21 avril 2020 2 21 /04 /avril /2020 07:50

 

 

Département 26 - DRÔME

 

 

 

Est ce l'entrée du château médiéval ?

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Châteaudouble est située à 25km au Nord de Crest (voir son donjon), à 20km à l'Est de Valence et au Sud de Roman sur
Isère.

 

 

 

Le château bas : 

L'extérieur :

Coordonnées du château bas

44° 54' 18" N 05° 05' 51" E
 44.904945°  5.097462°


 

 

Mes pieds ne touchent plus sol !

* Imaginez ma réaction lorsque sur ma carte je lis le nom : Châteaudouble.

* Milles questions viennent à moi :

- Y a-t-il 2 châteaux ?

- Est ce que l'un fut détruit puis remplacé par le second ?

- Sont ils imbriqués ?

* Je me dois de sceller un accord avec ce site et de seller mon destrier pour découvrir cette curiosité Dauphinoise.

 

 

En bas... de la selle et du bourg

* Le long d'une route récente, à 500 mètres au Nord de la commune, je vois un mur précédé d'un petit fossé.

* Derrière une haute porte double, une longue allée de 60 mètres (environ).

* Au fond, un imposant bâtiment :

- Un quadrilatère de 50 mètres de coté.

- Aux extrémités de la façade, deux tours carrées d'angle.

- A l'arrière, deux tours d'angle ronde.

- Au centre du bâtiment, une cour ouverte.

* Ce site castral n'est pas médiéval.

 

 

L'intérieur :

* La propriété privée et habitée est interdite à la visite.

* Je rebrousse chemin pour visiter..... l'autre château.

 

Sentez vous le plaisir médiéval ?

 

 

Le château haut : 

L'extérieur :

Coordonnées du château haut

44° 53' 57" N 05° 05' 59" E
 44.899379°  5.099849°

 

 

Vais je être rompu en ce château ?

* Pour trouver l'autre château il faut.......

..... suivre les panneaux.

* Ho hisse, hisse..... puis il faut monter.

* Soudain, je vois une trace au sol. Ce n'est pas un simple caillou mais des pierres amalgamées, donc appartenant à une construction.

* Je lève la tête pour voir.......

.... Hooooo !

* Voyez vous cette merveille !

 

 

L'intérieur :

Détails et des taillesQuel magnifique pan de mur médiéval !

* Lentement j'avance sur ce sol herbeux.

* Parfois, sous mes chausses, je sens une pierre ou un groupe de pierres ayant appartenu au château..... peut être à ce mur.

* J'erre sur la colline, je suis à la recherche d'un indice, je rêve de voir une archère ou des races de mâchicoulis (voir vocabulaire).

* Après plus d'une heure de recherche, je ne vois que des pans de mur effondrés, tenant en équilibre, par magie.

 

 

Le trésor, enfin !

* Soudain en levant les yeux, je vois un poteau m'informant de la présence d'une table d'orientation.

* De là je vois le début du Vercors, puis au loin l'immensité de mon Dauphiné.

 

 

Le diaporama des châteaux est visible ici

 

 

 

Histoire du château HAUT :

* Au 11ème siècle, construction d'un château au sommet d'une colline.

* Au 16ème siècle, le château médiéval en haut de la colline est détruit (certainement à cause des Guerres des Religion).

* Au 21ème siècle, la découverte de la ruine nommée "Château Rompu" sur la colline est libre et gratuite. Veuillez être très prudents car le risque de glisser, de tomber ou de recevoir une pierre existe.

 

 

Histoire du château BAS :

* En 1591, début de construction du château bas appartenant à François des Massues.

* En 1660, la famille Labeaume achète le château bas.

* Au 19ème siècle, le château appartient au Vicomte (voir titre de noblesse) de Boutaud. 

* A la fin du 19ème siècle, le château appartient à la famille Merle du Bourg. 

* En 1959, une partie du château bas est inscrite aux Monuments Historiques.

* En 1988, une partie du château bas est classée aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur du château bas est libre et gratuite depuis la route. La visite de l'intérieur de la propriété privée est interdite, mais il serait possible, sur réservation, de découvrir certaines salles avec le propriétaire. Veuillez vous renseigner.

 

 

De là, je vois presque l'Amérique

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 26

Vers Menu châteaux

de la Drôme

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 22/04/2020 20:59

C ertes, avons deux castels fort différents.
H élas, le moins abîmé est récent…
A insi, je ne m’arrête sur premier.
T oute mon attention est lors fixée,
E st-ce évidence, sur second bâti.
A t-il peu de vestiges ? Ce n’est mie
U n barrage à notre imagination…
D éjà, nous pouvons déduire fonction :
O uvrage sur colline perché est
U n lieu de surveillance : la vue est
B elle sur grand’partie du Dauphiné.
L e site semble petit : ont été
E n ses entrailles gens d’armes postés.

D irai-je qu’à petit seigneur il a
A ppartenu, ou grand seigneur qui l’a
U n jour laissé à quelque châtelain
P ourvu qu’il observe et défende bien…
H eur n’a point eu cette place long temps
I ndispensable être. Après cinq cents ans
N ous lisons que fut détruit.* Mais ainsi
E n sont restes « dans leur jus », m’est avis.**

D ‘épais murs étaient protection première,
R endant malaisée intrusion, naguère.
O n devine les guerriers attributs
M unissant parois du château rompu.***
E taient simples.**** Les mirer m’aurait plu…

P as besoin de beaucoup pour bien rêver…
S uis-je, vous vous doutez, fort contentée !

* lu dans l’historique.
** c’est-à-dire : ce que nous voyons n’a pas eu le temps d’être rénové, reconstruit.
*** puisque c’est son nom… et « on devine » dans le sens de : on suppose (pas dans le sens de : on les aperçoit… parce qu’on n’aperçoit rien)
**** je suppose, là aussi, qu’elles furent simples, les défenses de ce petit castel.

Le Chevalier Dauphinois 23/04/2020 11:43

* Dans le Var, j'avais vu une commune nommée Châteaudouble ayant....... 2 châteaux médiévaux (à moins que ce fut le même mais très très très long).
* En Mon Dauphiné (en Drôme) un éponyme bien différent.
* Deux châteaux bien distincts.
* J'avoue que leur contraste m'a amusé.
* Souvent à partir du 15ème, dans de nombreuses provinces, les vieux châteaux inconfortables sur les collines sont abandonnés pour un habitat de plaisance en plaine.
* ici, il n'y a aucun lien (c'est ce que je crois comprendre) entre les 2 sites.
* C'est pour cela que j'ai souhaité montrer le premier château : Le contraste.
* Et puis, cela faisait longtemps que je n'avais pas montré une ruine très ruinée.
** Cela inaugure un panachage digne de cette année....... 20/20.