11 octobre 2016 2 11 /10 /octobre /2016 06:10

 

 

Département 05 - HAUTES ALPES

 

 

 

Voyez vous un château fort ?

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de La Rochette est située à 30km à l'Est de Gap, à 10km au Nord d'Aspremont (voir son château) et à 8km au Sud de Luz la Croix Haute.

 

   Coordonnées du château :

44° 35' 19" N 05° 43' 18" E
 44.5886632°  5.72171778°

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

Errance et rance

* Votre Chevalier Dauphinois part en vacances vers la Méditerranée.

* Évidemment, comme il n'apprécie point les autoroutes ni la vitesse, il choisit l'itinéraire par Sisteron (voir ses fortifications).

* Ne souhaitant point perdre trop de temps, votre Dauphinois ne se lave que très peu durant ce voyage de plusieurs jours. Rance est l'odeur qu'il dégage dans sa lente promenade.

* Soudain son destrier stoppe. Ceci est le signe qu'un château est proche.

Le voyez vous ?

 

 

Est ce la forteresse du vertige ?

Cyrano je clame !

«C'est un roc ! ... C'est un pic...

C'est un cap !

Que dis-je, c'est un cap ? ...

C'est une péninsule !»

* Certes, je m'emporte un peu devant cette ruine dont la forme semble unique.

 

 

Que voir sur cette face ?

* Planté sur son rocher, le cubique vestige ne ressemble plus à un château fort.

* J'ai l'impression de ne voir qu'un pan de mur indéfinissable.

* Mais avec un peu d'attention, je vois sur la gauche.... comme un petit mur.

* Je contourne le rocher..... par la gauche bien sur.

* Par sa couleur, le mur à angle droit se fond au rocher.

* Je suis étonné de la pauvreté de la taille des pierres ainsi que de leurs dimensions.

* Par contre, le parement d'angle me surprend agréablement.

 

 

 

Sont ce les entrailles ?

L'intérieur

Je vole des images pour ne point voler dans le ciel

* Avec le vent violent et tourbillonnant, je ne peux point gravir la pente pour déguster ses entrailles.

* Je vais donc faire une analyse de loin.

 

 

Que de détails !

* Les vestiges montrent un haut et puissant donjon central entouré de murs.

* En de nombreux endroits, le sol ne semble pas avoir été aplani.

* A la base de la tour, un vestige de porte apparaît.

* En observant mieux, j'aperçois une autre ouverture au même niveau. Elle doit communiquer avec un bâtiment ou une salle adjacente.

* Je contourne le rocher et je vois....... hoooooo.....

.......les vestiges d'une voûte avec la baie de communication.

 

 

Le diaporama du château est visible ici - CLIC

 

 

Cette ruine mérite LA couronne de fleurs en récompense de sa beauté !

 

 

 

Histoire du château :

* Au 12ème siècle, le château est possession des seigneurs de Bôchaine et de La Beaume-Noire.

* Au 13ème siècle, ces 2 familles possèdent toujours le château.

* Au 14ème siècle, la seigneurie est détenue par la famille Artaud.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est dangereuse.

 

 

Même ruiné, le château est encore très puissant !

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 05 Vers Menu châteaux des Hautes Alpes
Partager cet article

commentaires

François Lannes 15/05/2021 22:53

Bonsoir Chevalier Dauphinois,

Je mets ce lien en commentaire :
http://jean.gallian.free.fr/comm2/a/artaud.html

Car il donne beaucoup d'informations sur les seigneurs du XIIème propriètaires du château : la famille d'Artaud, liée ensuite à la famille de Montauban.
Il y a des arbres généalogiques très intéressants.
peut-être peut-on ainsi remonter jusqu'à notre époque pour retrouver les descendants ??

Le Chevalier Dauphinois 16/05/2021 09:03

* Bonjour et merci pour ce lien.
* Les sites de généalogie et d'armorial sont toujours fascinants à lire.
* Je suis admiratif du travail réalisé.

François Lannes 13/05/2021 13:38

Bonjour Chevalier Dauphinois,

Je viens de lire ton reportage sur cette ruine de château de la Rochette. Merci beaucoup car il est très bien fait.

En regardant précisément les photos du diaporama, j'ai eu la confirmation de ce que j'imaginais, à savoir que cette tour n'est qu'un petit morceau de ce qu'a été le château initial. En effet la voûte que tu montres prouve bien que l'édifice allait plus loin (vers l'ouest) que ce que l'on en voit aujourd'hui.

Par ailleurs, l'arête NE de la tour, qui est en partie écroulée, est d'une ligne en surplomb, qui montre là aussi que le pan de mur allait plus loin (vers le nord) que ce qu'il reste maintenant.

De coup je me pose la question suivante, et que je te pose aussi : a-t-on retrouvé un dessin (les photos ne peuvent pas avoir existé alors que l'édifice existait en entier) qui montre le château dans sa constitution initiale ?? Y aurait-il un musée, à Gap ou ailleurs, un spécialiste des archives, un descendant de la famille des châtelains, qui pourrait nous renseigner plus sur ce monument ??
Je suis très intéressé à pouvoir en savoir plus sur l'histoire de cette tour.

De plus, sur la seule photo prise de l'ouest vers l'est, et qui montre la façade intérieure de la tour, on repère très bien 2 fenêtres en partie haute. Je me figure que ce sont des fenêtres d'une salle (couloir ?) permettant d'accéder ensuite à ce qui était la terrasse supérieure de gué. Et, s'il y a ces 2 fenêtres, cela signifie probablement qu'il y a un escalier qui remonte à l'intérieur de cette tour.

Voilà les questions dont je serais curieux d'avoir les réponses....

En tout cas, merci pour ton reportage très bien fait et très intéressant.
Pour ma part, j'ai fait un petit article, pour parler de randonnée, et que tu trouveras ici :
https://www.altituderando.com/L-arche-de-la-Rochette-Grand-Buech
.

Le Chevalier Dauphinois 13/05/2021 18:06

* Bonjour et merci pour votre commentaire et votre longue analyse.
* Il est vrai que ce château était beaucoup plus imposant. Hélas, je ne dispose pas de plan ni de croquis ancien.
** Souvent je fais les brocantes et les bouquinistes. C'est ainsi que ma bibliothèque s'est enrichie me permettant de comprendre les ruines minimales.
** Lorsque je rédige un article en mon blog, je possède déjà une "petite" documentation...... me permettant d'avoir une prose un peu plus dense.
** Evidemment, n'étant pas un historien de métier ni un adapte des poussiéreuses bibliothèques universitaires, je ne dispose pas de toutes les sources.
*** Il m'arrive parfois de récupérer une documentation ou de photographier un tableau du 19ème siècle montrant un château.
*** C'est ainsi que je complète mes articles.
*** Si tel sera le cas, je vous laisserai un message sur votre site web.

malyloup 14/05/2019 08:46

merci tout plein, chevalier, pour cette missive que j'ai mis en lien dans le billet que je viens d'envoyer à tous les vents.........
nous choisissons le même itinéraire pour rallier le sud, me semble-t-il ........

Le Chevalier Dauphinois 15/05/2019 19:03

* Cette route qui descend vers le Grand Sud, tourne, monte, descend mais surtout....
...... elle offre une multitude de châteaux tous plus ou moins en ruine.
* Celui-ci est beau par sa position et son inaccessibilité.
* Il y a plus d'une trentaine de ruines sur cette route...... allez vous toutes les déguster ?

Anne d'Amico 12/10/2016 18:36

Impressionnants ces vestiges quillés sur ce rocher! Tu as raison pour la taille des pierres, on dirait qu'ils se sont contentés de monter un cabanon, puis de se dire qu'il valait quand même renforcer les angles!!
Bisous chevalier!

Le Chevalier Dauphinois 12/10/2016 20:22

* Raison tu as, ce château ne semble pas avoir été la possession d'un riche seigneur.
* C'est un simple château de garde contrôlant le passage.

Pierrote 12/10/2016 08:56

L es castels Audois peuvent s’accrocher !*
A notre Dauphiné de semblables beautés !**

R ivalise ce lieu avec citadelles
O bservées en Languedoc, et comme elles
C oncoure cette place à donner le vertige.
H abillés sont encore murs du prestige
E manant de tels sites par leur hauteur,
T echnique aussi demandant grande rigueur,
T émoignage de l’art de bâtir jadis.
E st cette ruine à mirer vrai délice !

H appés nous sommes de suite par l’atmosphère
A ngoissante quasi, mais qui sait me plaire,***
U nie à magie de voir émerger
T rès haut donjon d’un ensemble de rochers.
E ntremise de la main de l’homme ici
S ut donner naissance à beau compromis :
-
A insi furent laissées à Dame Nature
L es fondations, sur lesquelles de forts murs
P urent s’appuyer offrant massif aspect
E t sûr, car minage impossible était,
S auf à être acrobate… sans filet !…

D écouverte d’une voûte encore debout
A permis à mon esprit un tant fou
U na aula imaginer là****… Alors,
P rivée de noms liés au château fort -
H ormis trois - ai-je toutefois revécu
I ncroyable vie dans ce lieu si perdu…
N ous avez livré images joliment
E ntourées de fleurs, donjon irradiant -

N ‘est-ce illusion - de beauté, sur l’une d’elles.
O n dirait que vous a légué castel
T out ce qu’il lui restait de sa splendeur,
A charge pour vous d’en tirer le meilleur.

B ien vous êtes de cette tâche acquitté !
E t pour cela soyez-en remercié.
N ‘ont ces ruines des Cathares le poids, l’histoire,
E t pourtant, grâce à vous, dans ma mémoire

P rofondément ancrées sont maintenant.
S ont Dauphinoises ! Est-ce motif important !

*… à leur pogs !
** accrochées à leurs poypes ! (à chaque contrée son vocabulaire pour dire la même chose… ou presque… car bien je sais qu’une poype, par chez nous, désigne plus une motte castrale qu’une colline et encore moins une montagne, mais le mot me plait !).
*** 3e image de l’article.
**** bien qu’il paraisse impossible qu’une aula ait été construite en ce lieu. Quelques salles pour les seigneurs, sûrement, mais pas une salle d’apparat (?).

Le Chevalier Dauphinois 12/10/2016 20:46

* Je n'avais pas fait le lien avec les châteaux dits Cathares. Nos ruines Dauphinoises n'ont rien à leur envier ! ! ! ! !
* Il est vrai que le mot "poype" est beaucoup utilisé (dans les cartes) autour de Paladru (par exemple). C'est un mot qui est presque Dauphinois... du Nord.
* Dans le département 05, j'ai quelques exemples de petits châteaux (très ruinés) accroché comme celui-ci à un rocher "pointu".
* Mais ils se regardent de loin tant ils sont devenus inaccessibles ou dépendants d'une propriété privée. Cet éloignement ne les rend pas photogéniques. Je les montrerai certainement vers 2020 car j'ai d'autres beautés ruinées plus intéressantes à montrer avant.
.