Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

15 avril 2021 4 15 /04 /avril /2021 07:50

 

 

Département 73 - SAVOIE

 

 

 

 

Un Maudit Savoyard ose venir en MA province

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La commune d'Albertville est située à 40km au Nord-Est de Chambéry (voir son château), à 40km au Sud-Est d'Annecy (voir son château) et à 35km à l'Ouest de Bourg Saint Maurice (voir son château).

 

 

   Coordonnées d'une des portes

45° 40' 20" N 06° 23' 50" E
 45.672471°  6.397273°

 

 

 

 

La cité médiévale :

L'extérieur :

Ils sont là

* Votre Chevalier erre en SON Dauphiné pour quérir quelques noix puis se sustenter de plaisirs.

* Quand.... soudain..... de façon impromptue..... je vois...... un.... Savoyard.

* Tout de rouge vêtu, cet espion Comtal rentre en ses terres montagneuses après avoir volé...... je ne le sais point encore.

* Je vais le suivre, pour l'occire.

* C'est ainsi, après des longues minutes de sablier ⌛ , qu'en longeant un long mur je me retrouve devant la porte des Alpes : La cité de Conflans.

 

 

Cette cité Savoyarde est au milieu des montagnes

 

 

Est il entré ici ?

* Je découvre un château.

* Il est nommé : Manuel de Locatel.

* Je remarque quelques tours anguleuses avec pseudo mâchicoulis (voir vocabulaire), puis des encorbellements semblant plus décoratifs qu'efficaces.

* Cette construction datant du 16ème siècle, le médiéval Savoyard à cheval n'a point pu entrer là.

* Je pressens qu'il s'est réfugié dans la cité fortifiée.

 

 

Ce plan en perspective me montre tous les points faibles... ou presque

 

 

Tarine est son nom.... vais je la prendre sur mon tarin ?

Avant d'entrer, il faut comprendre les pièges

* Avec ce plan, je vais pouvoir me faufiler chez mon ennemi médiéval tel un 007.

* En passant devant la poterne nommée Beaufort (je subodore que c'est la direction de cette cité du fromage - voir son château) je remarque qu'elle n'est pas très défensive ni défendue. Mais l'étroit passage pourrait être un guet-apens.

 

 

La porte Tarine

* Que voila défensive entrée avec 2 hauteurs d'archères droites.

* De plus, étant dans un angle, l'assaillant est agressé de toutes parts.

* Ce rempart à droite étant posé sur le rocher, je pressens que ce coté n'est point praticable pour une grande armée Dauphinoise de conquête.

* Avec d'infinies précautions, j'avance vers cette Savoyarde construction d'un autre âge.

* Je la traverse comme un caméléon. 🦎

* Les archères ont un ébrasement intérieur important pour mieux blesser l'armée Dauphinoise de conquête.

* La partie manquante était certainement composé qu'un plancher en bois avec assommoir pour mieux blesser l'armée Dauphinoise de conquête.

* L'étroitesse du passage canalisait l'assaillant pour mieux...... blesser l'armée Dauphinoise de conquête.

* Je pressens que la sagesse (si Grande en Dauphiné.... évidemment) est de trouver une autre porte.

 

 

Savoie était son nom avant de devenir......

 

 

Pompeusement nommée... pfff... Porte de Savoie

* Lorsque la cité sera "mienne", cette entrée aura comme nom :

- Porte du merveilleux Chevalier Dauphinois...

.... ou porte du Dauphin éternel.....

...... ou porte de... (que suggérez vous ?).

* Mais avant de réfléchir au vocabulaire, il faut penser à l'assaut.

* Curieusement cette entrée ne semble pas défendue :

- Aucune archère.

- Ni bretèche.

- Ni crénelage.

Serait ce le point faible de la cité ?

* L'intérieur semble assagi, sans âme défensive.

Ruse y aurait il ?

* En me retournant, je comprends la "vilainerie Savoisienne".

* Dans l'alignement de la porte, une maison forte (nommée tour Ramus) avec une puissante rondeur a pour fonction : Blesser l'armée Dauphinoise de conquête.

 

 

Son nom : Sarrasines.... comme les crêpes... hihihi

 

 

 

L'intérieur :

Errance

* Pour ne point me faire remarquer, je joue le touriste.

* J'erre devant l'église dédiée à Saint Grat.

* Puis je regarde la rouge construction avec ses fenêtres à colonne nommée : Maison rouge (pfff... mon Dauphin (voir liste) la rebaptisera après notre victorieuse conquête).

 

 

Que voila construction médiévale si pure !

Sarrasine est son nom

* Soudain, mes poils se dressent.

* Soudain, un frisson de bonheur glisse le long de mon échine.

* Soudain, je vois......... une incroyable tour carrée datant du 12ème siècle (certainement).

* Imaginez la avec le sublime drapeau du Dauphiné remplaçant celui des Savoisiens. 🤣

* Bien que cette tour ait perdu son crénelage, ses cotés sont fascinants à observer :

- Un est curieusement borgne.

- L'autre montre des grandes ouvertures que je ne peux identifier (porte vers un rempart disparu ou latrines ?), mais surtout une archère-arquebusière, prouvant que l'ancien château médiéval a évolué au moins jusqu'au 16ème siècle.

- Le troisième possède aussi de grandes ouvertures sur 2 niveaux.

- Le quatrième devait être la façade principale. En faisant abstraction de l'ouverture basse certainement plus récente, je pressens que le premier étage fut l'entrée de la tour.

 

 

La fin est un rêve

* Je n'ai pas revu le Chevalier Savoyard tout de rouge vêtu.

* Soit il a chu durant sa fuite, soit il s'est caché dans la tour Sarrasine.

* Qu'importe, je connais tous les secrets de la cité. L'armée Dauphinoise sera prochainement conquérante et victorieuse.

* Je me régale d'avance en admirant ce paysage qui sera "mien" dans quelques semaines ou jours.

 

 

Le diaporama de la cité est ici - CLIC

 

 

 

Histoire de la cité :

* Au 12ème siècle, pour contrôler le passage des vallées créés par les rivières de l'Arly et l'Isère, un château est construit sur une prédominance rocheuse au confluent. Le seigneur de Conflans est vassal du Comtes-Archevêques de Tarentaise.

* Au milieu du 12ème siècle, les Comtes de Savoie (voir liste) revendiquent la possession de ce territoire.

* Au 13ème siècle, la seigneurie est propriété du Comte (voir titre de noblesse) de Savoie.

* A la fin du 16ème siècle, la famille Manuel de Locatel fait construire une maison forte qui devient un château de plaisir (architecture à la Française).

* En 1600 (le 27 août), durant la Guerre Franco-Savoyarde, la cité est conquise par les armées de Henri IV, Roi de France (voir liste).

* En 1621, Conflans, redevenue Savoyarde, devient le siège d'un marquisat en faveur de Gérard de Watteville.

* Au 17ème siècle, les soeurs de l'Ordre des Bernardines occupent le vieux château médiéval (comprenant la Tour Sarrasine).

* En 1860, le Duché de Savoie est annexé à la France.

* En 1875, le général Raymond Adolphe Séré de Rivières renforce le système défensif de la province. Il fait détruire les ruines du château féodal pour implanter une batterie de canons

* En 1972, la ville achète le château de Manuel de Locatel puis l'aménage.

* Au 21ème siècle, la découverte des remparts, portes fortifiées et cité médiévale est libre et gratuite. La visite du musée et du château de Manuel de Locatel est payante. Veuillez vous renseigner sur les jours et horaires d'ouverture.

 

 

La vidéo de la cité est ici - CLIC

 

 

Depuis la cité, les Savoyards surveillent la vallée et..... Mon Dauphiné

 

     

Vers Menu châteaux de Savoie

Partager cet article

commentaires

P
C omme j’aime recevoir du courrier -
I l se fait rare ! - joliment timbré !*
T elle attention est de très bon augure,
E t tant pis si sont Savoyards les murs !

F allait-il qu’ici vous soyez bien fou,
O ui, pour vous jeter dans gueule du loup !
R ien ne retient notre Chevalier Preux,
T out le monde le sait, et c’est heureux !
I l suffit qu’il encontre un ennemi,
F oi de Dauphinois, il le veut occis !
I ntention louable, j’ose avouer :
E st guerre la guerre ! Et dans le passé
E spies, ou larrons d’un autre côté **

D evaient savoir courir vite, ou alors
E tre à l’abri dans une ville, un fort !

C ertes, aujourd’hui le site a moult perdu
O uvrages défensifs. Leurs attributs
N ‘ont résisté aux siècles, cependant
F idèles furent aux « standards » d’antan.
L es portes durent belle allure avoir
A vec archères, grille et assommoir.
N ous voyons que, de nos jours, ne sont point
S écurisées… Avantage certain

S i l’on veut aller investir la tour !
A insi, avez pu en faire le tour.
V oyage immédiat dans le Moyen-Âge
O ù l’on retrouve cet appareillage
I négal, sauf aux angles… Fort me siet.
E st-il, pour moi, de tous le plus parfait !***

N ‘oublié-je la gravure, croquis
O ù avez lu faiblesses ennemies.
T ant à miniature me fait penser,
A ux effluves si douces du passé !

B ien sais-je que jadis les portes furent
E rigées afin que cité soit sûre.
N ouveau nom doit-on donner à Savoie ?*****
E st-elle vostre, Chevalier Dauphinois !******

* je considère votre article comme une missive et vos photos comme des timbres… J’oblitère toujours mes courriers personnels avec des timbres de collection.
** d’un autre côté = d’un autre camp, que le nostre ici = ennemis principalement Savoyards !
*** parfait dans le sens esthétique, celui que j’aime le plus mirer… évidemment, dommage qu’il soit ennemi !
**** à la porte de Savoie : cf. § « Pompeusement nommée… pfff… porte de Savoie »
****** parce que vous le méritez !… d’avoir osé pénétrer dans cette cité ennemie… et nous avoir envoyé ce beau « rapport » !
Répondre
L
* Savoir que de mon vivant, de mon patronyme, une porte porte, m'emporte.
* Je ne sais toujours pas ce que le Maudit Savoisiens a volé en notre Dauphiné......
....... mais je sais maintenant comment agrandir notre province si renommée.
* Nouvelle cité sera à nous, glorieux Dauphinois.
* La conquête de la petite Savoisie est en marche !
H
Bonjour et félicitations. J'adore votre site. Expertise, humour. Comme dans un roman policier vous cherchez tel Sherlock Homes les indices qui conduisent à lire les siècles..Votre site est vraiment formidable. Merci
Répondre
L
* Bonjour et merci pour votre commentaire.
* Voir un site médiéval autrement qu'un guide touriste est mon but.
* Toutes mes descriptions et interrogations sur l'architecture sont vraies.
* Et puis...... le Savoyards ayant été l'ennemi des Dauphinois durant de nombreux siècles....
.......... mon aventure est vraie aussi (ou presque).