26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 07:30

 

 

Département 62 - PAS de CALAIS

 

 

 

Voyez vous l'église au dessus des toits ?

 

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune d'Avesnes le Comte est située à 50km au Nord-Nord-Est d'Amiens, à 25km au Sud-Ouest de Lens et à 18km à l'Ouest d'Arras.

 

     Coordonnées de l'église :

50° 16' 36" N 02° 31' 33" E
 50.27654°  2.525911°

 

 

 

 

L'église :

L'extérieur :

Elle est là

* L'avantage des villages et des petits bourgs, c'est que les immeubles de grande hauteur sont rares.

* Ainsi, il est plus facile de contempler au loin le clocher de l'église.

* En voyant cette masse de pierre, je comprends de suite que le bâtiment religieux a de forte chance d'avoir été fortifié.

* Mais :

Reste il des traces de système défensif ?

 

 

Voyez vous une église fortifiée ?

Deux curiosités !

1 - Mon fascicule m'informe que l'église est au centre d'un cimetière qui a été classé aux Monuments Historiques en 1937. Hors, c'est un petit jardin herbeux qui entoure l'église.

Diantre, je ne savais point que

ce qui est classé peut être "détruit" !

2 - Sur un mur du bâtiment religieux figure un vieux cadran solaire curieusement entouré (comme pour une pendule moderne) des 12 signes du zodiaque.

Diantre, le profane côtoie le sacré !

 

 

Le chevet

* Comme je le présentais, le chevet ne possède pas de système défensif ni de salle de repli sous le toit.

* Les fenêtres sont trop grandes et trop basses pour stopper un assaillant.

* La présence de briques sur les murs en pierre montrent les multiples réparations hâtives et "économiques".

 

 

Est ce un clocher ou un donjon ?

Le clocher donjon

* En prenant un peu de recul, je comprends de suite que la seule partie fortifiée de cette église, n'est point la nef avec ses fenêtres à remplage, mais le clocher.

* Cette construction est si puissante, si imposante, si massive qu'elle fait pâlir de jalousie de nombreux donjons de châteaux forts.

* Ce clocher-donjon est encore plus étourdissant que celui qui m'avait impressionné il y a quelques semaines (voir l'église d'Aubenton).

* Mais :

Possède-t-il un système défensif ?

 

 

Vestiges de défense

* Au premier regard, je suis frappé par les larges et profonds contreforts à larmiers dans les angles.

* Bien qu'ils rigidifient le clocher-donjon, ils ne favorisent pas la défense et ils créent des angles morts.

* Mon deuxième intérêt se porte sur une tour flanque.

* Bien qu'elle possède des fentes verticales, je doute qu'elle ait pu être efficace tant elle es décentrée. J'opte pour une tour-escalier.

Y-a-t-il des restes de défense ?

 

 

Quelle surprise !

* Lorsque je ne trouve pas, je prends le recul nécessaire pour une observation globale. Comme souvent, cette action aboutit à un résultat : Je suis admiratif !

Voyez vous ces 4 beautés ?

* Posées au sommet des contreforts, les échauguettes polygonales sont les preuves que l'église a été fortifiée.

* Même si elles ont perdu leur fente de tir suite aux multiples modifications de renforcement, elles sont idéalement placées pour défendre les 4 coté du clocher-donjon.

* Leur présence prouve l'existence de salles de repli.

 

 

 

L'intérieur :

* Hélas, comme beaucoup d'églises en ce 21ème siècle, la porte ne s'ouvre pas.

* Un habitant m'informe que le clocher n'est pas accessible au public.

 

 

Le diaporama de l'église est ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* Au 12ème siècle, construction de la première église.

* Au 16ème siècle, reconstruction de l'église sur l'emplacement du bâtiment primitif. Les fortifications datent de cette époque.

* Au 17ème siècle, construction d'une flèche. La base est renforcée pour soutenir le poids important.

* En 1736, la flèche s'effondre.

* En 1910, l'église est classée aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Nicolas) est libre et gratuite. La visite des fortifications intérieures est interdite.

 

 

Les lampadères ne font pas de l'ombre à l'église !

 

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Vers Menu châteaux du Pas de Calais
Partager cet article