Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 07:30

 

 

Département 49 - Maine et Loire

 

 

 

 

Le hameau :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   L'incroyable château de "Le Plessis Bourré" n'est pas sur la route traditionnelle des châteaux de la Loire, il est situé à 3km au Sud-Est du petit bourg nommé Ecuillé et à 16km au Nord d'Angers.

 

   Coordonnées du château :

47° 36′ 03″ N 00° 32′ 40″ W
 47.600833°  -0.544444°

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

La découverte

* Bien que ce château me soit connu par quelques articles lus en préparation de mes vacances, je suis  en admiration par cet élégant bâtiment qui m'attend.

* La blancheur de sa pierre se fondant dans le bleu du ciel et contrastant avec les ardoises des toits me transportent au 15ème siècle.

* Je vous avais déjà montré le magnifique château (en ruine certes) du Duc de Berry déjà novateur pour l'époque (début 15ème).

* Celui de Le Plessis Bourré l'est tout antan. Cette construction est souvent nommée : Château de transition (entre moyen âge et renaissance bien sur).

 

 

Courtines et tours

* Avec son puissant donjon coiffé, cette tour est bien une construction médiévale.

* Elle est défendue par les classiques chemin de ronde, fentes de tir et mâchicoulis (voir vocabulaire).

* Pourtant en prenant un peu de recul je suis surpris par l'élégance de l'ensemble et surtout par l'asymétrie des hauteurs des murs.

* Ceci est surprenant pour une construction du moyen âge.

Doutez vous que cette construction soit médiévale ?

 

 

Un véritable château médiéval

* Regardez ce plan simplifié : Base "carrée" (60m x 68m) avec 4 tours d'angle dont 1 donjon, puis un châtelet d'entrée, le tout entouré de douves très larges (40m).

* Dans l'autre angle, une tour ronde moins imposante que le donjon mais tout aussi défensive jouxte une belle ouverture.

* C'est la magnifique fenêtre gothique de la chapelle Sainte Anne.

 

 

Les défenses

- Êtes vous surpris par le manque de bouche à feu pour un château du 15ème siècle ?

- Comment l'architecte a-t-il résolu la contradiction entre fenêtres de confort, beauté et efficacité défensive ?

* La réponse est élémentaire :

- Tout simplement en ajoutant autour du château des terrasses pouvant recevoir les canons.

- De plus, en étant au niveau des attaquants, le boulet avait plus d'efficacité destructrice.

* Cette perspective vous ferra mieux comprendre cette idée simple et pourtant extrêmement novatrice pour un château médiéval !

 

 

La façade Nord

* Cette face à l'ombre est l'entrée du château fort.

* Évidemment, comme c'est le point le plus faible d'une fortification, l'entrée est renforcée par un imposant châtelet avec les classiques mâchicoulis, fentes de tir, pont levis et herse.

* Il est précédé par un long pont étroit et sans muret latéral laissant l'attaquant à découvert sous le feu des 2 tours. 

 

 

Le châtelet

* Mon Graal est là, au bout de ce pont de 43m, sobre et magnifique.

* C'est la 1ère fois que je vous montre une entrée avec un pont-levis entier (il est vrai que je suis plutôt le chevalier des ruines  ).

* Celle-ci a 2 particularités :

1 - Elle comporte 2 ponts levis, un pour les piétons et un pour les chevaux et carrosses (ce n'est pas unique mais peu de châteaux possède cette caractéristique).

2 - Mais surtout, ces ponts sont encore fonctionnels au 21ème siècle. Ils peuvent se lever avec la force d'un seul homme.

- C'est le principe du contrepoids. Regardez le pont piétaille durant sa manœuvre.

 

 

 

L'intérieur :

Description sans photo

* Le château étant privé, il est interdit de réaliser des photos de l'intérieur, mais ce n'est pas important, car le souvenir est impérissable.

* Je vous le narre :

- Les salles sont si belles, si variées, si empreintes de vie que mes yeux s'en souviennent encore.

- Découvrir la chambre Renaissance avec ses hautes niches voûtées plein cintre, l'imposante salle du parlement avec la cuisine adjacente, le vestibule d'honneur, le grand salon avec ses scènes champêtres....

- Et il y a surtout la salle de garde (qui porte mal son nom tant elle est parfaite pour un logis) avec cet étonnant plafond de bois aux compartiments moulurés ornés de scènes incroyables et mystérieuses.

- Certains croient voir des références à la Rome et Grèce antique, d'autres plus mystiques affirment qu'il s'agit du secret de la pierre philosophale.

- Comme j'aurais aimé passer 1 journée (et même plus) à ne regarder que cette salle. Mais le guide nous emporte dans la chapelle Sainte Anne, terminus de la visite.

 

 

C'est déjà fini !

* Avant de vous quittez, je vous offre la vue cavalière du domaine faite au 15ème siècle par Gaugnières.

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* En 1373, un bâtiment est cité en ce lieu se nommant : Le Plessis le Vent.

* En 1462, Jean Bourré "ami et conseiller" du roi Louis XI (voir liste des rois) achète les terres et le manoir de Le Plessis le Vent.

* Entre 1468 et 1472, l'ancien manoir est rasé et un nouveau est reconstruit. Jean de Bourré donne à cet incroyable château le nom de : Le Plessis Bourré.

* En 1562, les Huguenots s'emparent du château d'Anger. Le château de Plessis Bourré est armé par protection, mais il ne subit pas d'attaque.

* En 1593, Du Boullay, capitaine en charge de la garde du château, livre sans se battre la forteresse aux Huguenots.

* En 1594, le sieur Levroux de Courans entre par ruse avec 60 hommes (?) et s'empare du château. Le Plessis Bourré eut la chance de n'avoir "jamais" été attaqué directement avec armes à feu. C'est le secret de sa survivance.

* En 1723, Marie Urbain du Plessis meurt sans héritier. Elle aurait pu être oubliée de l'histoire mais une de ses décisions fait notre bonheur. Trouvant les peintures du plafond de la salle de garde (qui avait été transformé en salle de vie) trop grivoises, elle le fit couvrir. Cela nous permet de les admirer aujourd'hui malgré tous les ravages de nos révolutions et guerres.

* En 1751, Le Plessis Bourré est vendu à la famille Ruillé.

* A la fin du 18ème siècle, le château appartient au maréchal Soult, de l'armée Napoléonienne.

* Après 1851, de nombreux travaux de restauration sont entrepris.

* En 1931, le château est classé aux Monuments Historiques.

* En 1969, Jacques Demis tourne plusieurs scènes de son film Peau d'Âne avec Catherine Deneuve, Delphine Sérig et Jean Marais.

* Au 20ème siècle, les propriétaires entretiennent magnifiquement le château. Ils achètent aussi des meubles donnant vie aux salles de cette merveille fortifiée.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est guidée et payante. Les photos sont interdites mais vous pourrez garder un souvenir avec les nombreuses cartes postales.

 

 

 

  Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 49 Vers Menu châteaux du Maine et Loire
Partager cet article