11 septembre 2018 2 11 /09 /septembre /2018 06:08

 

 

Département 24 - DORDOGNE

 

 

Où sont les défenses de cette église ?

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Saint-Paul-Lizonne est située à 45km au Sud-Sud-Est d'Angoulême (voir son château), à 40km au Nord-Ouest de Périgueux (voir cette cité) et à 15km au Sud-Ouest de Cercles (voir son église fortifiée).

 

   Coordonnées de l'église :

45° 19' 11" N 00° 16' 52" E
 45.3198408°  0.2812210°

 

 

 

L'église :

L'extérieur :

La découverte

* En arrivant dans le bourg, depuis la place principal, je suis surpris de ne voir aucun système défensif sur l'église.

* Le bâtiment religieux me montre un chevet plat, avec une rosace et une sacristie.

Me serais je trompé de bourg ?

 

 

L'enquête commence

* Double erreur j'ai commises :

   1 - Ceci n'est point le chevet mais la façade d'entrée de l'église.

   2 - Ce n'est point la sacristie mais un auvent précédent le portail.

Ceci vous prouve qu'il ne faut jamais

tirer de conclusion sans observation longue.

* La nef linéaire ne montre aucun système défensif. De plus, les larges fenêtres positionnées très bas sont facilement attaquables. Je pressens qu'elles furent aménagées "récemment".

* Au fond, le clocher tour (donc au dessus de chevet) est la construction défensive justifiant de ma venue.

 

 

Un clocher très défensif !

Sont ce les défenses ?

* Cette imposante construction aux pierres mal égalisées, est LE système de défense utilisé durant la Guerre de Cent Ans.

* Les contreforts aux profondeurs, hauteurs et largeurs non identiques, semblent avoir été construits à des époques différentes.

* Le sommet montre deux étages défensifs et de repli.

* Curieusement, l'autre face du clocher-tour n'est pas le symétrique. Les ouvertures sont disposées différemment.

* La face arrière ne possède qu'une ouverture au niveau supérieur.

* Je suis surpris que l'avant de la tour soit dépourvu de baie et ne possède point d'archère (voir vocabulaire).

Avez vous remarqué la petite fente

dans le contrefort pour éclairer le chevet ?

 

 

L'intérieur :

* Comme souvent en notre siècle, les églises sont fermées.

* Celle-ci n'échappe pas à la règle.

 

 

Le diaporama de l'église est ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* Au 12ème siècle, construction de l'église.

* Au 13ème siècle, à cause de la guerre de Cent Ans, l'église est fortifiée.

* Au 17ème siècle, le clocher est surélevé puis la nef est refaite.

* Au 19ème siècle, le bâtiment est restauré.

* En 1951, l'église est inscrite aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Pierre et Saint Paul) est libre et gratuite. La visite du clocher fortifié est impossible.

 

 

Un clocher fortifié est le secret de cette église

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 24 Vers Menu châteaux de Dordogne

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 17/09/2018 13:17

… !!!… Vous aurez mal ouï, Chevalier : j’ai dit que je me bonifiais… pas nonnifiais !!!…
... Fa pas bon vieillir, Ô mon pôvre Chevalier !

Le Chevalier Dauphinois 18/09/2018 08:19

* Hihihihi

Pierrote 15/09/2018 21:15

En effet, je viens d’aller revoir ce moutier de Bouteilles-Saint Sébastien.
Bien plus imposante est sa tour par rapport à celle de Saint Paul Lizonne.
... Et pourtant, je me demande si je ne préfère mie cette dernière (je ne parle que des tours de ces 2 églises)… Peut-être plus simple, plus « brute », bien que celle de Bouteilles soit bien austère aussi.
... Voilà que je me mets à m’attacher à des moutiers et à les comparer maintenant !… Comme j’ai changé, devez-vous penser… de ce côté-là, je le pense, en effet ! (serais-je comme le vin et me bonifierais avec l’âge ?… !).

Le Chevalier Dauphinois 16/09/2018 16:38

* Hihihi.... Avec mes articles sur les églises fortifiées, Ma Dauphinoise va devenir Nonne !.... Hihihi.
* Ai je déclenché une vocation ?.... hihihi
* J'ai identifié presque 700 églises défensives en notre Royaume, comme je n'en ai montrées que 245 (40%), je pressens qu'en ce 21ème siècle, Ma Pierrote va devenir accro aux moutiers médiévaux... et n’acceptera plus une simple ruine castrale.

Pierrote 13/09/2018 20:47

S i l’ensemble n’est mie exceptionnel,
A le clocher, toutefois, aspect bel.
I l suffit d’un bâti surélevé
N ous offrant deux étages fortifiés.
T émoignage est-ce de la volonté

P rofonde des religieux de ce lieu
A ssurer protection même avec peu;
U n signe que bien manquait de richesse
L ‘Eglise ici pour avoir forteresse.

L a forme de cette tour moult me plait ;
I nsolite en telle construction est.*
Z ones de défense et de guet sont vues
O uvrant sur trois « côtés ».** Est-ce incongru
N ‘avoir sur arrondi de ce moutier
N ulle fenêtre de visée créée.
E tait-ce « angle mort » dont ont profité,

P our s’approcher, les assaillants d’antan ?
S pectacle, il est vrai, un tant étonnant.

* du moins, à mes yeux… pas courant un clocher de cette forme, non ?
** je ne sais mie si l’on peut parler de « côtés » dans cette architecture… ?

Le Chevalier Dauphinois 15/09/2018 18:18

* Comme vous le signalez, ce style de clocher est peu classique...
..... Pourtant, j'en ai vu et surtout montré un autre en Dordogne :
-- Bouteilles Saint Sébastien.
* Est ce une spécialité Périgourdine ?...... Je vais enquêter.