparent.

* En 1524, le château est à nouveau possession royale Française.

* Au 16ème siècle, durant les Guerres de Religion, le château est attaqué et parfois incendié aussi bien par les Catholique que les Protestants.

* Au 17ème siècle, constatant que le Béarn ne respecte pas les décisions sur la liberté de culte et craignant une rébellion, le Roi de France Louis XIII ordonne la destruction de nombreux châteaux dont Mauléon (1642). Certainement par manque de moyen financier, le site n'est que partiellement arasé.

* Au milieu du 17ème siècle, le château, dont la position n'est plus stratégique (après le traité des Pyrénées et le rattachement de la Navarre), n'est plus habité par un représentant du Roi.

* En 1661, le curé de la paroisse, Goyhenrtche surnommé Matelas, est emprisonné 3 semaines au château avant d'être pendu. Son crime : Avoir soutenu (fomenté ?) la révolte populaire de juin la même année.

* Au 18ème siècle, le donjon est arasé (à vérifier).

* A partir de 1792, durant au moins 30 ans (à vérifier), le château est transformé en prison.

* Vers 1870, la ville est propriétaire du château.

* En 1925, le château est inscrit aux Monuments Historiques.

* Au 20ème siècle, des travaux de consolidation et des fouilles sont organisés par période.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur du château est libre et gratuite depuis le sentier et le parking. La visite de l'intérieur est payante. Veuillez vous renseigner sur les jours et heures d'ouverture.

 

La vidéo du château est ici - CLIC

 

 

Aucun ennemi sur le pont, je peux redescendre en toute sécurité

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 64 Vers Menu châteaux des Pyrénées Atlantiques
Partager cet article

commentaires

P
M alheureuse je suis : j’imaginais
A utre castel pour hôtes : les connais
U n peu par lecture de mes grimoires.
L ‘un fit partie un temps de « mon » histoire.*
E t je voyais plutôt dans mon esprit,
O ui, un ancien, authentique bâti.
N ombreuses canonnières m’ont déplu.

B eaucoup d’archères voir j’aurais voulu.
E peron** et massive architecture
A doucissent amertume pour ces murs.
R avie que chemin de ronde de tour
N ous soit dévoilé. Est-ce bel atour.

N ‘oublierai-je entrailles dont nous avez
O uvert les portes. Prisons j’ai aimées.
T out compte fait, garder je vais parois,
A vec défenses rêvées d’autrefois !

* un seigneur de Mauléon fut gouverneur du Dauphiné, et à ce titre, je l’ai encontré dans des grimoires sur « ma » province.
** si on enlève les canonnières.
Répondre
L
* Triste je suis que vous n'ayez point ressenti le Moyen Âge en ces vieux murs.... pourtant tout est présent.
* La position sur une butte, les vestiges du fossé, les traces du pont levis, le châtelet, les tours.... tout est de mon époque.... moi le Chevalier de 800 ans.
* Je suis resté plus de 3 heures dehors puis dans ce château. La poussière sent la médiévalité.
* Peut être n'ai je point trouvé les bonnes photos ou les bonnes explications pour faire ressentir l'esprit.