Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

25 février 2021 4 25 /02 /février /2021 08:50

 

 

Département :  42 - LOIRE

 

 

 

Vert et verre sont les 2 mamelles du Chevalier

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Burdignes est située à 45km au Nord-Ouest de Valence, à 25km au Sud-Est de Saint Etienne et à 25km au Sud-Ouest de Roussillon (voir son bourg fortifié).

 

   Coordonnées du château :

45° 16' 02" N 04° 32' 34" E
 45.267413°  4.542970°


 

 

 

Le château :  

L'extérieur :

L'air pur.... comme moi

* Puisque le Coronavirus 😷 sévit dans les villes, j'ai décidé de me mettre au vert (et au verre 🍷 aussi, mais cela n'est point le sujet).

* Ce n'est pas ma fibre écolo qui me pousse mais l'envie de grand air.... Heu.... pas celui de la Castafiore. 🤣

* C'est donc proche d'un hameau dans la Loire, à 980 mètres d'altitude, que mon destrier me dépose, avant de brouter sa verte nourriture.

* J'avance dans l'air pur des odeurs de vache, dans la poussière saine du sentier.

* Lentement, les maisons se resserrent. Soudain.........

 

 

L'éternité est son but de vie !

.... La surprenante surprise !

* Au Nord du hameau de Montchal, apparaissent 2 tours :

- L'une est moderne. Elle discute avec ses semblables.

- L'autre est ancienne. Elle se dore au soleil.

* Ce n'est pas la première fois que je vous montre une telle association de constructions humaines ayant au moins 600 ans d'écart :

- La tour sans venin en Isère.

- Villefort dans l'Aude.

 

 

Rapide description de cette merveille

* Posée au sommet d'une petit butte, certainement une motte aménagée, trône une anguleuse ruine.

* Les contours du château se devinent sous l'herbe rase et les rochers taillés et aplanis.

* Du château il ne reste que deux pans de mur en angle droit dont la fonction est difficile à déterminer (logis, donjon, tour d'angle ?).

* Le parement d'angle est composé de pierre de taille moyenne.

* Les parois sont réalisées avec des pierres peu jointives et pauvrement équarries.

 

 

L'immensité du peu fait un tout

 

 

L'intérieur :

Tour et contour

* Parfois, pour voir l'intérieur d'une ruine il faut :

- Se faufiler à travers une canopée.

- Ecarter des branchages et se déchirer les mollets.

- Escalader un muret aux pierres instables.

* Mais en ce château tout paraît simple.

* Pour voir l'intérieur il suffit de se déplacer,

* Derrière l'épais mur, il y a..... heu.... un angle.

 

 

Est ce le centre du monde ?

* Certes, ce château n'est pas le plus incroyable par ses vestiges....

...... mais il offre un trésor magnifique : Le panorama.

* La Bourgogne, le Dauphiné, le Forez et même...... (je vous laisse la surprise lors de votre venue).

 

 

Le diaporama du château est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 10ème siècle (?), construction d'une tour de surveillance de la vallée de la Déôme.

* Au 14ème siècle, durant la guerre de Cent Ans, le site résiste à quelques attaques (à vérifier).

* Au 15ème siècle, le seigneur d'Argental (prénommé Guy ?) attaque le château. L'histoire locale affirme que 200 défenseurs dans la fortification tentent de repousser cet "envahisseur du Nord" (à vérifier).

* Vers 1792, les révolutionnaires réquisitionnent la ruine puis la transforment en carrière de pierres (à vérifier).

* Au milieu du 20ème siècle, l'historienne Marguerite Gonon déclare : «C’est par un beau temps d’été qu’il faut monter à Montchal, car sous le grand soleil, c’est un immense paysage que l’on domine».

* En 1999, les habitants de Montchal, constatant que leur historique site devient une ruine instable, décident de le consolider.

* Au début du 21ème siècle, la découverte du site castral est libre et gratuite. Bien que la ruine soit sécurisée, il est toujours préférable d'être prudents.

 

 

Infini.... Telle est ma devise

 

  Cliquez pour aller au menu des Châteaux de la Loire

Vers Menu

châteaux de la Loire

Partager cet article

commentaires

P
M enu « carnet de voyage »* et pourtant
O n respire à pleins poumons air d’antan !
N e m’en faut-il mie plus pour être heureuse !
T erre herbeuse en outre, non rocailleuse
C réant bel écrin vert à ce vestige.
H eur n’a t-il avoir beaucoup de prestige ?
A ccablée je ne suis ; me siet ainsi !
L ‘ombre du passé est dans rêveries…

B eauté d’une ruine isolée… Horreur :
U ne antenne à côté ! Un vrai malheur !…**
R apidement je l’oublie puisqu’avez
D étourné gentiment votre visée…***
I mage d’un angle : logis ? donjon ?
G uère me chaut si réponse ignorons !
N ous voyageons parmi restes de murs
E t rochers aplanis qui les reçurent.
S i l‘on écoute, on entend leur murmure…

* j‘ai bien aimé vos photos ainsi présentées.
** jamais je ne pourrai souffrir de voir ces antennes si près d’une ruine ! Oui, je le sais, si elle sont là c’est parce qu’en général c’est le point culminant de la commune, mais ça n’est mie une excuse pour moi !
*** je veux dire : on ne la voit pas sur vos photos, à part sur une ; vous l’évitez : merci pour ça !
Répondre
L
* Haaaa... Ma puriste Pierrote n'aime point les tours technologiques......... Ainsi plaisir je lui ai fait (1 bisou).
* Haaaa... Ma médiévale Pierrote apprécie la pureté simple du minimalisme.... Ainsi plaisir je lui ai fait (1 bisou).
* Haaaa... Ma nostalgique Pierrote illumine ses yeux de mon carnet à spirales... Ainsi plaisir je lui ai fait (1 bisou).
* Haaaa... Ma............................................................................................................. Ainsi plaisirS je lui ai faitS (X bisouS).
*** C'est donc un Chevalier au visage rempli de rouge à lèvre, qui pense : "Hummm.... je vais de suite lui en montrer d'autres aussi minimaux... pour en avoir plus !"