9 décembre 2022 5 09 /12 /décembre /2022 08:50

 

 

Département 08 - ARDENNES

 

 

 

 

Est ce un blockhaus ou un château fort ?

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Montcornet est située à 90km au Nord-Est de Reims, à 60km à l'Est de Vervins (voir son église) et à 15km au Nord-Ouest de Charleville-Mézières.

 

  Coordonnées du château :

49° 49' 47" N 04° 37' 41" E
 49.829785°  4.628138°

 

 

Toponymie :   (--> voir petit initiation)

* Le site est construit sur un éperon rocheux primitivement nommé : Mont Cornu.

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

Faut il boire à la source (de la connaissance) ?

* Après avoir visité le château d'Hierges (le voir ici), mon autoritaire destrier m'emporte vers le Sud pour trouver une taverne avec de la paille fraîche.

* N'ayant pas de conseil à lui livrer, je regarde le paysage.

* Soudain, il voit de l'eau pour s'abreuver....

.... soudain, je vois une ruine pour m'abreuver (de connaissances médiévales).

* Mais curieusement, mes poils de castellologue amateur si réactifs à la poussière du Moyen Âge ne se dressent que peu devant ce bâtiment survolant les arbres.

* Les nombreuses et imposantes ouvertures donnent l'impression d'une construction de la deuxième guerre mondiale.

* Je me dois d'enquêter. 🔍

 

 

Le site construit parait immense comme... heu... l'immensité 🤪

 

 

Faut il croire ses yeux et non ses poils ?

* Plutôt que de perdre du temps sur le terrain en recherche longue et fastidieuse, je quémande à mon satellite (que je loue habituellement à mon ami le Roi Google Ier) une vue globale du site.

* Cette massive construction, de 150 mètres de long sur 50 de large, offre une architecture typique de la fin du Moyen Âge, donc :

- En avant ! 🏃

 

 

De rondes rondeurs pour... heu... mes grandes mains 👐

Pourquoi les rondeurs attirent ?

* Mon questionnement n'est point coquin (même si la réponse est évidente pour un mâle 🤗 ).

* Les rondeurs (architecturales bien sur) ont été créées pour diminuer les angles morts (angles de non vision pour un défenseur).

- Elles se sont "imposées" à partir du 12ème siècle ("imposées" ne signifie pas que des tours anguleuses n'ont point été construites après).

- Ce style est dans la représentation de l'architecture Philipienne.

 

 

Pourquoi des trous partout dans les murs ?

* En ce château je crois voir (ou ressentir) plusieurs époques d'aménagement :

- Une première (fin 12ème ?) avec système défensif classique comme des archères puis imposant donjon (voir en bas à gauche).

- Une deuxième (fin 15ème ?) avec la transformation des archères en arquebusières et petites armes à poudre.

- Une troisième (début 16ème ?) avec d'imposantes canonnières et peut être des moineaux (qui ne sont point volatiles 🙄... mais fixes dans les fossés ). Je vous en ai déjà montrés par exemple au château de Bitonto

 

 

La porte d'entrée semble parfaitement défendue

 

 

Pourquoi l'entrée semble isolée ?

* L'entrée est souvent la petit la plus sensible en cas d'attaque. Il est donc important :

- De lui adjoindre de nombreux système défensifs.

- De l'isoler pour créer des "problèmes" aux assaillants.

* Merveilleuses sont les solutions défensives pour l'entrée de ce château.

 

Est ce que le pont levis est abaissé pour moi ?

 

Pourquoi votre Chevalier Dauphinois est fasciné par cette entrée ?

* Voici les solutions défensives utilisées à Montcornet :

- L'entrée n'accède pas directement dans le château mais en une basse cour (voir en haut à droite).

- La basse cour est formée par une barbacane (voir vocabulaire). Je vous ai déjà montré cet efficace système architectural protégeant l'entrée par exemple à Rochetaillée.

- L'entrée est encadrée par deux tours défensives. Je vous ai déjà montré cette solution architecturale par exemple à Villandraut en Gironde et à Bressieux en Isère.

- Evidemment, l'ensemble est devancé par un profond fossé. Le classique et efficace pont levis isole l'entrée.

- Evidemment, si l'assaillant tente une intrusion dans le fossé, il est "accueilli" par des systèmes défensifs avec ébrasement extérieur augmentant l'angle de tir.

* Pensant avoir tout compris de l'extérieur, je tente d'entrer pacifiquement bien sur.

 

 

Les flèches (du pont) étant abaissées, vais je pouvoir entrer ?

 

 

 

L'intérieur :

Pourquoi ne suis je point un prestigieux invité ?

* Hélas, hélas, 3 fois hélas !

* Le château n'est pas ouvert à la visite en ce début de printemps.

* Je vais tenter d'espionner l'intérieur depuis l'extérieur. 🧐

 

 

Pourquoi le rien est un tout pour moi ?

* L'accès à la salle défensive des tours d'entrée s'effectuait depuis un chemin de ronde traversant.

* Bien que le site soit très ruiné et envahi par l'herbe, je peux voir quelques aménagements défensifs dans la "haute" cour devant le donjon.

* Je pressens que des salles basses (donc protégées des caronades) existent encore.

* Une maquette simplifiée (photographiée dans le bourg) me permet d'appréhender ce château de transition entre Moyen Âge et Renaissance.

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 11ème siècle, construction d'un "fortin". Les archéologues sont en désaccord sur la fonction et/ou la date du premier site.

* Au 12ème siècle, construction d'un château en pierre. Le seigneur porte logiquement le nom : Montcornet.

* Au 13ème siècle, le site est possession de la famille : Miles de Noyer.

* Au 14ème siècle, la famille Mello possède la seigneurie.

* En 1443, Charles de Noyers et son épouse Jeanne de Murchain vendent la seigneurie au Comte (voir titre de noblesse) de Nevers de la branche Valois-Bourgogne (voir liste).

* En 1446, la seigneurie est achetée par Antoine de Croÿ. Ce chambellan Philippe III de Bourgogne a les moyens financiers pour moderniser les systèmes défensifs du château : Des bouches à feu, arquebusières et canonnières sont créées.

* En 1613, Charles de Gonzague achète la forteresse.

* En 1766, Emmanuel-Armand de Vignerot du Plessis, marquis de Montcornet et Duc d'Aiguillon, démantèle la forteresse.

* Au 19ème siècle, Jules Michelet visite le site en ruine. La forteresse l'impressionne tant qu'il la narre dans son ouvrage : Ma jeunesse.

* En 1926, le site est inscrit aux Monuments Historiques.

* En 1961, la propriétaire des ruines, madame de Caumont La Force, accepte de les céder à l'abbé Bernard Lussigny. Avec une association de sauvegarde, les vieilles pierres reprennent vie.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur du site est libre et gratuite. La visite payante de l'intérieur est possible certains jours, renseignez vous.

 

 

De ravissantes rondeurs médiévales réutilisées sur plusieurs siècles !

 

      Vers Menu châteaux des Ardennes
Partager cet article

commentaires

P
M ême si fut remanié ce castel,<br /> O n est « happé » par vestiges fort bels.<br /> N ul doute que jadis eut moult puissance.<br /> T out reflète, en ces bâtis, grand'défiance.<br /> C harmée m’a l’entrée restée « dans son jus »,<br /> O ù deux tours, antan, l’ont bien défendue.<br /> R êveuse je fus mirant une image *<br /> N ous rappelant vraiment le Moyen-Âge.<br /> E n elle, je vois des signes de vie<br /> T émoignant d’allées et venues pour qui<br /> <br /> E tait gens d’arme, jadis, en ce lieu.<br /> N eurones médiévaux sont très heureux !<br /> <br /> A insi, vous, nous, et votre destrier <br /> R avis sommes tous de nous abreuver… **<br /> D e quoi ? De ce que chacun veut bien voir<br /> E n vos photos, votre récit. L’histoire<br /> N ’est-elle mie magnifique ? Avez su <br /> N ous transporter en terres inconnues<br /> E t faire revivre temps révolus !<br /> <br /> * Celle du lien « chemin de ronde traversant », dernier § « Pourquoi le rien est tout pour moi ». Je trouve cette photo magnifique, représentant bien, pour moi, un bâti du Moyen-Âge.<br /> ** en rapport avec le 1er § « Faut-il boire à la source (de la connaissance) ? ».
Répondre
L
* En découvrant ce site presque intemporel, je pensais réellement pourvoir visiter ses entrailles car ma vieille documentation affirmait la libre "circulation" dans la ruine.<br /> * Hélas pour moi, le site appartient à une association faisant aussi des travaux d'entretien/consolidation.<br /> * Super pour le site, il va revivre grâce aux bénévoles !<br /> .<br /> ** Curiosité "historique"....... heu...... de MON histoire.<br /> ** C'est durant ma courte semaine en ce département que j'ai visité/découvert les églises fortifiées (2008).<br /> ** C'est après cette forteresse que j'ai décidé de (me) faire des croisades spécifiques sur les bâtiments religieux défensifs.<br /> ** C'est donc à cause de Montcornet que vous devez lire et supporter mes articles sur les moutiers fortifiés.<br /> ** Hihihi..... Cette ruine qui vous a fascinée est donc la cause de vos griffes sorties (parfois)...... Hihihi.<br /> **** L'histoire (la mienne) est bien cruelle parfois...... Hihihihihi ! ! !