Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 06:30

 

 

Département :  68 - HAUT RHIN

 

 

 

 

Est ce vraiment le château féodal ?

Le bourg :

Situation (--> le voir sur une carte)

    Hartmannswiller est une petite commune de plaine à 40km au Nord-Est de Belfort, à 14km au Nord-Ouest de Mulhouse et à 6km au Sud de Guebwiller.

 

  Coordonnées du bourg :

47° 51′ 46″ N 07° 12′ 59″ E
  47.8628°  7.2164°

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

La découverte

* De loin, le château semble massif et léger.

Curieuse opposition.

* Il est composé de 3 bâtiments en forme de U et d'un mur fermant l'ensemble. Entouré par de grands arbres,  il se cache pour mieux se faire désirer.

 

 

Que reste il ?

* Les traces du château médiéval sont rares. Il n'y a plus de rempart entourant l'ensemble, ni de donjon si représentatif de la puissance du seigneur féodal.

* En faisant le tour, j'aperçois une tourelle avec archères et fentes pour armes à feu.

* C'est la seule preuve "agressive" de ce château très remanié à différentes époques, devenu une gentilhommière.

 

 

 

L'intérieur :

* Le château étant privé, je n'ai pas tenté une approche en sonnant à la porte.

* Le mystère demeure.

* Mais je peux supposer que les traces médiévales doivent être rares tant ce château a été détruit puis reconstruit à travers les siècles.

 

 

Le diaporama du site fortifié est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* En 1308, un château est cité dans le village. Il appartiendrait aux Hattstatt.

* Vers 1369, les Waldner de Freundstein seraient possesseurs du château.

* En 1376, des routiers à la solde des Anglais pillent et massacrent la région. Ils brûlent le village. Il semble que le château est aussi détruit.

* En 1383, les Waldner de Freundstein (qui deviendront une grande famille Alsacienne avec des personnages illustres) font aveu du fief à l'église de Bâle.

* En 1562, sur les ruines des bâtiments, les propriétaires font construire un château renaissance.

* En 1618, c'est le début de la "guerre de trente ans". Les villages et châteaux sont souvent des cibles inutiles.

* En 1648, à la signature du traité de Westphalie l'équivalent du département actuel du Haut Rhin est possession Française. Les troupes du roi Louis XIV (voir liste des rois) occupent la région.

* En 1718, après de nombreuses années sans entretien, le château est remanié.

* Vers 1918, après les dégâts de la "grande guerre", le château est à nouveau réparé.

* En 1921, certaines parties du château sont classées aux Monuments Historiques.

* Au milieu du 20ème siècle, le château change de propriétaire.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur du château est possible, la visite de l'intérieur est interdite car il est privé.

 

 

Pelouse, fleurs et décors renaissance ont adouci ce château féodal.

 


 

Dans ce village, il existe une autre construction médiévale visible :  I C I.

 

  Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 68 Vers Menu châteaux du Haut Rhin
Partager cet article

commentaires

H
demain dimanche une visite guidée aura lieu à l'intérieur du chateau. Nous nous avons visité une salle aujourd'hui et le jardin. Les journées du patrimoine c'est magique ça permet de découvrir des choses cachées près de chez nous. La vue depuis le jardin est magnifique.
Je publierai quelques photos sur www.lessablesrouges.blogspot.fr dès demain.
Guy
Répondre
L
* Il est bien dommage que l'Alsace soit si loin de mon Dauphiné, sinon croisade de découverte j'aurais faite.
* J'ai hâte de voir vos images tant ce château est atypique en cette région.
A
Je viens juste de croiser, par pur hasard, 2 habitants, peut-être, de ce château:
Conrad Werner de Hattstatt et son fils Conradin: ils vivaient en 1285. Cette année-là ils participèrent au tournoi de Chauvency.
... C'est en recherchant un nom de routier (que je pensais routier et qui aurait pu venir "gaster" ce château) que je suis tombée sur un poème du XIIIe siècle de Jacques Bretel, relatif à ce
tournoi.
... Cela m'a d'ailleurs fait penser au "tournoi de Romans" que j'avais découvert il y a quelques années, sauf que dans le cas du tournoi de Chauvency tout est bien réel, et il y a de la même façon,
et ce qui m'enchante bien sûr, une longue liste de noms de seigneurs, et même de dames de l'époque.
... Bien sûr, cela m'a donné l'envie d'avoir le livre du poème de Bretel (il y a de magnifiques enluminures !) Je m'en vais voir si celui-ci est accessible...avec ou sans enluminures.
Répondre
L


  Je connais ce sentiment lorsque l'envie d'achat (ou de lecture approfondie) est présente. Avoir le rêve est très agréable. Faire la recherche pour le concrétiser.. Quel plaisir !



A
H a ! comme ce nom tant long moult me sied...
A utant de lignes offertes, cela permet
R éellement de dire son ressenti.
T outefois, lésée je me sens ici !
M édiévales ruines, qu'êtes-vous donc devenues ?
A insi remparts et donjon ne sont plus
N 'étaient-ce point eux les fleurons d'un castel ?
N éanmoins, peut-on voir sur la tourelle
S ignes d'archères. Du lieu, les grands seigneurs
W aldner de Freundstein ont eu le malheur,
I l semblerait, d'encontrer des routiers,
L esquels tant de monde ont su faire trembler...
L es siècles ayant passé, l'allure guerrière
E nvolée s'est, alors me tourné-je vers
R iche découverte: celle du cimetière...
Répondre
L


  Il est vrai que les multiples propriétaire ont lentement changé le fortification en douce maison d'habitation. Le fantôme médiéval survit dans quelques pierres et recoins.



P

voila un joli but de ballade merci pour la découverte et bon week end


Répondre
L

Notre vision de l'Alsace est l'ensemble des petites montagnes boisées. mais les plaines ont un charme magique.


D
C'est un très beau château qui donne envie de visiter.
Répondre
L
Merci d'être venu dans "mon royaume castral"......... Ce joli château est entier, ce qui n'est pas le cas dans tous mes articles. J'espère que les châteaux ne tombent pas en ruine quand j'arrive......... sinon, les fantômes de lieus vont me harceller toutes les nuits.