14 septembre 2021 2 14 /09 /septembre /2021 07:50

 

 

Département :  38 - ISÈRE

 

 

 

Sentez vous l'odeur médiévale ?

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La commune de "Le Touvet" est située dans la vallée du Grésivaudan à 30km au Sud de Chambéry (voir son château) et à 28km au Nord-Est de Grenoble.

 

   Coordonnées du château :

45° 21' 25" N 05° 56' 42" E
 45.356972°  5.944957°

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

La découverte

* Cette commune, à mi-distance entre Grenoble et la Savoie, est connue pour son château touristique remanié et embelli au 18ème avec ses jardins à la Française.

* Mais le Dauphinois castellologue amateur que je suis a les naseaux au sol pour ..... 🤧.... non point éternuer mais trouver une maison forte au dessus de la commune.

* Aidé il est vrai par mon palefroi si extraordinaire, après une montée sur une route carrossable, je découvre enfin un bâtiment défensif.

 

 

Deux bâtiments médiévaux facilement identifiables

Premières constatations

* La maison forte est composée de deux bâtiments facilement identifiables reliés par un chemin de ronde (que je devine) :

- A droite, à l'Ouest coté montagne, une puissante tour.

- A gauche, donc à l'Est, coté vallée, un bâtiment d'habitation et de défense.

- Au centre, coté Nord, une porte ogivale ayant perdu ses systèmes défensifs comme archère, bretèche (voir vocabulaire), etc...

Voyez vous la porte de circulation du chemin

de ronde transformée en fenêtre ?

 

 

Analyse de la tour

* L'emplacement de cette construction permettait de défendre la porte mais aussi l'arrivé des assaillants par l'ancien chemin.

* La tour anguleuse de forme "presque" carrée semble (supposition de ma part) composée de 4 étages :

- En bas, avec un puits de lumière, l'étage de stockage.

- Au premier, avec une fenêtre (sur le coté), la salle de vie.

- A deuxième, l'étage défensif (?)...... ou les chambres (mais je doute).

- Au sommet... (heu 🤔 ..... la tour étant arasée, je ne fais que deviner) la plateforme défensive crénelée (supposition car je ne vois pas l'empreinte pour un toit).

 

Un logis très défensif

 

Analyse du logis

* En faisant abstraction de la fenêtre moderne au 1er étage, la fonction de cette façade proche de l'entrée ressemble à une tour défensive.

Avez vous remarqué les pierres d'arrachement

de l'ancien chemin de ronde ?

* Le sommet couvert du bâtiment montre des "créneaux" avec archères cruciformes.

* Lentement je contourne la façade Nord pour me "plonger" dans la pente.

* C'est à ce moment que je remarque, en avant de l'entrée, le rempart arasé. Je ne vois aucune fente défensive.

* Positionné du coté de la pente, ce bâtiment est long.

 

 

Le confort et la défense se partagent les étages

 

 

Logis coté vallée

* Une partie de ce long mur (coté Sud-Ouest) a été remaniée, je vais donc m'intéresser à celui proche de l'angle.

* Il est fascinant de voir la similitude d'architecture entre la tour et le logis.... comme si la version primitive de la maison forte devait être : Deux tours encadrant l'entrée.

* Ce coté montre :

- En bas, avec un puits de lumière et surtout une pierre d'évacuation d'eau. Je pressens que ce fut la cuisine et des réserves.

- Au premier, avec une fenêtre à meneau en croix, c'est la salle de vie.

- A deuxième, l'étage défensif avec des archères cruciformes.

 

 

 

L'intérieur :

* La maison forte est une propriété privée habitée, il n'est pas possible de la visiter.

* Avant de partir, je savoure la beauté de la vallée et mes Dauphinoises montagnes.

* La journée n'est pas finie. Je vais monter dans les bois pour visiter le château de Beaumont dans la même commune, au Sud-Ouest.

 

 

Le diaporama du château est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 14ème siècle, construction de la maison forte.

* Au 16ème siècle, le logis est modernisé.

* En 1601, Pierre de Theys vend la maison forte à Jean d'Aces de Beaumont (voir un des châteaux de cette famille).

* Au début du 18ème siècle (?), une famille Grenobloise nommée Cordelier achète la maison forte.

* Vers 1792, les révolutionnaires chassent (à vérifier) la famille Cordeliers.

* Au début du 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite en respectant les propriétés privées. Le visite de l'intérieur est interdite. Veuillez respecter le silence de ce hameau.

 

 

Là bas, il y a des marmottes et chamois !

 

  Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 38

Vers Menu

châteaux de l'Isère

Partager cet article

commentaires

P
L a peur que j’ai eue lisant « Le Touvet » !*
A vez eu pitié de moi ! (mais je sais

B ien qu’hélas ce n’est mie le cas !**) Ici,
A i-je aimé la rudesse des bâtis.
Y vois-je tant peu d’aménagements
E xtérieurs, du moins. Et si sont manquants
T rop d’éléments défensifs du passé,
T rès bien ai-je pu les imaginer,
E n m’aidant de vos dires avisés.

L ‘important est d’avoir encore, ce jour,
E motion en songeant à ces atours

T émoins d’une volonté des seigneurs
O uvrage ériger, engendrant la peur -
U n peu, je pense - montrant leur puissance,
V oire, aussi, et sans doute leur aisance…
E n somme, un castel fort lilliputien !
T rouvé j’y ai une âme… me plait bien !

* peur pour moi, vous l’aurez deviné, de voir apparaître le castel « récent » du Touvet !
** même si je rêve beaucoup, je sais pertinemment que vous avez choisi ce site pour des raisons autres que celle de me plaire !… sniff !… c’aurait été beau, pourtant !
Répondre
L
* Hooooo Ma Pierrote, Ma muse, Ma douce, Ma merveille, Mon adorée (heu... suis je trop dans la présentation ?)....... vous plaire est ma vie (hooooo).
* Donc je vous ménage...... Par exemple : J'ai tant photographié d'églises fortifiées que je pourrais en monter une par semaine jusqu'à la fin des temps.
* Mais.... pour vous plaire..... je les saupoudre dans l'année.
** Ainsi, du Touvet récent que vous ne voulez point voir...... je le garde..... pour la fin des temps.
** Jusque avant la fin....... je publierai l'article sur ce château car ....... ses premières pierres furent posées au 13ème siècle, donc il se doit être en mon blog..... à la fin des temps.
** Qu'importe les griffures sur ma fragile peau venant de votre plume..... elles ne seront rien face : A la fin des temps.