Translation

Select your language below

 
 

 

 

Recherche Dans Ce Site Web

Joyeux Noël

15 juillet 2022 5 15 /07 /juillet /2022 07:50

 

 

Département 16 - CHARENTE

 

 

 

 

Quelle curieuse architecture pour une église !

Le bourg :

Situation :   (--> la voir sur une carte)

  La commune de Villognon est située à 50km à l'Est de Matha et à 25km au Nord d'Angoulême (voir son château).

 

  Coordonnées du prieuré :

45° 51' 42" N 00° 05' 51" E
 45.861668°   0.097675°

 

 

 

 

Prieuré :

L'extérieur :

Rêver de Jeanne m'est interdit

* Après avoir visité l'église fortifiée de Vars (la voir ici), mon destrier, toujours aussi indépendant, m'emporte vers le Nord.

* Ayant discuté avec Ma Jehanne dans le précédent moutier, mon âme est transportée et mes yeux sont fermés.

* Comme toujours avec mon Pégase, la fin d'une rêverie est toujours brutale :

- Il stoppe violemment.

- Puis me fait choir.

- Puis va brouter me laissant au sol sans comprendre.

 

 

Etait ce une tour de guet ?

 

 

Curieuse masse

* Je ne vais point proser sur une masse d'arme mais sur une architecture massive ne ressemblant ni à un château ni à une église.

Pourquoi mon palefroi a stoppé en ce lieu ?

* Peut être que mon compagnon de voyage a vu ce clocher ressemblant à une tour.

* En découvrant l'abaissement du toit et les reprises des murs, je pressens que le site a beaucoup souffert.

 

Purement Romane

 

Des cotés non symétriques

* En contournant l'église, je peux affirmer :

- Il n'y a pas de transept ni de chapelle latérale.

- La nef ayant été abaissée, la salle de repli défensif n'existe plus.

- Le contrefort plat semble avoir été posé au 12ème siècle.

- Le bâtiment a été soit agrandi soit renforcé.

- L'asymétrie des murs me fait imaginer que la première face vue était coté intérieur du prieuré. 

 

 

La modernité du présent

* En contournant l'église pour trouver l'entrée, je me retrouve face à un long bâtiment.

* Je subodore que ce sont les restes du prieuré transformé en mairie et salles communales.

* Avec obstination, je regarde chaque pierre...... c'est ainsi que je vois ceci.

- "Chevalier, que vois tu de si fascinant ?" me demandez vous.

- Ceci fut certainement...... une archère. 🤩 

 

 

Que de modifications sont visibles !

 

 

Le portail

* La façade d'entrée est torturée :

- A la base, la façade montre de longues et hautes pierres taillées.

- Puis au dessus, les nombreuses modifications se lisent sur les pierres de petite dimension.

- Sur la droite du portail, la frise (montrant l'archange Gabriel terrassant le dragon puis l'archange Raphaël) est tronquée.

- A gauche, au dessus du contrefort certainement arasé et de la frise (montrant Sainte Véronique puis Saint Nicolas) apparait la seule baie de lumière "romane", bouchée en notre siècle.

* En bas à gauche du portail, la paroi montre 6 arcatures. Les historiens supposent que c'est un remploi d'un sarcophage.

* Le portail possède 3 voussures ornées de billettes.

* Il me faut entrer pour comprendre l'architecture.

 

 

 

Dans l'ombre, vais je voir la lumière ?

L'intérieur :

Blancheur

* Diantre, quelle rigueur.

* Une nef linéaire, peu large, peu éclairée.

* Seule l'abside montre de la couleur grâce aux vitraux.

 

 

Elle me suit partout !

* Soudain, je me retourne pour voir une ravissante Damoiselle.

* Hooo, c'est Ma Jehanne ! 🤗

* Pour me suivre partout, la donzelle doit être amoureuse de moi. 👩‍❤️‍👨

* Conséquence : Je vous demande de repartir par là car, je ne vous conterai point la suite de notre aventure... si brûlante. 🤪

 

 

Le diaporama du prieuré est ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* En 1010, un site religieux est cité dans un texte.

* Au début du 11ème, Guillaume IV de Taillefer, Comte (voir titre de noblesse) d'Angoulême (voir liste), fait une donation au monastère bénédictin de Saint Amant de Boixe (le voir ici) pour aménager un prieuré.

* Vers 1040, début de construction de l'église et de l'ensemble prieural.

* Au 13ème siècle, le prieuré disparait au profit d'une cure.

* En 1405, le pape Benoît XIII rétablit la fonction prieurale du site. 

* Au 17ème siècle, le prieuré est abandonné. Sa nouvelle fonction est : Fermage.

* En 1903, le portail est classé aux Monuments Historiques.

* En 1990, le portail est restauré.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Nicolas) est libre et gratuite. La visite des fortifications intérieures est interdite.

 

 

Que voila une architecture non classique

 

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 16 Vers Menu châteaux de Charente
Partager cet article

commentaires

P
P rieuré ? Disons plutôt que moutier<br /> R eçut vos honneurs ! Allez rétorquer : « <br /> I mpossible de proser sur un lieu<br /> E nvahi par laïcité, non Dieu ! »<br /> U ne excuse non validée, bien sûr !<br /> R avir comment me pourraient tous ces murs ?<br /> E st seule une archère qui me murmure<br /> <br /> D ate très ancienne de ces bâtis.<br /> E st-ce que cela ne me suffit mie ?<br /> <br /> V ous, vous avez La Jehanne ! Qu’ai-je, moi ?<br /> I ncrustés personnages de la foi !*<br /> L as ! D’amour je ne me consume point,<br /> L oin de là, pour eux !** Me voilà sans rien !<br /> O ui, je ne le supporte pas ! Voulez<br /> G agner mon cœur ? Voici le procédé : …<br /> N ‘est-ce à l’ordre du jour ? Ah, zut, alors !<br /> O ù en étais-je donc ?… Malgré efforts, <br /> N e puis-je aimer ce qui n’est castel fort !<br /> <br /> * cf. détails des sculptures du portail.<br /> ** en référence à vous, qui avez une aventure… brûlante avec La Jehanne !
Répondre
L
* Que kis je ?<br /> * Ou... que crois je comprendre ?<br /> * Ma Pierrote est jalouse de Ma Jehanne ! ! ! !<br /> * L'amour pour cette Pucelle célèbre ne peut qu'être platonique.... sinon, l'église la décannoniserait... (hihihihi).<br /> * Mais je note votre jalousie en mon carnet à idées.... je m'en servirai un autre jour.... (hihihihi).
P
Si vous vouliez me confier un secret, je serais aux anges !<br /> <br /> Que pensiez-vous écrire après « * certaines » dans la dernière ligne du 2e § « Curieuse masse » ?…<br /> <br /> J’aimerais savoir la suite, Ô, Chevalier des ruines oubliées et… des mots aussi !
Répondre
L
* Ben... heu... disons... heu.....<br /> * Comme "certaine-ment"..... je ne vais pas relayer le mensonge (hihihi).<br /> * Donc... heu... je supprime ce mot qui aurait du être une idée merveilleuse...... dont je ne me souviens plus.... (pas facile d'avoir 800 ans).