11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 08:30

 

 

     Ayant eu un problème de batterie sur mon appareil photo, je ne peux hélas vous montrer que 3 images de ce site. Mais l'important est de savoir qu'une ruine existe.
  Peut être qu'en la rendant mystérieuse, vous aurez envie de la découvrir.
 

 

 

 

Département :   66 - PYRÉNÉES ORIENTALES 

 

 

 

 

Le bourg :

Situation :  (--> le voir sur une carte)

   La commune de Tautavel se situe à 12km au Nord-Ouest de Perpignan et à 7km au Nord-Est d'Estagel.

 

   Coordonnées de la tour :

42° 48' 20" N 02° 45' 43" E
 42.805469°  2.761946°

 

 

 

 

La tour :

L'extérieur :

Au loin

* C'est depuis la ruine de l'ancien château fort de Tautavel que la tour del Far est visible au loin sur sa colline.

* Un sentier en pente permet sa découverte après 1 heure de marche.

 

 

Impressions

* La tour cylindrique est impressionnante par son diamètre extérieur de 11 mètres entourée par un rempart (arasée certes) de 25 mètres de diamètres : Plan vue de dessus de l'ensemble.

* Au sommet, je crois distinguer des vestiges de corbeaux ayant certainement supporté des hourds (voir vocabulaire).....

....... A moins que cela soit les restes d'un mâchicoulis( ?).

 

 

 

L'intérieur :

Rapide analyse

* Avec une surface habitable de 15m² (diamètre 5m), cette tour n'est pas le vestige d'un confortable château mais plutôt celui d'une tour de guet avec certainement un système de feu au sommet pour avertir le château et le village en contrebas de l'arrivée d'un potentiel ennemi.

 

 

Hypothèse

* Avec un peu d'attention (et une admiration de l'architecture médiévale), il est possible de voir les traces d'un niveau supérieur certainement accessible par une échelle.

* Sur le sol, au centre de la pièce, je crois apercevoir un orifice pour une citerne de récupération de eaux de pluie.

* Un plan en coupe d'après les archives du SDAP confirme mon intuition.

 

 

Le diaporama de la tour est ici - CLIC

 

 

 

Histoire de la tour :

* Au 13ème siècle (?), construction probable de la tour.,

* En 1374, un inventaire de la tour est effectué par le procureur Royal des armes et armements, en présence de P. Sobrino, châtelain de la tour.

* En 1403, des travaux sont entrepris dans la tour par Jacques Guiffe (charpentier) et Arnaud Reyna (chaudronnier).

* Au 21ème siècle, la découverte de la ruine est libre et gratuite.

 

 

 

  Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 66 Vers Menu châteaux des Pyrénées Orientales
Partager cet article