Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

13 février 2018 2 13 /02 /février /2018 07:04

 

 

Département 24 - DORDOGNE

 

Voyez vous cette merveille au loin ?

 

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

    La commune de Lusignac est située à 40km au Sud-Est d'Angoulême (voir son château), à 25km au Nord-Ouest de Périgueux (voir ses fortifications) et à 15km au Sud-Ouest de Cercles (voir son église).

 

   Coordonnées de l'église :

45° 19' 41" N 00° 18' 46" E
 45.3280013°  0.31273959°

 

 

 

 

L'église :

L'extérieur :

La découverte

* Après avoir visité l'église fortifiée d'Allemans, je me dirige vers le Nord pour tenter de voir une autre église fortifiée.

* Au loin, une haute structure s'offre à mes yeux ébahis.

* Je ne sais pas encore si le moutier de Lusignac possède des systèmes défensifs, mais je sais déjà que son architecture Romane m'intéresse.

 

 Diantre !... Que voilà de solides contreforts

L'enquête commence

* Le chevet plat est complété par une petite sacristie "récente".

* A la gauche de cette "verrue",  un puits a été creusé. Il est toujours exploitable.

* Les puissants contreforts d'angle effacent presque la vision des contreforts plats le long de la nef.

* Curieusement, l'église est dépourvue de transept, de modillon et de "fioriture" de l'art Gothique.

* Les fenêtres sont positionnées en hauteur et sont étroites interdisant l'introduction d'assaillant.

* Au dessus des contreforts et en dessous du toit, la paroi me fait penser à l'emplacement d'une salle de repli. Mais l'absence de fente défensive ne confirme pas mon intuition.

 

 

Un clocher défensif

* Le clocher est incontestablement le système défensif de cette église.

* Il possède une salle crénelée.

* Sur la face avant, une bretèche (voir vocabulaire) protégeait la porte.

* Je vous vous pouffer. Je vous entends dire :

"Chevalier, la bretèche protège un toit en dessous."

* Raison vous avez. En notre siècle, un auvent est positionné sous le système défensif en encorbellement. Mais cette construction récente n'existait pas lors des terribles assauts des assaillants (Routiers Anglais ou Protestants ?).

 

 

 

 

L'intérieur :

* Comme souvent en notre siècle, les églises sont fermées.

* Celle-ci ne déroge pas à la règle.

 

 

Le diaporama de l'église est ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* Au 12ème siècle, construction de l'église et creusement d'un puits.

* A la fin du 13ème siècle, l'église est partiellement modifiée et fortifiée.

Certains historiens pensent que l'église a été fortifiée

durant les guerres de Religion. Donc 2 siècles plus tard.

--> Je doute car il n'y a aucune fente de tir pour fusil.

* Au 16ème siècle, l'intérieur est partiellement remanié.

* Au 19ème siècle, l'église subit une campagne de consolidation.

* En 1947, l'église est inscrite aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Eutrope) est libre et gratuite. La visite du clocher est interdite.

 

 

Un clocher fortifié est le secret défensif de cette église

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 24 Vers Menu châteaux de Dordogne
Partager cet article

commentaires

J
Fantômes d'archères ou de créneaux ? Je distingue une différence nette au-dessus de la corniche et je crois voir de gros carrés (créneaux) dans la maçonnerie. J'irai me faire mon propre avis, si un jour j'y passe. Et dire que j'ai vécu pas très loin... honte à moi de ne pas être allé la voir !
Répondre
L
* Contrairement aux châteaux forts qui sont très médiatisés, les églises fortifiées sont peu mises en valeur (peut être parce que ce sont des constructions religieuses...en notre pays devenu trop laïque).
* Donc, il est possible de vivre à coté, de passer des vacances proche sans faire attention à cette architecture historique.
* L'église fortifiée n'est que rarement (j'ose écrire jamais) montrée dans les émissions de télé sur le patrimoine.
* Ne pas la/les connaître me semble logique.
P
L a vue d’un moutier si simple me plait.
U nivers Roman est là, et me siet
S on austérité sans nulle fioriture.
I mprégnés sont de modestie ces murs.
G uère de défenses ne sont vues aussi :
N e me gêne ce manque puisqu’abri
A su être aménagé dans clocher.
C omme est rustique cette tour carrée

P ourvue d’un petit refuge, et plus bas
E quipée d’une bretèche ! Voilà
R ares mais assez efficaces défenses
I maginées pour inspirer méfiance.
G uère ne dut avoir ce lieu de richesses
O ctroyées pour en faire une forteresse.
R avie je fus si dépouillé moutier
D écouvrir. A gardé âme du passé.
Répondre
L
* Je me souviens de cette petite église... Je me souviens de notre rencontre... Je me souviens qu'elle m'a plu et déçu légèrement (par son manque de système défensif).... Je me souviens l'avoir longtemps dévorée pour la comprendre.... Je me souviens avoir mangé ma pomme à ses pieds... Je me souviens....
.... Je suis heureux que vous ayez ressenti cette atmosphère.