Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

15 juin 2021 2 15 /06 /juin /2021 07:50

 

 

Département 33 - GIRONDE

 

 

 

Point de défense visible pour cette église !

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La commune de Martres est située à 40km au Sud-Est de Bordeaux, à 20km au Sud de Saint Emilion (voir son château) et à 7km au Nord-Ouest de Sauveterre de Guyenne (voir cette bastide).

 

   Coordonnées de l'église :

44° 42' 36" N 00° 10' 08" W
 44.710063°  -0.168964°

 

 

 

L'église :

L'extérieur :

Loupe me faudra-t-il ?

* Trouver cette église n'est pas très difficile puisque dans cette petite commune de quelques maisons, la construction presque millénaire est immanquable.

* Par contre, de loin le bâtiment religieux ne semble pas défensif.

Dois je me transformer en Sherlock Holmes ?

 

Que voila surprenante échauguette !

 

L'enquête commence

* Lentement j'avance dans le cimetière pour découvrir cette église sans transept.

* En regardant la façade Nord, je vois une curieuse construction en encorbellement :

- D'un coté, posée sur des consoles triples.

- De l'autre, appuyée sur un contrefort.

* Ne voyant pas de porte en dessous, de plus, la partie basse ne faisant pas office de mâchicoulis, je suppose que cette verrue défensive n'est pas une bretèche (voir vocabulaire) mais une échauguette.

* D'habitude ce système défensif est dans un angle. Sur cette église il est situé au point de jonction de la nef et du chevet.

* Les petits trous ronds (pour fusils) m'informent que cette échauguette a été aménagée au 16ème siècle.

 

 

Hoo chevet

*  Lentement je contourne le chevet en hémicycle pour voir l'autre façade.

* Soudain, je remarque 2 curiosités :

- 1 - Il n'y a pas d'élévation de la nef ni du chevet. ce qui n'est pas logique puisqu'il y a une échauguette.

Comment y entrait-on ?

- 2 - La largeur du chevet est plus petite que celui de la nef. Coté Nord, cet angle mort est comblé par l'échauguette.

 

 

Est ce une autre échauguette coté Sud ?

L'asymétrique symétrie

* Evidemment, sur la façade Sud, j'imagine qu'une autre échauguette à la limite nef-chevet existe.

* Curieusement, à l'endroit souhaité, il n'y a aucune construction en encorbellement. 😮

* Presque au milieu de la nef, je vois une échauguette proche d'un contrefort plat. Sa position ne lui permet pas de combler l'angle mort du chevet.

Pourquoi l'avoir construite là ?

* Elle est portée par 4 rangées de consoles triples.

* Ses nombreux trous ronds me la fait dater de la même époque que sa consœur.

* En prenant un peu de recul, je constate que j'ai fait une erreur. Ce n'est pas une échauguette mais une bretèche pour défendre l'ancienne porte.

 

 

 

L'intérieur :

* En notre siècle, de nombreuses églises sont fermées.

* Celle de Martres n'échappe pas à la règle.

* Je m’apprête à repartir vers une nouvelle aventure quand je vois sur de nombreuses pierres des marques de tâcheron.

* Je vous quitte ici pour en faire un relevé.

 

 

 

Le diaporama de l'église est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* Au 12ème siècle, construction de l'église.

* Au 16ème siècle, à cause des Guerres de Religion, l'église est fortifiée.

* En 1925, l'église est inscrite aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Pierre) est libre et gratuite. La visite de la salle de repli défensif est interdite.

 

 

Voila une église râblée et défensive

 

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Cliquez pour aller au menu des Châteaux de la Gironde Vers Menu châteaux de la Gironde
Partager cet article

commentaires

J
À propos d'églises fermées, j'en ai approché une il y a quelques jours et ce, par un bel après-midi chaud et ensoleillé. Elle était grande ouverte, pour mon plus grand bonheur. Mais ayant la fâcheuse habitude de commencer ma visite par l'extérieur et alors que je venais d'en finir avec le côté sud et la façade, une employée de mairie (située juste en face) est venue me fermer la porte au nez alors que je m'apprêtais à y entrer... Il était à peine 15 heures et le couvre-feu ne démarrait qu'à 23 !!!

Pour ma plus grande déception, à défaut de me rapprocher de son c(h)œur, j'ai dû me contenter de son enveloppe externe...:(
Répondre
L
* Normalement, comme vous, je découvre l'extérieur d'un site (château, église, maison forte, monastère, etc.....) en prenant de le temps de comprendre ou d'imaginer.
* Ainsi, en entrant je sais ce que je dois voir ou tenter de comprendre certaines curiosités ou vérifier mes supputations.
* Mais, en notre époque où les églises (par exemple) sont rarement ouvertes, où la COVID fait changer les horaires et les habitudes....
..... j'avoue que si la porte est ouverte, je me précipite.... et tant pis si je ne vois pas à l'intérieur quelques détails pourtant identifiables depuis l'extérieur.
* Parfois l'église n'est ouverte que pour la préparation d'un mariage ou d'une autre cérémonie ou (cela m'est arrivé deux fois) d'un nettoyage (la préposée a changé les fleurs et a sorti un balai)......... donc je m'engouffre avant la découverte de l'extérieur.
J
Il y a un écart entre la frise de modillons du chevet et la toiture et les pierres de cet "écart" ne sont pas taillées de manière identique. Au même niveau, le long de la nef, les pierres sont chromatiquement différentes (oui, eil eût été plus simple de dire qu'elles ne sont pas de la même couleur mais j'avais envie de placer un mot savant !) donc, réhausse il y a dû avoir lors périodes mouvementées de la région...
Répondre
L
* Que voila une analyse de spécialiste qui me fascine.
* Heureux je suis que vos mots apparaissent en mon blog.
P
M on Dieu ! (si, si ! *) Vous allez m‘obliger,
A contre-cœur, à vous abandonner !
R age est en moi ! Où est le Moyen-Âge ?
T rop récentes sont défenses… dommage !
R ester un peu plus j’aurais tant voulu !
E t voilà que dehors je suis fichue !**
S uis-je dépitée, et moult abattue !

* vous savez bien que vous êtes un dieu pour moi : Mon dieu !!!
** oui, oui, pour moi, ce n’est pas moi qui pars, c’est vous qui me jetez de cet article puisque vous saviez fort bien qu’il n’était pas dans « le standard » de votre blog !
Répondre
L
* Heu.....
...... que répondre ?
* Heu........
- 1 - Les pierres d'origine sont médiévales.
- 2 - L'église a été arasée ou abaissée (cela se comprend en regardant les 2 encorbellements inaccessibles "correctement" en notre siècle).
- 3 - Donc, s'il y avait une salle au dessus, quand fut elle construite ?
- 4 - La Gironde a été très saccagée au 14ème siècle, il semble logique d'imaginer que systèmes défensifs il y eut comme sur les autres églises proches.
- 5 - Heu...... je n'ai pas tous les livres du monde, donc je ne peux point écrire des vérités..... que je ne peux point prouver ce jour.
- 6 - Après deux articles fabuleux sur le "Versailles du Dauphiné"....... j'ai pensé qu'endormie vous auriez été.... donc "vilainerie" j'aurais pu montrer (Erreur !.... Vigilante est toujours MA Dauphinoise Pierrote).