Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 07:30

 

 

Département 02 - AISNE (Thiérache)

 

 

 

 

Défense minimale pour cette église !

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La commune de Froidestrées est située à 50km au Nord-Nord-Est de Laon, à 40km au Nord-Est de Saint Quentin et à 12km au Nord de Vervins (voir son église).

 

  Coordonnées du bourg :

49° 56′ 30″ N 03° 54′ 24″ E
 49.941667°  3.906667

 

 

 

 

L'église :

L'extérieur :

La découverte

* Le long de la Route Nationale 2, au croisement avec le "chemin du Fort", une église regarde les passants et les voitures qui ne lui prêtent aucune attention.

* Certes, cette construction religieux n'est pas la plus spectaculaire ni la plus fortifiée du circuit de la Thiérache, mais elle mérite une petite halte de découverte.

 

 

L'enquête commence

* Le chevet et la nef ne comportent aucune trace de salle de repli ni de système défensif, mon attention se porte donc sur l'entrée et son clocher pointu.

* Évidemment comme moi, vous avez remarqué la puissante tour ronde avec son toit octogonale en ardoise.

* Bien sur, je ne suis pas venu dans l'Aisne pour faire une analyse des méthodes de couverture des bâtiments religieux, mais pour admirer les multiples fentes de tir pour armes à feu.

 

 

A quoi sert cette tour ?

* En constatant que l'église ne possède qu'une seule tour, je me mets à douter de sa fonction et surtout de son efficacité.

* Il est vrai qu'elle n'est pas là pour faire de la figuration, même si la fenêtre percée récemment la rend très civilisée.

* Cette tour ne suffit pas à défendre les habitants.

A-t-elle dissuadé quelques mécréants ?

 

 

 

L'intérieur :

* Comme souvent durant notre siècle, les églises sont fermées.

* Celle-ci ne déroge pas à la règle.

* Cette église, pourtant fortifiée, ne semble intéresser personne.

* Même la statut d'un soldat lui tourne le dos. 

 

 

Le diaporama de l'église est ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* Au 16ème siècle, construction de l'église fortifiée (à vérifier).

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Michel) est libre et gratuite. La visite du clocher et de la tour est interdite.

 

 

De loin, cette église parait très fortifiée

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Vers menu des châteaux de l'Aisne

Vers Menu châteaux et églises de l'Aisne

Partager cet article

commentaires

N
Elle a tout d'un chateau-fort!
Répondre
L


Cette église est le prémisse d'une construction fortifiée. Peut être qu'à l'origine plusieurs tours existaient... peut être.



A
je me permets d'ajouter, car point n'aime trop les églises pas ou peu fortifiées, et avec les mots j'aime jouer:
N e serait-ce point le moment
O ù l'on peut vous souhaiter
E n votre soulier de trouver
L es plus beaux castels d'antan
Répondre
L


Hoooo, que votre prose est belle et originale Princesse Anne. Point je l'avais vu venir.



C
Malgré leurs fermetures, j'espère qu'ils essaient de garder ses patrimoines.
Bye Chevalier D. de très joyeuse fêtes chez toi A+
Répondre
L


   Il y eu tellement de vols de tableaux et de statuts dans les églises  que nombre d'entre elles sont maintenant fermées en dehors des offices. Même s'il est  vrai que les
fidèles se font rares dans les villages, les églises sont souvent entretenues.



A
Point étonnant que le soldat tourne le dos à l'église, non ? le sabre et le goupillon n'ont jamais fait bon ménage. quoi que...
Répondre
L


hihihi.... Ma prose est juste un trait "d'esprit", mais il est logique que la statut du soldat soit orientée vers la route, face à lui.



E
Merci encore pour cette petite promenade virtuelle et j'en profite pour te souhaiter de très belles fêtes. Bises
Esclarmonde
Répondre
L


J'adore les fêtes car j'ai plein de bises des belles princesses.