26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 07:30

 

 

Département :   66 - PYRÉNÉES ORIENTALES

 

 

 

 

Au dessus du village, la ruine joue avec les arbres

Le château :

Situation :    (le voir sur une carte)

   La petite commune de Valmanya se situe à 5km au Sud-Ouest de Prunet et Belpuig (voir ce château), à 20km au Sud de IIle sur Têt et à 30km au Sud-Ouest de Perpignan.

 

   Coordonnées du château :

42° 32' 09" N 02° 31' 54" E
 42.535708  2.531718

 

Nota :

* Dans les textes, le site est orthographié :

- Vall Manya,

- Vallmanyan

- Valmanya.

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

Où est la ruine ?

* Il y a plusieurs siècles, les hommes récupéraient le bois pour le chauffage et la construction des bâtiments, de plus les animaux mangeaient les jeunes pousses des arbres.

* Point de dense foret il y avait autour des châteaux forts.

* A notre siècle,  les arbres poussent et leur coupe devient "une affaire d'état".

* Conséquence : Les ruines sont parfois presque invisibles.

* C'est donc avec beaucoup de chance que j'ai réussi à voir, dans les bois au dessus du village, la ruine de l'ancien château de Vallmanya.

 

 

L'approche

* La marche d'approche n'est pas très difficile, le but étant d'avoir toujours en point de mire les vestiges du château fort.

* Ne distinguant qu'un fantôme de pierres, je n'imagine pas encore le trésor que je vais découvrir dans quelques minutes.

 

 

Primitive mais si fascinante est cette médiévale tour

La surprise

* Au sommet de la colline, je distingue un plateau sur lequel est posé mon Graal.

* A travers les arbres, je vois une haute tour et , quelle surprise, un bâtiment accolé.

* Bien que partiellement arasé, il est évident que cette construction parallélépipédique date de la même époque que la tour.

* Elle est construite du coté le moins vulnérable pour une attaque, je pressens que ce devait être les communs et l'habitat des gardes.

* Aux vues de la surface, je doute qu'un seigneur ait pu y habiter.

 

 

La tour

* Avec sa forme carrée, j'ose penser que la tour a été construite au 12ème siècle.

* Les pierre sont mal taillées et peu jointives, confirmant mon hypothèse d'un château de garde.

* Je suis impressionné par le nombre important d'archères pour une tour aussi vieille.

* Elles sont importantes du coté de l'attaque et sont  très rapprochées.

* Je suppose que peu de soldats étaient à l'intérieur pour la défendre, et leur proximité permettaient une efficacité (?).

* Leur forme droite et peu haute confirme ma datation.

 

 

 

L'intérieur :

Le "logis" 

* Pour entrer dans le château j'empreinte la faille dans le mur dont la faible épaisseur confirme sa fonction de "communs" et non de défense.

* Deux surprise m'attendent :

1 - Les murs comportent des pierres positionnées en "arrêtes de poisson".

2 - De courtes archères (parfois inclinées) sont visibles sur un coté.

 

 

Que ses archères sont magnifiques !

La tour (coté intérieur)

* En me retournant j'ai la surprise de voir 2 ouvertures rectangulaires.

* La plus basse devait être la porte d'entrée médiévale, et l'autre... heu... une fenêtre (?).

  Nota :

Un visiteur passionné d'architecture médiévale affirme avec justesse que cette ouverture est une bretêche (voir vocabulaire).

 

 

L'intérieur de la tour

* En partie basse, la tour comporte les vestiges d'une pièce voûtée en berceau.

* Ce devait être la citerne.

* J'estime l'épaisseur des murs à la base de la tour à 1 mètre.

* En levant les yeux, je vois les 4 niveaux supérieurs (grâce au décalage de l'épaisseur des murs) entrecoupés par les archères avec des angles de tir différents.

* Ces murs ne comportent aucune trace de cheminée ni d'escalier ni de latrines.

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 12ème siècle il est possible qu'une tour fortifiée soit construite.

* Au 13ème siècle, il semble que le château relève du Vicomté de Confluent.

* Vers 1500, un texte cite une fortification appartenant à l'abbaye de Cuixa.

* Au 21ème siècle, la découverte de la ruine est libre et gratuite. Le risque de recevoir une pierre existe.

 

 

Joueuse est cette ruine avec la végétation

 

  Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 66 Vers Menu châteaux des Pyrénées Orientales
Partager cet article