8 juillet 2021 4 08 /07 /juillet /2021 07:50

 

 

Département 33 - GIRONDE

 

 

 

Est ce un château ou une grandiose porte ?

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La commune de Rions est située à 35km au Sud de Libourne (voir ses fortifications), à 30km au Sud-Est de Bordeaux et à 30km à l'Ouest de Sauveterre de Guyenne (voir cette bastide).

 

 Coordonnées de la porte de Lhyan :

44° 39' 49" N 00° 21' 01" W
 44.663766°  -0.350538°

 

 

 

 

La porte de Lhyan :

L'extérieur :

Une clownerie ?

* Après avoir visité le château de Podensac (le voir ici), mon destrier décide de traverser la Garonne pour m'emporter sur la rive droite vers le Nord-Ouest.

* En cette période de Covid, mon positivisme crie : 🗣 Rions ! 📣

* Mon palefroi, ne comprenant pas toujours les subtilités de la langue de mon ami Bernard de Ventadour, m'emporte à : Rions. 🤣

* C'est avec le sourire aux lèvres que j'entre dans une rue longue, longue, longue...... comme un fou rire.

 

 

En amour je suis, face à cette belle !

L'amour rend aveugle !

* En découvrant cette porte si belle, si enjôleuse, si fascinante.... mon coeur tressaille, s'emballe, s'arrête puis reprend à vive allure. 😍

* En la voyant, j'en oublie les grands principes de castellologie : Faire le tour du bourg avant toute action.

* J'en oublie de regarder le rempart, les traces du double fossé, une tour ronde défensive au Sud, la tour de guet au Nord-Est, etc.......

* Je ne vois qu'elle ! 😻

* C'est donc un article d'amoureux transi que vous allez lire et non une description complète des fortifications du bourg. 😮

 

 

Le coté Sud

* Lentement, pour ne pas l'effrayer, je rampe sur la gauche, coté soleil (mais il n'y en a point en ce jour.... sauf dans mes yeux 🤩).

* Je vois :

- En partie basse :

-- Une archère droite en étrier.

-- Une archère cruciforme en étrier.

- Au dessus dans l'angle, des latrines en encorbellement proche d'une archère en étrier.

- Au sommet, les toujours magnifiques crénelage et mâchicoulis, si représentatif du Moyen Âge défensif.

Nota : La ronde tour à gauche avec sa porte basse est une construction du 19ème (voir historique).

 

 

Le coté Nord

* Bien que ressemblant beaucoup à sa consoeur Sudiste, cette façade est un peu différente :

- Par la présence d'une maison accolée (du 19ème ?).

- Par une fenêtre à meneau vertical proche de latrines en encorbellement.

- Par des latrines en encorbellement curieusement sous des mâchicoulis.

 

 

Patte blanche je montre pour entrer

 

 

L'entrée défensive

* Avant d'entrer, je résume :

- La tour est puissante.

- Elle possède 4 niveaux.

- Le niveaux bas est défensif.

- Les 2 niveaux intermédiaires sont habitables, éclairés et confortables (latrines).

- La plateforme crénelée est très pure.

 

 

 

En niche est cette archère

L'intérieur :

Comme un vrai château

* Lentement j'approche de l'entrée ogivale.

* Je ne vois aucune trace prouvant que pont levis il y avait.

* Mais proche d'une archère cruciforme en étrier, au dessus de mon heaume, deux fentes m'informent :

- Qu'un assommoir existait.

- Suivi d'une herse.

 

 

Je suis en elle !

* Dans cette pièce lumineuse, lorsque les 2 portes opposées sont ouvertes, je suis transporté au temps de la guerre de Cent Ans.

* Sous cette voûte à croisée d'ogives, je suis face :

- Aux archères en niche.

- A une porte cachant un escalier intérieur en colimaçon accédant aux 3 autres niveaux. Hélas, fermée elle est.

* Nota : Elle me rappelle la tour de Carbonnière dans le Gard. 

 

 

La dégustation

* Cette visite m'a donné faim.

* J'entre rapidement dans la commune pour trouver une taverne.

* En me retournant, je découvre la façade interne de la porte.

* Elle ne montre aucun système défensif de ce coté, par contre il me semble voir une porte correspondant au niveau du chemin de ronde du rempart.

 

 

La suite de la visite est ici - CLIC

 

 

 

Représentation de la porte de Lhyan au début du 19ème

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux de la Gironde Vers Menu châteaux de la Gironde
Partager cet article

commentaires

Pierrote 10/07/2021 20:32

P uissance des mots, aussi des images,
O u l’art de nous inviter en voyage…
R etour merveilleux dans le temps passé
T ant belle est cette porte fortifiée !
E n amour, face à elle, avez été.*

D ame ! Dans vos yeux du soleil a mis **
E t, on le comprend, vous a ébloui,

L e reste des attributs effaçant ! (
H eur aurons-nous les mirer plus avant ***)
Y avez encontré quelques rondeurs
A ffriolantes, défensives à cœur.
N ous offrez de salle basse de tour

R avissant intérieur. De moult atours
I l n’est besoin pour que je sois en joie.
O ui, cette simplicité d’autrefois
N e me laisse indifférente. Au contraire,
S ait-elle, plus que fioritures, me plaire !

N ous avez, par latrines, amusés !
O ncques n’aurais-je voulu là, siéger,
T ant peur j’aurais eu pierres recevoir !…****
A i-je aimé gravure dernière voir :

P uissance telle sera identique
S ur autres bâtis ? Ce serait magique !

* cf. info-bulle de la 2e image de l’article.
** cf. § « Le côté Sud », 1ère phrase.
*** puisqu’à la fin de l’article on voit qu’il y a une suite !
**** je suppose bien qu’à l‘origine ce n’était pas comme cela… du moins, je l’espère !

Le Chevalier Dauphinois 11/07/2021 11:34

* Haaa... MES latrines... Haaaa... comme vous les avez notifiées.
* Ces encorbellements de commodités sont le rêve de ma vie de castellologue amateur..... avec les rondeurs bien sur... hihihi.
* Etaient elles ainsi ?..... Je pressens que Léo Drouyn les a affabules ainsi..... sous les mâchicoulis.
** Ce qui m'a le plus surpris c'est la similitude avec la tour de Carbonnière dans le Gard. Mais peut être est ce aussi une reconstruction "non fiable" de l'architecte du 19ème siècle... peut être.