13 janvier 2023 5 13 /01 /janvier /2023 08:50

 

 

Département 16 - CHARENTE

 

 

 

Tout ce vert me cache le blanc.. qui n'est point un vin

 

 

Le bourg :

Situation :   (--> la voir sur une carte)

   La commune de Voulgézac est située à 50km au Nord-Est de Jonzac (voir son château), à 15km au Sud d'Angoulême (voir son château) et à 10km au Nord de Montmoreau (voir son château).

 

  Coordonnées de l'église :

45° 30' 40" N 00° 07' 08" E
 45.511181°  0.119015°

 

 

 

 

La jolie blanche tend son cou pour attirer mon regard

L'église :

L'extérieur :

Existe-t-elle ?

* Après avoir visité l'église fortifiée de Bécheresse (la voir ici), je me suis demandé :

"Sachant que le Guerre de Cent Ans fut dévastatrice en Angoumois..."

"... Sachant que cette province fut très disputée entre les Rois de France et d'Angleterre..."

"... Sachant que de vils mercenaires ont sévi dans les campagnes..." 

"... Existe-t-il une autre église avec la même architecture ?" 🤔

* À peine ai je fini de prononcer le dernier mot du questionnement que mon destrier se mit à galoper vers le Nord-Est.

 

 

A-t-il trouvé ?

* Soudain, mon quadrupède stoppe.

* Soudain, il me désarçonne.

* Soudain, ses yeux se dirigent sur la gauche.

Qu'a-t-il vu ?

 

 

Fut elle entourée de défenses ?

* Évidemment, la ronde tour partiellement arasée puis recouverte d'un toit "moderne" est surprenante, surtout avec sa fente verticale.

* Je ne saurais affirmer si le système fortifiée appartint à l'église ou au bourg.

* Pour cela je dois avancer.

 

 

Approche Chevalier que je te mange Approche Chevalier que je te mange... de bisous Dis moi, Longues Dents, faut il le faire cuire avec l'armure ? Ne lui faites pas peur, il va partir avant d'être cuit !

 

 

Que voyez vous de significatif ?

Que voir en premier ?

* L'église a un axe Nord-Ouest Sud-Est.

* En découvrant le chevet, de suite je remarque la ligne de modillons aux faciès si expressifs et variés.

* En dessous, entre chaque colonne, l'extrémité des bandes lombardes possède aussi des têtes sculptées.

* Evidemment ces têtes, même si certaines sont peu amicales, ne représentent pas un repoussoir pour un attaquant. Je me dois de trouver de vrais systèmes défensifs.

* Regardez attentivement sous le toit du chevet. 

Pensez vous qu'une salle de repli exista ?

* Je le pressens car souvent le toit est juste au dessus des modillons, mais autres preuves plus tangibles il me faut pour affirmer que cette église fut fortifiée. 

 

 

Que voila crénelage digne d'un château !

 

 

Était ce une tour ?

* Dans l'alignement apparait une haute masse anguleuse dont les pierres en partie supérieure ne semblent pas de la même époque que le chevet.

* Que voila un magnifique clocher-tour servant aussi bien pour le guet que pour la défense.

* Curieusement, la partie haute semble en retrait.

Était ce pour un encorbellement défensif (hourds)

lorsque l'assaillant est proche du mur ?

* Je pressens que "oui", car sur chaque face il y a une ouverture rectangulaire : Porte d'accès à la passerelle.

 

 

La nef est un vaisseau avec salle défensive au sommet

 

 

L'angle droit fut le choix architectural

Que voir après le chevet et le clocher ?

* Après mon étonnement sur le clocher-tour, je prends un peu de recul pour mieux comprendre :

- D'étroites fenêtres "anti intrusion" existent sur le mur du clocher et de la nef. Je pressens que l'intérieur de l'église sera peu éclairé.

- Puis, de larges et peu profonds contreforts à larmier s'arrêtent à mi-hauteur. Ma supposition d'un rehaussement de l'église se confirme.

- Au sommet de la nef, sous le toit, les hautes ouvertures carrées m'informent de la présence d'une salle défensive et de repli.

* Lentement je continue ma progression vers le Nord-Ouest.

* Cette tour, sur plan barlong, doit contenir un escalier. les multiples fentes servent à l'éclairage mais peuvent certainement permettre la défense.

* Curieusement, l'autre coté possède aussi une tour-escalier.

Était ce pour former une sorte de transept ?

Ou  permettre une circulation facile et rapide des défenseurs ?

* Les preuves de salle de repli et de défense se voient partout. Je pressens qu'il y a plusieurs niveaux.

* Cette masse anguleuse, bien loin des standards architecturaux des églises, possède quelques curiosités non religieuses comme ce pigeonnier.

 

 

Que déduire du portail ?

* En cette province, la façade à l'entrée ne me surprend point. Elle est "classiquement" en style Saintougeais : Porte centrale encadrée de deux baies aveugles.

* Lentement j'avance vers la porte espérant que chevillette et bobinette me permettront d'entrer.

 

 

 

L'ombre et la lumière se jouent de moi

L'intérieur :

"Sombritude" et solitude

* En entrant, je ne vois rien.

* Point aveugle je suis devenu, mais à cause des rares fenêtres apportant peu de lumière, il faut quelques minutes pour que mes merveilleux yeux bleus s'habituent à l'obscurité.

* Soudain, je me sens seul en cette longue nef à trois travées.

* J'avance doucement, mes chausses crissent sur les dalles.

* Au fond, l'abside en cul de four termine ma lente découverte.

Vais je trouver l'accès à l'escalier menant aux salles de repli ?

 

 

La fin est toujours un début

* Soudain, comme par magie (ou malice) apparaît une porte à 2 mètres du sol.

* Tel un puma, je saute pour atteindre la poignée.

* Hélas, fermée est ce panneau.

* En direction de la sortie je tourne les talons pour rejoindre l'étalon.

 

 

Le diaporama de l'église est ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* Au 12ème siècle, construction de l'église.

* Au 14ème siècle (?), à cause le la Guerre de Cent Ans et des multiples attaques, l'église est fortifiée.

* Vers 1572, le clocher reçoit une nouvelle cloche en bronze.

* Au 19ème siècle, l'intérieur de l'église est modernisé.

* En 1903, l'église est inscrite aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Notre Dame) est libre et gratuite depuis les rues du bourg. La visite des fortifications intérieures est interdite.

 

 

Le vieille église est toujours aussi jeune

 

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Cliquez pour aller au menu des Châteaux de Charente Vers Menu
châteaux de
Charente
Partager cet article

commentaires

P
V oilà lieu qui me plait car il fallut,<br /> O ui, du courage (et bien sûr des écus !)<br /> U n jour, pour le transformer en castel.*<br /> L e résultat est, à mes yeux, fort bel.<br /> G rands refuges ont été aménagés,<br /> E t cela, pour moi, a beaucoup compté :<br /> Z ones d’abri pour soldats mais aussi<br /> A ux ouvertures guetteurs sur pays,<br /> C hacun pouvant tirer sur ennemis.<br /> <br /> C harmée m’ont modillons et toutes leurs<br /> H umoristiques info-bulles… Bonheur <br /> A ssurément ! Ces têtes facétieuses<br /> R ire m’ont fait par idées malicieuses !<br /> E t je n’oublie porte au Graal menant.<br /> N ’ai-je eu qu’un regret : que son seul battant<br /> T otalement fermé ait là été.<br /> E n paradis n’avons-nous pu aller… !<br /> <br /> P ourtant, j’ai moult aimé, je le redis,<br /> S i austère et bien défendu bâti.<br /> <br /> * Ou presque ! si l’on oublie la porte bien saintongeaise – comme je ne les aime pas - et le chevet d’aspect assez « religieux ».
Répondre
L
* Ma "Pierrote à moi que j'ai" vient de me révéler un secret : Pour qu'une église soit acceptée, je dois mettre des bulles amusantes.<br /> * De suite, je vais relire tous les Astérix, tous les Gaston Lagaffe, tous les Gotlib, tous les Gossini.<br /> * Ainsi, même une église NON fortifiée et NON médiévale sera acceptée.<br /> * Je suis un génieeeeeeeee !