16 août 2019 5 16 /08 /août /2019 06:50

 

 

Département 13 - BOUCHES du RHÔNE

 

 

 

Sentez vous cette odeur médiévale fortifiée ?

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La commune de Saint Andiol est située à 35km au Nord-Est d'Arles, à 18km au Sud-Est d'Avignon et à 8km à l'Ouest de Cavaillon.

 

     Coordonnées de l'église :

43° 50' 14" N 04° 56' 41" E
 43.837111°  4.944639°

 

 

 

L'église : 

L'extérieur :

Château... ou bien non ?

* En arrivant dans la commune je me précipite vers son centre (souvent le centre de nos villes actuelles comporte les traces des anciennes bâtisses).

* Au bout d'une route apparaît.... heu.... une forteresse. surprise

* Son allure m'informe qu'elle est médiévale.

Ce château est il visitable ?

 

 

Que voila un clone de donjon !

Un bâtiment d'une autre époque !

* Erreur !

* Cette construction n'est point un château.

* Cette blanche beauté est une église défensive aménagée à cause de la Guerre de Cent Ans et de ses terrifiants Routiers.

 

 

Que de surprises architecturales !

* Je suis admiratif par la simplicité (relative) et la puissance des systèmes défensifs :

* Le chevet polygonal possède :

- Des mâchicoulis sur 4 consoles.

- Un solide crénelage. Je suis surpris que les fentes de tir soient dans les créneaux et non dans les merlons.

* La nef offre un visage bien différent :

- Les fentes de tir sont dans des créneaux et des merlons.

- Les mâchicoulis sur consoles sont remplacés par une arcature reliant les contreforts (d'après ma documentation sur l'architecture médiévale, il semblerait que cette particularité soit Provençale).

Avez vous remarqué la liaison défensive entre le chevet et la nef ?

* La largeur de la nef étant plus importante, les architectes ont du trouver une astuce pour relier des 2 "crénelages" sans interrompre le système défensif en encorbellement.

* Cette solution architecturale est évidemment visible coté clocher.

 

 

Des mâchicoulis qui me donnent un torticolis

L'entrée... chargée et modifiée

* En découvrant la façade d'entrée un souffle de déception me frôle.

* Je m'attendais à pont-levis, barbacane, châtelet, tour d'angle.....

* Mais je me souviens que cette construction n'est point un château mais un moutier.

* Donc, le souffle repart puis laisse la place à un Chevalier (presque) heureux.

* Pour mieux comprendre cette façade il faut supprimer  :

- Les 2 constructions latérales postérieures.

- La fenêtre au centre aussi postérieure.

- La corniche et l'encadrement moderne.

* Je vous entends dire :

"Chevalier, tu veux tout supprimer !"

* Que nenni !

* Il y a cette belle paroi de pierres, puis les magnifiques mâchicoulis surmontés du crénelage.

 

 

L'intérieur :

Elle ne Sésame pas

* Hélas, la porte de l'église ne s'ouvre pas.

* Je ne pourrai pas déguster les entrailles fortifiées.

 

 

L'Heure exquise qui me grise

* Ayant prévu de voir une autre belle (qui puis je !..... Je suis ainsi, une seule ne me suffit pas) je cherche mon sablier pour vérifier que je ne suis point en retard.

* L'ayant laissé dans la sacoche de mon destrier, je cherche une pendule. Généralement, elle est apposée sur un clocher.

* Ouf..... je suis dans les temps (et non dans l'étang). cheeky

* A ce moment, mes poils se redressent. Ce n'est pas à cause du souffle précédent (relisez ma prose si vous avez oublié).

Pourquoi mon indicateur de castellologie se réveille ?

* Regardez mieux sous l'horloge.

Voyez vous cette merveille ?

 

 

 

Le diaporama de l’église est ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* Au 12ème siècle, construction d'une chapelle par les moines de Saint-Victor de Marseille.

* Au 13ème ou 14ème siècle (à vérifier) , fortification de l'église suite aux nombreux pillages des Routiers. Elle est rehaussée de 15 rangs de pierres (assises)

* Au 17ème siècle, modification de l'église (à vérifier).

* Au 18ème siècle, ajout d'une chapelle et d'une sacristie.

* Vers 1752, le clocher est apposé.

* Vers 1780, l'entrée est "recréée" puis une fenêtre est ouverte au dessus.

* En 1908, l'église est classée aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Vincent) est libre et gratuite depuis les rues. La visite des fortifications intérieures est interdite.

 

 

Voila des mâchicoulis que certains châteaux forts jalousent

 

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 13

Vers Menu châteaux
des Bouches du Rhône

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 18/08/2019 10:04

S ans sa très atypique architecture,
A urais-je fui cette église, pour sûr…
I ncroyable puissance est dégagée,
N otamment par mâchicoulis trouvés
T out autour du bâti : dès le premier

A bord sommes impressionnés, vraiment.
N ul doute que le furent, antan, brigands !…
D iablement hauts, ici, murs apparaîssent.
I ls le sont, créant une forteresse
O ù l’on attendait site religieux.
L ‘effet ainsi rendu est très heureux

P arce qu’à nos neurones médiévaux
R envoie t-il image d’un fort château.
O utreplus, nous offrez droites archères
V isibles ça et là. Etaient, naguère,
E vident complément à la défense.
N ous donnent autre signe de présence
C arrément guerrière en un lieu sacré,
E t cela sait, ce jour, me contenter.

Le Chevalier Dauphinois 18/08/2019 18:06

* La Provence ne fut pas terre de tranquillité durant le Moyen Âge.
* Avec l’urbanisation du 20ème et 21ème siècle, beaucoup de châteaux, maisons fortes, remparts ont été transformés au point de disparaître....
....... Mais il existe quelques merveilles dont cette église est un symbole.
* Et puis, il y a les encoules...... cette curiosité défensive provençale (d'après les spécialistes).