Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

21 décembre 2016 3 21 /12 /décembre /2016 07:39

 

 

Département 48 - LOZÈRE

 

 

 

Pour un château fort, le temps s'écoule au rythme de l'eau

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La commune de Florac est située à 55km au Nord-Est de Millau (voir son beffroi), à 50km au Nord-Ouest d'Alès et à 25km au Sud-Est de Mende (voir sa tour fortifiée).

 

   Coordonnées du château :

44° 19' 24" N 03° 35' 35" E
 44.323237489°  3.593097925°

 

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

Un jour de repos

* Lorsque je pars en croisade de découverte dans un département, je me lève très tôt chaque jour, je grimpe des collines, je mange tout en marchant et je reviens à la taverne que tard le soir.

* Ayant 800 ans (si, si, c'est vrai... ou presque) je me dois de ménager mon "destrier" (et moi même).

* Conséquence : Au mi-temps de la croisade, je lui (et je m') accorde un petit repos en découvrant des sites facilement accessibles et aux décors touristiques.

* C'est ainsi que j'erre le long de la rivière de cette sous-préfecture.

 

 

Un château intemporel

La raison de ma présence ici

* Même en mode "repos", je recherche un site à découvrir.

* Au sommet d'une petit plateforme, une bâtisse attire mon attention.

* C'est donc vers ce château que mon instinct me pousse.

 

 

Rapide analyse 

* La courtine est encadrée par 2 rondes tours.

* Elles possèdent encore quelques rares traces de fentes verticales. Ce ne sont point des archères mais des ouvertures pour armes à feu.

* Elles ont été percées de fenêtres de confort.

* Je pressens qu'elles ont été arasées car elle ne montre aucune trace de crénelage, chemin de ronde ou mâchicoulis (voir vocabulaire).

* La partie centrale est si modernisée que toutes traces de système défensif ont disparus.

Avez vous remarqué la nature des pierres ?

- Le château a été construit avec du tuf, matériaux de base de la petite colline.

- Les encadrements des portes et fenêtres sont en calcaire.

- Les réparations ont été effectuées avec du schiste (pierre sombre).

 

 

L'autre face

* Surpris je suis de ne point voir d'autres tours.

* Le château n'a pas gardé l'intégralité de son architecture.

* Les fenêtres "grillagées" sont certainement le souvenir de sa fonction de prison.

 

 

 

L'intérieur :

Lui aussi est au repos

* En ce jour, close est la porte.

* Ce site n'est ni ouvert tard ni ouvert les week-ends (hors période estivale).

* Je vais donc me prélasser sur un banc ou conter fleurette à la manière de Monet avec sa Camille.

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 13ème siècle, le château est cité.

* Au 14ème siècle, un rempart entoure le petit bourg.

* Au milieu du 16ème siècle, durant les guerres de religion, les remparts et le château sont détruits.

* En 1652, le château est rebâti sur les ruines de son "ancêtre féodal".

* Vers 1792, les Révolutionnaires s'emparent du château. Il est transformé en grenier à sel.

* En 1810, l'état devient propriétaire du château.

* Durant le 19ème siècle, le château est transformé en prison puis en hôpital.

* En 1976, le site est le siège du Parc National des Cévennes.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est possible certains jours. Veuillez vous renseigner.

 

 

Le temps a assagi cet ancien château fort 

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 48 Vers Menu châteaux de la Lozère
Partager cet article

commentaires

P
Il me fallait proser sérieusement aussi…<br /> <br /> F leuron du Gévaudan n’a été mie,<br /> L ‘on imagine, castel d’aujourd’hui.<br /> O r, si « amputations » n’avait-il eues, <br /> R emparts restés à la hauteur voulue,<br /> A vec murs quasi borgnes, et des défenses,<br /> C ertainement aurait-il eu la chance<br /> <br /> G randement me plaire… Mais ainsi le voir<br /> E mpêche mes neurones* s’émouvoir…<br /> V rai est que bel est son appareillage,<br /> A mes yeux du moins, car le Moyen-Âge<br /> U n tant j’y retrouve. Peut-être que les<br /> D eux tours « appuient » cette ambiance du passé.<br /> A urai-je été positive quelque peu…<br /> N on pour vous ! Car toujours je vous en veux !<br /> <br /> * neurones médiévaux.
Répondre
L
* Hooo ma mie (ceci est toujours pour vous séduire.. hihihi)......<br /> ....... J'adore vos griffures.... car elles signifient que vous lisez mes proses.<br /> * Je sais maintenant afficher mes proses à courroux aux bonnes dates...<br /> ....... ainsi, je peux mieux vous séduire quelques jours après avec un bâtiment curieux et vraiment médiéval.<br /> .<br /> * 2018 sera année du Vivarais.<br /> * La raison ?.... Il y a 139 sites en Ardèche et j'en ai photographiés 72... Je me dois d’honorer ce département si proche de MON Dauphiné.<br /> ** Évidemment, sur les 72, il y a quelques sites très refaits ou trop privés pour être photographier proche ou vraiment minimal....<br /> ........ Mais tous représentent un bout de notre histoire "Catholique et Protestante" (ce qui changera de la Guerre de Cent Ans de Guyenne et Gascogne).
P
F i de vos explications, chevalier !<br /> L es aventures, de plus, qu’eues vous avez*<br /> O n ne veut les connaître ! Et en voici<br /> R aison : armuré je ne vous vois mie !**<br /> A insi, est-ce bien vrai qu’au Moyen-Âge<br /> C ompagnie vous faussez… plus « à la page » ?…<br /> <br /> L oin de moi vouloir râler sans arrêt (!).<br /> O r, dirait-on que vous le faites exprès !<br /> Z ut, et trois fois zut ! trop refaits castels<br /> E xquis ne sont ! Et vous, d’exceptionnel*** <br /> R etombez au rang d’homme tant normal,<br /> E t cela donne un coup à mon moral !***<br /> <br /> * réf. à l’image du lien « sur un banc »… ! (et désolée pour ce vers tarabiscoté où j’ai été obligée d’inverser ma fin de phrase pour la rime, sinon le vers se serait fini par « eues », mais celui d’avant aurait dû voir le nom de « Chevalier » remplacé par « malotru »… pour la rime… !)<br /> ** toujours réf . à l’image du lien « sur un banc ».<br /> *** si, si !
Répondre
L
* Que lis je ?<br /> * Vous n'avez point vu les pierres taillées à l'époque médiévale ?<br /> * Pourtant, il y en a.... sur cette construction qui n'est pas médiévale (je l’admets).<br /> * Je vous donne les raisons de cet article :<br /> -1- Ce château est dans le dictionnaire des châteaux forts de Salch, je me devais de le montrer (j’obéis à mon maître)<br /> -2- En cette période de fêtes, j’espérais (un peu) moins de griffures.... hihihihi.<br /> -3- Et puis, en cette période familiale, les visites sur mon blog sont au plus bas. Donc je profite de montrer des châteaux faciles à décrire et moins que minimaux.... Ainsi, les plus beaux et fascinants arriveront début de l'année suivante.<br /> * L'art de la guerre (ou de la rédaction) fait partie de la culture Chevaleresque (au 21ème siècle).