Translation

Select your language below

 
 

 

 

Recherche Dans Ce Site Web

Joyeux Noël

15 octobre 2022 6 15 /10 /octobre /2022 10:36

 

 

Département :  11 - AUDE

 

 

 

 

Vais je être comme le corbeau sur son arbre perché ?

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La commune de Les Ilhes en Cabardès est située à 20km à l'Est de Saissac (voir son château), à 15km au Sud de Mazamet et à 15km au Nord de Carcassonne.

 

  Coordonnées de l'église :

43° 21' 03" N 02° 22' 42" E
 43.350890°  2.378570°

 

 

Toponymie :  (--> voir petite initiation)

* Les Ilhes ou Les Hilles provient du terme Saxon "hill", signifiant montagne.

 

 

 

 

L'église :

L'extérieur :

Charbon de bois ou de roche ?

* En ce début d'automne, mon destrier a l'envie minimale. Il me dit :

- "Toi le Chevalier si Grand, si Beau, si Fort, si Intelligent, si Extraordinaire et si modeste......

... peux tu découvrir cette montagne sans moi ?

* Ayant compris (car les vieux couples savent sans se dire) que mon équidé préfère l'herbe fraîche le long de l'Orbiel (et les feuilles des oliviers dans la pente) que les épineux de la montagne noire, je regarde la carte pour définir ma promenade.

* Diantre !

* Il semble qu'à l'Ouest de ma position existe les traces d'une mine médiévale.

* C'est accompagné de Germinal de mon ami Émile que je commence l'ascension.

 

 

Le vert peut il être accompagné par un verre ?

Escalade ou est ce calade ?

* Il paraît que tous les chemins mènent à Rome, mais l'arôme de ce sentier est plutôt Languedocien.

* J'admire cette immensité verte, j'en oublie de chercher la mine.

* Point triste mine je fais car au bout de la vallée, je vois......

Voyez vous aussi ? 👀

* Ce sont les 4 ruines de Lastour, un site Audois unique !

* Pour mieux ressentir, je pose mon séant merveilleux et musclé sur un rocher pour déguster un.......

 

 

Attention ou attend Sion ?

  ..... je n'ai pas le temps de sortir le met de la poche arrière quand une boule lumineuse attire mon attention.

* En bas, je vois..... je distingue... je crois reconnaître. 🤗

Voyez vous aussi ? 👀

* Mes naseaux de castellologue amateur (plus sensibles que mes magnifiques yeux bleus) sentent la poussière médiévale.

* Il me faut de suite redescendre pour lécher 😝 cette belle que je pressens unique.

 

 

Fut elle et est elle encore fortifiée ?

Village ou vil âge ?

* En bordure de la rivière, tout n'est que lumière pour passionné !

* Bien que je ne sache point identifier avec précision la date de cette construction à colombages, quelle soit Renaissance ou Médiévale n'altère pas le plaisir que j'ai à la regarder.

* Soudain, un double tunnel me fait face. Je ne saurais dire si ce fut un rempart ou un passage entre des maisons, mais cette trouée me transporte dans le passé.

* Puis dans une petite cour dallée, un puits en pierre désaltère ma gourmandise de rêves d'antan.

Que cette approche vers l'église est envoûtante ! 🤩

 

 

Placette ou place nette ?

* Elle est là devant moi, face à mes questionnements.

* De suite je remarque ce haut clocher.

* Sa hauteur ne semble pas logique ni habituel pour une petite commune au maison rases.

* Je pressens que tour défensive ce clocher fut.

* L'enquête commence.

 

 

Premier cardinal

* Mon titre ne signifie point que cette construction religieuse fut une résidence Papale, ni une cathédrale, ni que Mazarin, Richelieu ou autres éminences soient venus ici......

.... Cardinal est le Nord-Ouest !

* Le sommet de cette haute construction possède :

- Une horloge (instrumentation classique depuis le 19ème siècle, même si dès le 14ème siècle des horloges sonnent l'heure surtout dans les monastère).

- Deux grandes baies géminées avec abat-sons.

* Mon oeil 👁 de castellologue amateur est surtout attiré par les fentes verticales en dessous. Ce ne sont pas des puits de lumière. Je pressens....... (il faut du temps pour affirmer).

* Et puis (les plus attentifs d'entre vous ont remarqué 🤩) des trous de boulins alignés.

 

 

Que cela est curieux : Pas d'abat-son et plus de fentes

Sud Ouest

* Lentement, je prends un peu de recul tout en contournant ce mystérieux haut clocher.

* Diantre, le deuxième coté semble aussi posséder des fentes verticales mais asymétriques.

* Il est impossible que ce soit des puits de lumière pour un escalier intérieur.

* Avec promptitude 🤭 et efficacité, je monte quatre à quatre l'escalier extérieur menant vers une porte.

* Hélas, fermée elle est. Je ne peux pas vérifier "mes certitudes". Il me faut continuer l'investigation depuis l'extérieur.

 

 

Longer pour moi ou long jet pour le défenseur ?

* Tout en levant les yeux 🙄 au ciel (non point pour appeler Dieu mais pour lire l'architecture) je longe la longue nef dépourvue de salle de repli défensif.

* Oups... j'ai failli tomber 🤕 dans les enfers.

* Heu... mon propos n'est point religieux mais physique. Un profond vide entoure le chevet.

Existait il un fossé ceinturant le site ? 🤔

 

 

Nord Est

* Comme sa consoeur opposée (évidemment la face Sud-Ouest... prenez une boussole si vous n'arrivez pas à me suivre) ce coté du clocher possède :

- Deux baies (non géminées) sans abat-son.

- Des fentes verticales sur plusieurs niveaux.

* Ma supputation de clocher défensif se précise.

* Je prends un peu de recul pour..... 🤗

Voyez vous cette merveille ? 👀

 

 

Voyez vous ce fantôme dans l'angle ?

Sud Est = Certitude

* Ne voulant point brûler les étapes, avec lenteur, minutie et rigueur, je reprends mon observation.

* La face Sud-Est (donc dans l'alignement de la nef) montre quatre fentes verticales (que je pressens avec certitude avoir été défensives) sur deux niveaux.

* En déplaçant mes magnifiques yeux bleus vers la droite, je vois... Hooo !

Connaissez vous de nom de cette merveille ? 🤔

* Evidemment, vous êtes si intelligent(e)s que vous me hurlez :

🗣"Chevalier, ceci est une échauguette".

* J'acquiesce tout en complémentant votre affirmation :

- Voici un fantôme d'échauguette d'angle.

- Elle était soutenue par 3 rangs de consoles double.

 

 

La certitude est le calme de l'esprit

* Lorsque j'ai vu cette église en contrebas lors de ma randonnée, j'avais quelques doutes sur sa fonction défensive, même si ma muse me l'avait montrée par sa boule lumineuse.

* Après quelques investigations, mes doutes sont balayés.

* C'est donc l'esprit libéré que je m'approche de la porte.

 

 

L'intérieur :

Elle est là !

* La porte franchie, je découvre l'atmosphère feutrée d'une nef à trois travées vide de paroissiens.

* Mon oeil de castellologue amateur cherche l'escalier pour monter vers le fantôme d'échauguette....

..... mais mes pas m'emportent lentement vers le choeur.

* Mes chausses en métal crissent sur le carrelage illuminé. Mes yeux étant éblouis 😎, j'utilise l'ouïe pour retrouver la sortie.

* C'est à ce moment où j'entends une voix. 🙄

🗣"Chevalier, tu ne trouveras point l'ascenseur vers les défenses, ni vers moi".

* La célèbre Pucelle comme toujours sait me guider... puisque je suis Le Roy.... des églises fortifiées bien sur.

* Je vous laisse devant l'autel car prestement je dois aller à l'hôtel.

 

 

Le diaporama de l'église est visible ICI

 

 

 

Histoire de l'église :

* Vers le 6ème siècle, un bâtiment religieux sur une colline proche de la rivière est "cité".

* Au 12ème siècle, le village fait partie de la châtellenie des "Tours de Cabaret".

* En 1209, début de la croisade des Albigeois (voir ce livre de référence).

* En ce milieu de 13ème siècle, les terres des Ilhes appartiennent à un seigneur local nommé Arnaud. Devenu hérétique, le roi de France Philippe III (voir liste) donne les terres des Ilhes à Bolonia, sergent du Roi.

* En 1360, un château est cité.

* Au ?? siècle, l'église est fortifiée.

* En 1584, durant les guerres de religion, Les Ilhes est attaqué puis pris par les Huguenots.

* Au début du 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Hilaire) est libre et gratuite. La visite des fortifications intérieures est impossible. 

 

 

L'automne accompagne cette église meurtrie

 

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 11 Vers Menu
châteaux
de l'Aude
Partager cet article

commentaires

P
L e Chevalier a, ce jour, des visions !*<br /> E t celles-ci mènent à sa passion.<br /> S ûr qu’aurait pu les vestiges laïcs<br /> <br /> I mmortaliser seuls : moments magiques !<br /> L es images du bourg que vous offrez<br /> H eur ont de me plaire. J’aurais aimé<br /> E n mirer davantage ! L’ancien temps<br /> S e sent en elles et c’est vraiment charmant.<br /> <br /> A ussi, de leur âge je n’ai mie cure…**<br /> U n moutier vous a attiré. Les murs<br /> D e son clocher s’élèvent dans les airs.<br /> E tait-ce menace pour adversaires.<br /> <br /> L ’idée d’un fossé autour du chevet<br /> A ravi mon esprit. D’un castel c’est,<br /> N ’est-il point vrai, la première défense.<br /> G arante de plus fiable puissance<br /> U ne série de fentes de tir fut.<br /> E chauguette, également aperçue (<br /> D u moins, ses restes) a su dans le passé<br /> O ccire ennemis osant approcher…<br /> C ertes, lieu ne fut mie très fortifié.<br /> <br /> N oterez que sur date des travaux***<br /> O ncques n’ai-je débattu : un « cadeau »<br /> T out relatif car j’ai pensé à vous<br /> A rmuré doublement, suant beaucoup <br /> <br /> P endant que liriez mon écrit ! Griffures<br /> S ont à l’ordre du jour… un jour, pour sûr !<br /> <br /> *Cf. la vision de la boule lumineuse ! (§ « Attention ou attend… Sion »)<br /> ** cf. § « Village ou vil âge » : que les vestiges du bourg soient médiévaux ou plus récents, il m’a plu les mirer.<br /> *** des travaux de fortification de l’église : Moyen-Âge ou Renaissance ?... ce qui change tout pour moi !
Répondre
L
* Particularité :<br /> A - Je n'avais pas coché cette église sur ma carte des bâtiments à visiter.<br /> B - Les systèmes défensifs de cette église ne sont cités dans aucune de mes documentations, ni dans les annotations des offices de tourisme, ni dans la base de données des Monuments Historiques.<br /> C - J'étais vraiment venu en ce bourg pour faire une petite randonnée (ce que je fis évidemment).<br /> D - Ce sont les ruelles étroites qui m'ont attiré vers la place de l'église (et aussi un panneau menant vers un bar... avec promesse de glace... hélas, l'auberge était fermée).<br /> E - C'est un chat (pourtant symbole du Diable) affectueux et joueur qui m'a fait approcher du bâtiment religieux.<br /> F - Ce n'est que devant l'escalier que j'ai vu les fentes.... et... que smartphone j'ai sorti pour immortaliser cette construction.<br /> .<br /> * La chance est toujours avec moi (à moins que ce soit ma muse). Il en faut pour être un castellologue amateur.
L
* Evidemment avec préventive armure double j'ai vécu en guettant votre commentaire.<br /> * Pourquoi ai je mis mes tôles protectrices pour un article sur mon blog médiéval ?<br /> * Trois raisons :<br /> - 1 - Je n'ai pas encore trouvé d'église ayant été fortifiée à cause de la croisade des Albigeois, donc les fentes sur ce moutier ne sont/seraient point du 13ème siècle.<br /> - 2 - La guerre de Cent Ans a peu été ressentie en ces terres, donc l'église ne semblerait pas avoir été fortifiée à cette époque (14ème et 15ème).<br /> - 3 - Les guerres de religion ont fait quelques "ravages" au 16ème siècle, il est possible que ces courtes fentes défensives aient été aménagées en cette période.... qui n'est point médiévale...... (justifiant mon armure).<br /> * Mais je n'ai trouvé aucun texte explicitant les dates des systèmes défensifs.... donc, supputation n'est point vérité, justifiant mes point d'interrogation.<br /> .<br /> * Dans un précédent article, vous m'aviez expliqué que des symboles/aménagements païens pouvaient attendrir votre répulsion religieuse.....<br /> ...... donc j'en ai mis quelques uns pour adoucir MA Pierrote...... hihihi...... malin je suis...... comme Le Diable !