Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

8 avril 2017 6 08 /04 /avril /2017 06:52

 

 

Département 04 - ALPES de HAUTE PROVENCE

  

 

 

 

Comme souvent, la cité s'est formée  autour du château

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La commune de Gréoux les Bains est située à 50km au Nord-Ouest de Draguignan, à 45km au Nord-Est d'Aix en Provence et à 10km au Sud-Est de Manosque.

 

  Coordonnées du château :

43° 45' 37" N 05° 53' 01" E
 43.760317386°  5.8836749196°

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

Petit coup de griffe du Chevalier

* Certains mots hérités du passé sont très vendeurs. Par exemple : Cathare, Templier, etc...

* Associé à un bâtiment, l'un de ces sujets pour "gogos" attire (trop facilement) les touristes-badauds ou les promeneurs (peu cultivés ?).

* Gréoux les Bains est dans ce cas. L'office de tourisme et le conseil régional utilisent le mot-vendeur de "Templier" accolé au château.

* Voici un exemple/preuve sur le panneau officiel expliquant les travaux en cours.

* Le pire est que les guides, les prospectus, les livres et les cartes officielles (Google map etc...) citent cette erreur.

--> La Vérité :

** Ce château N'a PAS été construit NI aménagé par les Templiers.

** Ce château N'a JAMAIS été habité par les Templiers.

** Ce site N'a JAMAIS vu un "Pauvre Chevalier du Christ et du Temple de Salomon", nom officiel des Templiers.

** Ce château a été occupé par les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem. Il faut admettre que cet ordre militaire-religieux est moins vendeur que Templier.

* Maintenant que le mensonge volontaire et capitaliste est révélé, je vous invite à découvrir rapidement ce château médiéval.

 

 

Voila un château classique : Cubique avec tours aux angles

L'arrivée

* De loin le spectacle du château dominant la commune est magnifique.

* Bien campée sur sa colline, la construction fortifiée permettait aux guetteur de voir loin et aussi être vu (marquer un territoire, montrer sa présence est aussi un des rôles d'un château fort).

* Grâce aux nombreux parkings proches du site castral, il est possible de s'approcher sans trop marcher.

 

 

Le rempart extérieur

* Avant sa destruction, le château était entouré de 2 lignes de remparts.

* En notre siècle, l'un des remparts se devine par des traces et des petits pans de murs.

* Par contre, le plus proche du château (datant du 16ème siècle) est reconnaissable par quelques hauts murs (certes arasés) mais surtout par le souvenir d'une tour ronde.

* Cette tour défensive possède sur l'intégralité de sa surface et sur plusieurs niveaux des canonnières avec un faible ébrasement extérieur.

* Elles me semblent avoir été implantées après la construction du rempart (ajout au 16ème siècle ?).

* En contournant cette défensive tour, ses entrailles ne m'informent pas d'une datation fiable.

 

 

Bien qu'arasé et assagi, le château est toujours aussi puissant

 

Que voir ?

* Pour comprendre ce château habitable, il faut regarder son plan.

* C'est un quadrilatère avec 4 tours d'angle dont une seule est ronde.

* Entre ses tours, de longues courtines. Elles me semblent trop longues pour être défendables.

* Cette curiosité est certainement due aux aménagements et modernisations des siècles récents.

Reste-t-il des traces des anciens systèmes défensifs ?

* Sur la longue courtine coté Nord, je ne distingue aucun fantôme d'archère et encore moins de canonnière.

* Les autres courtines sont aussi peu représentatives d'un système défensif médiéval.

 

 

Le seul but des tours en notre siècle est de se faire dorer par Râ

  Les tours

* Les tours ont été très arasées.

* Il est impossible de deviner la présence de mâchicoulis (voir vocabulaire).

* L'actuel crénelage est une coquetterie suite aux consolidations.

* Les tours sont si aseptisées qu'il est presque impossible de définir si une ouverture actuelle fut une archère ou un puits de lumière.

* Même le puissant donjon ne semble pas terrifiant.

 

 

Ho... une grande ouverture

* Durant mon errance je découvre une porte.

* Elle semble n'avoir pas possédé de pont levis.

* Elle était rendue infranchissable par un double vantail et une herse.

* L'entrée formait un sas, mais je ne distingue aucun assommoir.

 

 

 

L'intérieur :

Exposition

* J'entre dans une salle où des tableaux et oeuvres modernes sont présentés au rare public.

* Ce contraste d'époque (moyen âge et 21ème siècle)  et l'opposition des matériaux (fer et pierre) sont amusants, mais il n'y a aucun panneau expliquant l'architecture du château ou l'évolution historique.

* J'en conclus que les Templiers (hihihi) n'étaient pas très pédagogues.

 

 

C'est la fin

* Devant le peu de salles à découvrir, je me dirige déjà vers la sortie.

* Soudain, une surprise !

* Ceci semble être une archère.... donnant sur... heu.... un mur.

* Je pressens que l'architecture de ce château fort a évolué.

 

 

Le diaporama du château est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 12ème siècle, les bases du château existent. C'est ce que certains historiens (régionaux ?) supposent. Curieusement la base Mérimée ne le date que du 13ème siècle.

* Au 14ème siècle (ou fin 13ème), le site est possession du Comte de Provence (à vérifier).

* Au 16ème siècle, pour améliorer la défense, des canonnières sont aménagées.

* Vers 1792, le château est vendu comme bien national.

* En 1840, le château est classé aux Monuments Historiques.

* A la fin du 20ème siècle, le château est acheté par la commune. Une campagne de consolidation est réalisée.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La visite de quelques salles avec expositions gratuites est parfois possible en été. Les spectacles audio-visuels sont payants.

 

 

Quelle belle ouverture pour arme à feu

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 04

Vers Menu châteaux

Alpes de Haute

Provence

Partager cet article

commentaires

D
Bonjour.<br /> Je me permets de vous écrire pour corriger quelques inexactitudes de votre présentation.<br /> Le terme Templiers n’est pas une présentation commerciale!<br /> Dans mon dernier ouvrage je démontre la présence des Templiers sur la commune. Sans pour autant prouver que le château était templier, il est démontré qu’il n’était pas entièrement propriété du comte de Provence qui n’avait que le «  majus dominium » avec d’autres seigneurs, comme peut être les Templiers qui étaient la présence économique principale.<br /> Cordialement.
Répondre
L
* Bonjour et merci pour votre passage sur mon blog.<br /> * Je ne doute pas de la qualité de vos recherches, peut être que les Templiers furent en cette commune ou possédèrent des terres ou des biens.<br /> * Mes doutes sont pour le château.<br /> * Mes recherches d'amateur passionnés ne m'ont donné aucune preuve que ce château (but de l'article) ait pu appartenir, même en co-seigneurie, à l'Ordre du Temple.<br /> * Templier étant un terme vendeur (idem pour Cathare), il est souvent associé pour faire venir des touristes.<br /> * Proche de chez moi il existe une tour des Templiers, dans l'autre commune proche une rue des Templiers.... hors... ils n'ont jamais été présents.<br /> * Durant mes dernières vacances, les habitants du village ainsi que la secrétaire de maire affirment que : Les Templiers on construit l'église. Hors, ce sont les Hospitaliers (terme moins vendeur) qui sont à l'origine des constructions et fortifications. Les Templiers n'avaient que des terres à quelques kilomètres.<br /> * Idem pour un petit château en Normandie : A cause d'un problème d'héritage, les Templiers ont été le gardien du site en attendant le jugement..... Evidemment, la municipalité locale affirme : Château des Templiers.<br /> .<br /> *** Si vous détenez des informations historiques sur la possession Templière du château de Gréoux, je modifierai mon article.<br /> *** Au plaisir de vous lire.
D
Bonjour.<br /> Juste pour info, de nouvelles découvertes permettent pas d'affirmer que les templiers ont résidé au château mais elles démontent la théorie qu'il aurait appartenu exclusivement aux Hospitaliers! Maintenant avec qui? chevaliers( c'est sur),Templiers?<br /> Une conférence prévue en 2019 a Greoux nous éclairera plus sur cette partie du mystere.
Répondre
L
* Bonjour et merci pour votre commentaire qui confirme mes lectures.<br /> * Le mot Templier étant beaucoup plus médiatique que Hospitalier, il est souvent utilisé pour attirer les touristes.<br /> * Il est dommage que souvent, les offices de tourisme soient complices du mensonge.<br /> * Mon propos n'est pas que pour Gréoux. L'an dernier, j'ai visité une petite commune ayant un "bar des Templiers", une "rue des Templiers".... alors que ce sont les Hospitaliers (encore) qui ont possédé une maison et une église, toutes deux disparues.<br /> ===> Si vous avez la date de la conférence, je me ferai un plaisir d'y assister.
P
G randement « coup de griffe » ai-je apprécié !<br /> R âlé toujours ai-je contre Templiers<br /> E ffaçant Hospitaliers de notre vue.*<br /> O r, autant de services ont-ils rendus,<br /> U n tant moins « médiatiques » à mon grand dam.<br /> X IVe siècle ne vit, c’est vrai, dans flammes<br /> <br /> L eur grand maître se consumer… Chemin<br /> E st toutefois à leur nom, c’est certain, <br /> S ur plan de ville, longeant leurs bâtiments :** <br /> <br /> B ienvenue reconnaissance, et fermant<br /> A insi parenthèse… Je retrouve ici<br /> I mage que j’ai des sites de cet Ordre qui<br /> N e cherchait point, me semble, notoriété.<br /> S avent être leurs habitats simplicité<br /> <br /> A lliée à moult d’austérité. On voit <br /> L ieu de ce jour posséder murs bien droits,<br /> P uissants par leur hauteur, sans fioritures.<br /> E n un angle était une tour dont courbure<br /> S ut adoucir rectitude du castel.***<br /> <br /> D ire que cette place fut somptueuse et belle <br /> E st une pensée qui vient à mon esprit.<br /> <br /> H élas, est-elle rénovée aujourd’hui,<br /> A moindrissant ses guerriers attributs : <br /> U ne seule archère avez-vous aperçue…<br /> T rès longues courtines ont dû jadis avoir<br /> E léments de défenses. Aucune mémoire <br /> <br /> P résentement visible… Peut-être bien :<br /> R ares ont été dans les temps fort anciens<br /> O bstructions autres que ces murailles de pierre ?<br /> V aillant était l’aspect du site, naguère.<br /> E purés ainsi, murs « en imposaient ». <br /> N ‘eurent besoin de plus les seigneurs, qui sait ?…<br /> C omme est dommage qu’intérieur accessible -<br /> E st-ce peu souvent ! - ne soit pas plus « audible ».<br /> <br /> N e suis-je attirée par expositions<br /> O tant tout charme et valorisation,<br /> T ant nécessaire, à ces lieux du passé.<br /> A i-je, du moins, appareillage bien aimé.<br /> <br /> * dans vos articles aussi (j’ai recherché !): à Tallard, au castel Granieyras de La Bastide Pradines, notamment.<br /> ** par la vue de Google map via votre lien « situation sur une carte »: « chemin des Hospitaliers » on peut lire à côté de « château des Templiers » pour le site lui-même. <br /> *** je sais bien que ce ne sont pas les Hospitaliers qui bâtirent ce castel. Mais, l’ayant eu en leur possession, ils auraient pu y faire des modifications avec décors, etc…
Répondre
L
* Lorsque j'ai visité ce site il y a quelques années, des travaux étaient effectués. Il faudra des dizaines d'années pour que ce château soit totalement consolidé et (j'espère) grandement reconstruit.<br /> * Peut être que le talus sera abaissé, peut être que les archères seront mises en valeur, peut être que les tours retrouveront leur éclat.<br /> * Dans cette région touristique, la mise en valeur du château est importante pour la commune.<br /> * Je réactualiserai mes image dans 1 siècle.... Promesse de Chevalier !