2 mars 2021 2 02 /03 /mars /2021 08:50

 

 

Département 33 - GIRONDE

 

 

 

Je pressens le plaisir de la découverte en cette église

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Targon est située à 30km au Sud-Est de Bordeaux, à 20km au Sud de Libourne (voir sa porte fortifiée), à 15km au Nord-Ouest de Sauveterre de Guyenne (voir cette bastide) et à 10km à l'Ouest de Rauzan (voir son château) .

 

   Coordonnées de l'église :

44° 44' 04" N 00° 15' 49" W
 44.734612°  -0.263637°

 

 

 

 

L'église :

L'extérieur :

Centré sur elle !

* L'église est au centre de mes préoccupations et aussi au centre du bourg.

* Je suis venu voir un moutier du 12ème siècle, donc Roman, mais curieusement j'ai en face de moi une construction fascinante montrant plusieurs siècles.

* De plus son architecture est anguleuse et ronde.

* Je pressens un plaisir unique !

 

Ses rondeurs sont mises en valeur par ses angles trop droits !

 

J'ai coché le clocher

* Dans cette multitude de formes, mon premier regard est attiré par le clocher.

* En l’observant depuis le coté Nord, je ne saurais dire s'il est carré ou en demi-cercle. Ce clocher possède une architecture unique.

* Ses fentes me font penser à des puits de lumière pour un escalier intérieur.

* La forme ronde à sa base confirme la présence de cet escalier. Mais en voyant les bouches à feu, je pressens que la fonction fut double.

 

 

Elle est chaude et me guette

* A l'extrémité opposée au clocher, à l'angle Nord-Est, une curieuse ronde construction, posée sur un contrefort, attire mon attention..

* Cette tourelle sur culots ronds avec son joli toit en poivrière est en réalité une échauguette.

* Avec ses multiples trous ronds pour fusil, j'ose affirmer qu'elle fut construite après le 15ème siècle. Sa fonction était de de protéger la nef.

* Pour que le système défensif soit plus efficace et amplifier la terreur dans les yeux des attaquants, le contrefort est équipé d'un terrifiant monstrecheeky

 

 

Que de variétés architecturales !

Un hémicycle défensif

* Etre à son chevet ne signifie pas que l'église est malade....

  .... mon propos signifie que je suis face au chevet.

* La ronde forme située à l'Est possède, au dessus de la ligne de modillons, une rehausse.

* Cette salle de repli défensif possède d'originales ouvertures de tir.

 

 

La rondeur sur un piedestal

* Depuis le coté Sud-Est, je regarde le coté Sud-Ouest.

* Au loin, en hauteur, une belle ronde m'appelle.

* Perché au sommet d'un contrefort, ce "phare" percé de trous est une échauguette sur culots.

 

 

Face au portail

 * En notre siècle, les églises ont majoritairement une entrée coté nef (donc à l'Ouest). Celle de Targon est située au centre de la nef coté Sud.

* Le portail est protégé par un porche.

* Bien que les modillons, les colonnes et les chapiteaux ont été refaits (restaurés ?) au 19ème siècle, l'esprit médiéval est présent : Monstres, animaux fantastiques et bibliques.

* Les voussures comportes de magnifiques sculptures représentants les vices.

 

 

 

L'intérieur :

* En notre siècle, où le vandalisme et le vol sont une mauvaise habitude, les maires décident de fermer les portes des églises.

* Celle de Targon n'échappe pas à ce système de protection.

* C'est donc un Chevalier déçu certes, mais heureux de ses découvertes qui repart vers une autre aventure Girondine.

 

 

Le diaporama de l'église est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* Au 5ème siècle, le site comporte un bâtiment que les archéologues supposent être l'église primitive.

* Au 12ème siècle, construction de l'église en pierre à l'emplacement de l'antique bâtiment. Elle dépend de l'abbaye de La Sauve Majeure. Elle possède une nef unique et un chevet en hémicycle. Comme pour beaucoup d'église de ce siècle, l'entrée est sur le coté.

* Au 16ème siècle, à cause des Guerres de Religion, fortification de l'église et construction (élévation ?) d'un "curieux" clocher carré.

* Au 17ème siècle, avec la démographie et le nombre plus important de fidèles, l'église est agrandie.

* Au 18ème siècle (ou fin 17ème ?), construction de la sacristie. Cette église a un plan devenu complexe.

* Au 19ème siècle, la nef est modifiée. Les modillons du portail ainsi que ses colonnes et chapiteaux ont été "restaurés".

* En 1925, l'église est inscrite aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Romain) est libre et gratuite. La visite du clocher et des salles défensives est interdite.

 

 

Est ce le diable qui m'empêche d'entrer ?

 

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Cliquez pour aller au menu des Châteaux de la Gironde Vers Menu châteaux de la Gironde
Partager cet article

commentaires

Pierrote 03/03/2021 13:45

T out ce que je peux dire : fort déçue,
A la vue de ce moutier-là, je fus.
R enaissance le vit se fortifier !
G riffures ne pouvez que mériter !
O utreplus, architecture, nenni,
N e me convient mie*… Soyez donc maudit !

G rugée je me sens ; n’est rempli contrat !**
I l s’avère que médiéval n’est pas
R efuge, non plus clocher. Sais-je bien,
O ui, allez dire que site est ancien.
N ‘est-ce point de moult d’églises le lot ?
D evrai-je rappeler qu’à un château -
E st-ce mon rêve ! - doit ressembler lieu ?***

G randiose est ce bâti, mais religieux
U n peu trop fait-il ; je ne l’apprécie.
Y vois-je ce qu’est : maison où l’on prie…
E xclus, voyage dans le Moyen-Âge…
N e manquerait plus que - pour moi, outrage ! -
N ous donniez plus de deux moutiers par mois,
E t, ç’en serait fini de nous, je crois !!!

* elle me fait penser à une église de Saintonge. Or, je n’aime point l’architecture de cette province (en ce qui concerne les églises, du moins).
** fortifications, comme le site, devant dater du Moyen-Âge, si l’on suit l‘intitulé de votre blog ! L’exception, vous l’avez écrit (je ne sais plus où) étant pour les églises de Thiérache, ce à quoi j’ai adhéré d’ailleurs, mais pas pour le reste du royaume !
*** oui, là, je « m’impose » ! (plutôt, j’impose - ou j’expose - mes points de vue), mais j’ai précisé : « est-ce mon rêve »…

Le Chevalier Dauphinois 03/03/2021 14:31

* Rhôôôôô
* La vilaine puriste ose me griffer........ moi...... à la peau si douce mais si fragile.
* Heureusement, double armure j'avais enfilée.
* Humm... cela se transforme (presque) en caresseS.
** Donc, j'ai fauté en montrant ce bâtiment.... qui est médiéval dans la grande majorité des pierres.
** Donc, j'ai dénaturé mon blog en montrant une église non point rouge brique mais blanche... immaculée... comme moi (hihihihi...).
** Donc, le diable au dessus de la porte, les culots portant ronde (hummm) échauguette ne font point rêver Ma Dauphinoise.
*** En cette province qui vit les attaques de Routiers durant la guerre de Cent Ans, il m'a paru légitime de montrer que les guerres de Religion ont aussi changé les églises médiévales.
**** Et puis, j'ai eu tellement de compliments depuis le début de l'année qu'il me fallait (enfin) retrouver votre plume "spéciale"..... hihihihi.

philae 02/03/2021 17:23

elle est superbe cordialement

Le Chevalier Dauphinois 02/03/2021 17:45

* Par sa blancheur, cette église m'a étonné.
* Par ses pierres parfaitement taillées, le moutier m'a surpris.
* Par sa solitude sur une grande, le bâtiment m'a.... heu.....étonnamment surpris...........Hoooo !