Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

9 mai 2009 6 09 /05 /mai /2009 06:30

 

 

 

Département 37 - Indre et Loire

 

 

 

 

 

Le bourg :

Situation  (--> le voir sur une carte)

    La commune de Vaujours est située à une "portée de flèche" au Sud-Est du bourg de Château La Vallière, à 50km à l'Ouest de Château Renault et à 60km au Sud de Le Mans.

 

 

   Coordonnées du château :

47° 31' 41" N 00° 20' 48" E
 47.528044°  0.346661°

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

Pourquoi suis je ici ?

* Dans un vide-grenier j'ai vu une vieille carte postale montrant l'incroyable château de Vaujours.

* Il n'en fallait pas plus pour enfourcher mon destrier et découvrir cette impressionnante forteresse de 6,8ha.

 

 

 

Est ce le château de Versailles ?

La découverte

* Le hameau étant entouré de petites collines, j'ai pensé que la fortification serait posée sur l'une d'elles, mais ma carte IGN affirme le contraire.

Incroyable, la beauté de pierre est dans la large vallée !

* Je marche donc vers l'eau.

Pourquoi l'eau me demandez vous ?

* Au moyen âge, un château fort était :

- Soit posé sur une hauteur,

- Soit entouré de douves donc proche d'une rivière.

* Et ma déduction d'incroyable médiéviste (oui, j'aime parfois m'attribuer des honneurs et compliments ) aidé il est vrai par une carte très détaillée, me fait découvrir cette merveille.

Magnifique n'est ce pas !

 

 

 

Quelle beauté !

* Ne me dites pas que vous ne la voyez pas, triste je serais.

* Regardez bien, là. Il y a, à quelques mètres devant moi, les douves (j'admets qu'il y a un peu d'herbe dedans), et au fond les puissants remparts.

Que me dites vous ?.... Les pierres ont elles été peintes en vert ?

*  Non, point de peinture il y a.

* Je soupçonne que vous n'avez pas vu correctement mon Graal.

* Voici une autre image détaillant bien la qualité du parement d'une puissante tour ronde.....

...... Oui, le vert l'emporte, je suis d'accord

 

 

 

Habillée de vert, la ruine ne se révèle que peu

L'analyse détaillée

* Je suis conscient que la végétation a envahi le site castral et qu'il faut beaucoup d'imaginations pour comprendre cette ruine.

* Mais avec un peu d'attention, il est possible de voir (de deviner aussi  ) son architecture et donc de comprendre son importance.

* Par exemple sur ce panoramique, je vois les remparts extérieurs de la forteresse.

* Il est facile d'imaginer sa longueur, et par déduction deviner sa superficie.

  Conclusion :

Ce n'est pas un petit château de surveillance de vallée ni de garde.

* Avec un œil d'aigle, je vois une puissante tour flanque tout en rondeur, avec un vestige de pan de mur accroché à sa base et un autre posé au dessus.

N'est ce point une puissante tour d'angle

avec ses dépendances accolées ?

* Là, cachée dans la verdure, une tour semi-circulaire à bossage (ou n'est ce qu'un effet de style à la reconstruction ?)  avec de magnifiques décors sur les pierres des mâchicoulis.

Quelle forteresse ! ! ! !

 

 

 

Le plan

* Pour mieux comprendre l'importance de ce château fort, regardez le plan réalisé par M° Jean de Bouillé :

1 - Basse-cour,

2 - Le château avec sa cour intérieur,

3 - Tour porte d'entrée avec pont-levis,

4 - Pont-levis du château,

5 - Tour du "Charron",

6 - Le "donjon",

7 - Chapelle,

8 - Pont fortifié,

9 - Bastion Nord-Est,

10 - Bastion Sud,

11 - Douves entourant la forteresse.

 

 

 

L'intérieur du château :

* Le château est entouré d'un grillage, un panneau m'interdit l'accès.

* Je n'ai pas trouvé d'habitant du village pour me renseigner sur le nom du propriétaire.

* Point de visite vous aurez avec moi.

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 12ème siècle (?), dans l'Anjou (au moyen âge) un château est cité au lieu dit : Val Joyeux. Il appartient au seigneur de Chastreaux..

* En 1398, Hardouin de Bueil, évêque d'Angers et président de la Chambre des Comptes de Louis Ier Duc (voir titre de noblesse) d'Anjou possède le château et les terres.

* A partir de 1399, le château est agrandi et modernisé.

* Au milieu du 15ème siècle, Jean V de Bueil, neveu de Hardoin, est le nouveau propriétaire. Ce grand personnage, compagnon de Jeanne d'Arc et élève du grand héros La Hire, est aussi surnommé : Le Fléau des Anglais. Il entreprend de nombreux travaux de modernisation des défenses.

* A la fin du 15ème siècle, le roi de France Louis XI (voir liste des rois) passe quelques jours dans le château pour chasser dans la proche forêt et aussi pour "visiter" sa demi-soeur Jeanne (fille d'Angnes Sorel et du roi  Charles VII) devenue l'épouse de Antoine de Bueil, seigneur du château de Val-Joyeulx (Vaujours).

* Au 16ème siècle, avec le mouvement de la Renaissance, la vieille fortification médiévale de Vaujours n'est plus habitée par ses propriétaires qui préfèrent les beautés "modernes".

* En 1666, le Roi de France Louis XIV (voir liste des rois) achète la châtellenie de Chasteau (y compris Vaujours) et en fait cadeau à sa favorite : Louise de la Vallière.

* En 1667, Louise possède le titre de Duchesse de Saint Christophe et de Vaujours.

* Au 18ème siècle, le château n'est plus entretenu.

* Vers 1791, les révolutionnaires le réquisitionnent et le vendent comme bien national.

* En 1815, la Duchesse d'Uzès vend le château à un Anglais (grrr). Ce triste sir "démonte" le château et récupère les pierres pour une autre de ses propriétés à Vivier des Landes.

* Au 19ème et 20ème siècle, les moellons servent à empierrer les chemins.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La visite des ruines est interdites. Il semblerait qu'une association de sauvegarde ait été créée.

==> Cette forteresse mériterait une mise en valeur tant elle est et a été magnifique.

 

 

 

  Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 37 Vers Menu châteaux d'Indre et Loire
Partager cet article