17 décembre 2019 2 17 /12 /décembre /2019 11:50

 

 

Département 83 - VAR

 

 

 

Que reste-t-il de médiéval dans ce château ?

Le bourg :

     Situation :   (--> le voir sur une carte)

      La commune de La Verdière est située à 50kmà l'Ouest-Nord-Ouest de Draguignan, à 45km au Nord-Est d'Aix en Provence et à 30km au Sud-Est de Manosque.

 

     Coordonnées du château :

43° 38' 19" N 05° 56' 10" E
 43.638548989°  5.936205983°

 

 

 

Le château : 

L'extérieur :

La découverte

* Le bourg est accroché à la pente d'une colline. Il a conservé ses ruelles médiévales.

* Au sommet, trône une imposante bâtisse que je pressent avoir été très modernisée au 18ème siècle.

* Lors de mon adoubement, j'ai fait le serment de montrer "toutes" les constructions fortifiées dont une pierre a été posée avant 1492.

Conséquence : Je me dois de vous décrire ce château à l'architecture très moderne.

 

 

Les systèmes défensifs luttent contre l'attaque de la végétation

L'analyse 

Quel contraste !

* Autant les bâtiments d'habitation sont sages et modernes, autant les vestiges extérieurs ou de protection sont "agressifs".

* Le rempart extérieur, bien que partiel, montre des fentes verticales défensives.

* Je pressens que ce furent des fentes pour tir au fusil.

* Par endroit, des mâchicoulis (voir vocabulaire) apparaissent. Mais les crénelages ont disparu.

* Au sommet d'un bâtiment, des échauguettes sur culot rappellent la mission défensive du château. Etant dépourvues de système défensifs, elles ne sont là que pour l'apparat.

 

 

L'église

* Le bâtiment religieux n'est pas fortifié.

* Datant du 13ème siècle, elle est digne d'intérêt, surtout pour son entrée.

* La façade Sud possède un portail surmonté de voussures en arcs brisés.

* La naissance des voussures est agrémentée de chapiteaux sculptée.

* Ces têtes sont expressives et historiquement intéressantes.

 

 

 

L'intérieur :

Fin de la visite (pour vous)

* La propriété privée est ouverte à la visite.

* N'ayant pas l'autorisation de photographier les salles, je vous quitte sur le pas de la porte.

* Même si l'ambiance est bien loin de mon époque médiévale, j'ai pris plaisir à déguster cette bâtisse moderne et meublée.

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* En 980, la famille des Comtes (voir titre de noblesse) de Castellane fait construire une forteresse (à vérifier).

* En 1146, un château fortifié est cité dans un texte.

* En 1162, la seigneurie est possession de la famille Vintimille.

* Au 13ème siècle, les Vintimilles modifient la forme et les dimensions du primitif château fort. La petite chapelle castrale est détruite au profit d'une grande église.

* En 1437, la famille Vintimille cède le site à une branche de la famille de Castellane.

* Au 16ème siècle, le château est agrandi et modernisé. Le donjon médiéval est démoli. Curieusement, le château ne souffre aucunement durant les Guerres de Religion.

* Au 17ème siècle, Aymare de Castellane apporte le château en dot à la famille Forbin. Le couple n'habitant pas à La Verdière, le site a son architecture partiellement modifiés : Ajout d'un grand escalier.

* Vers 1750, après une brillante carrière militaire, Louis-Roch de Forbin se retire au château de la Verdière. Il fait réaliser de nombreux travaux d'aménagements.

* En 1767, les travaux sont terminés.

* Vers 1792, les Révolutionnaires réquisitionnent le château comme Bien National. Portes, fenêtres, cheminées et autres décorations sont vendues (ou pillées).

* Au 19ème siècle, le site n'est plus habité, excepté par des troupes militaires de passage. Les fondations se dégradent.

* En 1986, le site est classé aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La visite des fortifications intérieures est interdite. Durant l'été, le château ouvre ses portes aux visiteurs pour des expositions temporaires. Veuillez vous renseigner sur les dates et heures d'ouverture.

 

 

Quel magnifique emplacement pour surveiller la plaine !

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 83

Vers Menu

châteaux du Var

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 17/12/2019 20:44

L ‘on a cure de votre serment* quand
A vive grand, très grand ressentiment !

V ous avez de la chance : est icelui
E ntier non pas, mais aux trois-quarts est-y !
R aison ? Mâchicoulis, bouts de rempart
D u passé font que bon est dernier quart…
I l semble que prévenir ne pouvez,
E n quelque lieu que ce soit, nous « caser »**
R eligieux bâti n’ayant rien à voir (
E t là, je dis la vérité, c’est veoir !***),

P our sûr, avec de défensifs ouvrages !
R age est alors en moi, et les images,
O ui, des sculptures donnent aperçu,
V ariantes, des expressions que j’ai eues
E n lisant article ! Ce n’est pas beau,
N enni ! Mais lorsque n’est mie un cadeau
C e que vous publiez, le résultat
E st ainsi derrière écran ! N’êtes pas

V ilainement honteux de maltraiter
A me si sensible que je suis ? Des
R emords, m’est avis, déjà vous avez,

N ‘est-ce pas, Mon Chevalier tortionnaire ?
B elles ruines sauront me faire taire !****

* cf. § « La découverte ».
** je suis dure avec mes mots, je le sais… et je l’assume fort bien !
*** en vieux-françois : c’est veoir = c’est vrai.
**** enfin, faire taire mon courroux !

Le Chevalier Dauphinois 18/12/2019 10:58

* Enfin je la retrouve..... Ma Pierrote ! ! ! !
* Enfin je la retrouve..... avec sa prose si merveilleuse.
* Enfin je la retrouve..... celle qui me bouscule.
* Enfin je la retrouve..... avec sa plume d'oie bien aiguisée.
* Heureusement que je regarde l'écran avec mon armure sinon ma douce peau tendre et fragile aurait été quelque peu égratignée..... hihihi
** J'avais prévenu que la fin d'année sera très.... heu.... pas assez.... heu.... disons....heu..... différente ! hihihi.
** Qu'y puis je si le Var est terre d'argent où toutes les ruines sont achetées pour en faire de belles masures au panorama unique.
** Il me faut bien montrer les fortifications des Comtes de Provence (ou leurs vassaux).
*** J'ai visité presque une centaine de constructions médiévales très... heu... reconstruites. Il me faut bien les montrer. J'ai donc choisi la fin d'année, période des trêves (théoriques).
*** Chaque fin décembre durant ce siècle, je présenterai des sites..... pour être griffé par Ma Pierrote...... Hummmm.
.
**** Si vous pouviez voir l'article que je rédige actuellement sur une Dauphinoise ruine.... je pressens que caresseS j'aurai..... Mais je préfère attendre avril 2020 pour la publier.... car cette merveille se mérite.... Hihihi.
***** En attendant, je garde mon armure car les 27 et 31 décembre, je pressens que plume d'oie de Ma Dauphinoise sera très..... affûtée....... Hihihi.