11 septembre 2006 1 11 /09 /septembre /2006 23:50

 

 

1 - Origine de ma recherche :

   En visitant le site de la Pierre Percée, dans le Sud Isère, je me suis assis sur le Folaton puis j'ai regardé le paysage et la merveilleuse carte IGN au 1/25.000ème que je possédais depuis quelques jours.

   Là, mon doigt s'est posé sur une curieuse inscription :

La Pierre Merlière !

 

  Quel curieux nom pour un site au milieu de la forêt. Votre Chevalier curieux ne pouvait que se rendre avec son destrier dans un endroit si mystérieux.

   Je restais évidemment dubitatif. 🙄

Était ce "encore" une erreur de ces "Parisiens" de l'IGN ?

(voir ma déconvenue sur un site castrale dans l'Aude).

   Je me déplace  de quelques lieues vers le Nord-Ouest. 

 

 

 

2 - Arrivée sur le site de ce mystère :

   Arrivée sur une petite place déserte au bout d'une ruelle sans issue (déjà, le décors est planté... le bout du monde 😮), j'attache mon destrier à un arbre puis je cherche une indication.

Courage chevalier, la réponse est par là !     

   Un vieux panneau en bois, vermoulu, ne tenant que par magie (j'avoue que j'en rajoute un peu, mais n'est il point mystérieux le site que je cherche ?) indique une direction vers un chemin en pente douce.

   Le sentier est sombre, la végétation dense, les bruits bizarres, le sol instable (En vérité... il avait plu la veille, donc la boue faisait choir votre chevalier, puis les gouttelettes tombaient de feuilles en feuilles...... Quelle ambiance !). 🤫

 

Soudain, je fus aillé 🧚... ho, pardon... 🗣 hélé, par un autochtone.

     * Kéque tu fais là mon gas ?

     - "Je cherche LA....." (dois je lui dire ?).

     * "T'as pas l'air du coin ?"

     - "Il est vrai messire que ce lieu n'est point mon territoire, pourtant ......"

     * "Kéque tu dis ?"

 

Je compris mon erreur, puis fis une phrase courte !

     - Je cherche LA Pierre Merlière.

     * "Ha, la pierre des Druides !"

     - "....des Druides ?......" 😮

     * "Ben oui, tu connais pas Merlin l'Enchanteur ?"

     - "Heu, si, ....heu... évidemment..."  (fis je en bégayant devant cette surprenant affirmation).

     * "Merlin--> Merlière."

     - "....Evidemment ......"

     * "Et pis même qu'y avait des sacrifices....."

     - "....des ......" 😳

     * "Mais, ché pas s'ils étaient humains ?"

     - "Des sacrifices humains ?..."  (la stupéfaction est à son comble).

     * "Bon, j'y va, le jardin, il attend pas....." fit mon conférencier en tournant les talons.

 

Alors, mes lecteurs, êtes vous intrigués par ces révélations ?

............ La suite dans un autre article......

  ...

     ...

        ...

           ...

              ...

    Ce ne serait pas chevaleresque de ma part de vous faire attendre. Voici la suite de cette halletante énigme de la  Pierre Merlière.

  Je pris donc le chemin avec beaucoup de vigilance. Peut être que des fantômes ou des Elfes allaient jaillir dans ce lieu chargé d'histoire ?

  Après 25 minutes (avec cette boue, je n'avançais pas très vite, il est vrai) de marche, je la vis... LÀ.

    Je m'avançais doucement. Soudain, comme si j'avais marché sur une pédale dans un train fantôme,..... elle s'illumina 💥...... Voici la preuve

 

 

 

3 - La recherche des indices :

   L'endroit, éclairé par un lumineux soleil, me permet de chercher les indices prouvant qu'il s'agit bien d'une pierre à sacrifice, "druidique" en plus :

1ère constatation, la pierre est un immense rocher taillé, pouvant recevoir...... un homme.

2ème constatation, le rocher est creusé dans la partie supérieure (pour recevoir le sang des victimes ?).

3ème constatation, un "oreiller" est posé au dessus du réceptacle (pour soutenir la tête du sacrifié ?).

4ème constatation, du coté opposé à "l'oreiller", une gouttière verticale a été creusée (pour faire couler le "liquide" de la victime ?).

 

 Holalala, voilà que je perds mon sens de la réalité, je me laisse influencer par mon conférencier.

Je me dois de reprendre mon raisonne de façon logique !!!

 

  Ouai...... je vois ici.......  je regarde mieux là........ il me semble que là-bas,...... regardons derrière les feuilles d'automne.....

    - "Bon Dieu, mais c'est bien sûr ! !"   (Pour mes lecteurs peu âgés, il faut que je vous dise que cette phrase était célèbre dans les années 1968. Elle était dite par un inspecteur d'une série télévisée Française).

   Il y a un indice derrière le chapeau 👇 :

Chapeau chevalier pour votre perspicacité !

Avez vous trouvé ?

Je vous donne un autre indice ....  I C I👈

 

 

 

4 - La solution de l'énigme :

  Point de Druide, point de sacrifice. 🙅‍♂️

 Ces deux roues en partie basse ainsi que celle au dessus sont ............... des meules pour un moulin à eau. Dans cette région minière, les rochers solides sont rares. Ceux tombant de la montagne sont rapidement exploités.

   Comme pour la Tour Sans Venin, l'accent Dauphinois a transformé les mots d'origines. Le bouche-à-oreille a fait le reste.

La Pierre Merlière est en réalité........ LA  PIERRE  MEULIÈRE.

 

     - "Voila encore une énigme résolue........ Suivante"   fit le chevalier en retrouvant son destrier.

 


 Toutes les informations de cette énigme ont été prises dans les bibliothèques Iséroises. Les habitants de La Motte d'Aveillans n'ont évidemment pas le vocabulaire que j'ai utilisé dans le dialogue, pour faire vivre cette énigme. J'espère qu'ils me pardonneront cet "effet de style".
  Les techniciens de l'IGN font un travail extraordinaire. Rares sont les erreurs ou les oublis.

  Si vous souhaitez avoir plus d'informations sur les "pierres meulières", je vous invite à lire ce site.

 

Partager cet article