Translation

Select your language below

 
 

 

 

Recherche Dans Ce Site Web

Joyeux Noël

29 septembre 2017 5 29 /09 /septembre /2017 08:05

 

 

 

Département 24 - DORDOGNE

 

 

 

Bien que très modernisé, le château possède une architecture médiévale

 

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La commune de Château-l'Évêque est située à 70km au Sud-Est d'Angoulême (voir son château), à 15km au Sud-Sud-Est de Brantôme et à 8km au Nord-Ouest de Périgueux (voir ses fortifications).

 

   Coordonnées du château :

45° 14' 46" N 00° 41' 07" E
 45.2462347°  0.68540096°

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

Je suis en attente de surprise

* De nombreuses communes en notre Royaume ont un patronyme comprenant le mot : Château.

* En théorie, cela devrait être un indice de bonheur pour votre Chevalier.

* Mais avec le temps, je me suis aperçu que sous ce vocable il n'y avait pas toujours une construction du Moyen Âge et que souvent elle n'était pas fortifiée.

* C'est donc un chevalier sur la réserve qui entre dans le bourg.

 

 

Quel enchevêtrement de constructions !

L'enquête commence

* Ma première surprise est l'enchevêtrement asymétriques de bâtiments aux formes très différentes.

* La qualité des dimensions et de la taille des pierres m'informent que ce fut le château d'un puissant personnage.

* Des réparations (différence de couleurs et dimensions des pierres) sont visibles.

* Le château est composée de 3 logis défensifs d'époques différentes.

 

 

Analyse de gauche à droite

* Bien qu'un peu abîmée, la tour carrée montrent ses vestiges de mâchicoulis (voir vocabulaire).

* Ce logis, avec sa tourelle et son absence de système défensif, est une "verrue" très douce à regarder.

* Même si cette façade a été adoucie par l'ouverture de fenêtres à meneau, l'aspect guerrier est fascinant :

- Créneaux,

- Mâchicoulis,

- Chemin de ronde,

- Archère avec ouvertures de tir pour arme à feu.

* Accrochée à ce logis défensif, une puissante tour carrée assure la sécurisation du site.

 

 

 

L'autre face

* En contournant le château, je découvre un nouvel ensemble de bâtiments

* "Nouvel" signifiant que je ne les avais pas vus avant, point ils sont récents évidemment.

* Avec son imposante porte, ses mâchicoulis et ses fentes pour les flèches du pont levis, je pressens que c'était l'entrée fortifiée du château.

Avez vous remarqué que le fossé a été comblé ?

* La terrasse avec balustres est évidemment un aménagement récent. Ceci a certainement fait suite à l'arasement demandé par Armand Jean du Plessis de Richelieu.

* Les canonnières avec ébrasement extérieur sont nombreuses prouvant une construction du 16ème siècle.

 

 

 

 

L'intérieur :

* La propriété privée n'est pas visitable.

* Le site est si original que sa découverte de loin est un plaisir unique.

 

 

Pile et face ne se ressemblent pas

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 14ème siècle, construction du château par Adhémar de Neuville, évêque de Périgueux.

* Au milieu du 14ème siècle, durant la guerre de Cent Ans, la ville et le château sont attaqués par les Anglais

* Au 15ème siècle, modernisation des défenses (à vérifier).

* Au 16ème siècle, le château est restauré par l'évêque Gui 1er.

* Au milieu du 16ème siècle, durant les Guerres de Religion, les Protestants attaquent la cité et le château.

* En 1600, dans la chapelle du château, le futur Saint Vincent de Paul est ordonné prêtre.

* En 1938, le château est inscrit aux Monuments Historiques.

* A la fin du 20ème siècle, la découverte de l'extérieur depuis la route est libre et gratuite. La visite de la propriété privée est interdite.

* Au début du 21ème siècle, le parc et le château sont visitables. Veuillez vous renseigner sur les horaires, jours d'ouverture et le prix d'entrée.

 

 

Avez vous rêvé en visitant ce château ?

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 24 Vers Menu châteaux de Dordogne
Partager cet article

commentaires

D
It's now possible to visit the castle: http://www.chateau-de-chateauleveque.com/fr/
Répondre
L
* Thank you for this information.<br /> * I add it in my post.
P
C ertes oui, j’ai rêvé devant château.*<br /> H érésie serait dire qu’il n’est mie beau…<br /> A i-je eu une petite pointe de déception<br /> T ouchant hôtes qui en firent la construction.<br /> E tait-ce dans le nom du lieu annoncé,<br /> A ssurément, mais l’avais-je oublié<br /> U ne fois « plongée » dans écrits et images…<br /> <br /> L e fait qu’aient religieux au Moyen-Âge<br /> ‘<br /> E té possesseurs de la place prévient,<br /> V ous en conviendrez, d’imaginer bien<br /> E ntrailles « vivantes » et délicieuses, pour sûr…<br /> Q u’importe ! A mirer les extérieurs murs,<br /> U ne autre sensation prend le dessus :<br /> E tait castel conçu et défendu<br /> <br /> D e même manière qu’aurait été laïc <br /> O uvrage. Et cela rend visite magique…<br /> R udesse et moult puissance sont ici<br /> D onnées par compacité des bâtis.<br /> O bservation de la façade première <br /> G énéra sentiment de peur, naguère,<br /> N e fait doute aucun, chez les assaillants.<br /> E merveillée je suis restée devant<br /> <br /> P areilles sécurités, même remaniées.<br /> E st toute la « panoplie » du passé<br /> R estituée, celle d’une forteresse.<br /> I mage, aussi, d’une très grande richesse.<br /> G ardèrent pour eux, gens d’Eglise, ces trésors ?<br /> O u en profitèrent habitants d’alors ?…<br /> R efuge tant sûr cet édifice paraît<br /> D e nos jours encore. Et bien qu’il y ait « <br /> <br /> N ouveautés » dûes aux aménagements,<br /> O n hume toujours senteurs de l’ancien temps,<br /> T out en oubliant fenêtres Renaissance.<br /> A i-je aimé de ce site la prestance,<br /> <br /> P risé son austère aspect fort guerrier,<br /> S is, de plus, dans très appréciée contrée.<br /> <br /> * en réponse à votre question posée dans l’infobulle de la dernière image de l’article.
Répondre
L
* Bien que ce château soit privé, donc non visitable, je me suis régalé à faire les photos des extérieurs.<br /> * Depuis la route et les sentiers,tout est visible et immortalisable (avec un bon objectif évidemment).<br /> * Dans ce Périgord où les châteaux sont nombreux, ce site m'a étonné par sa pureté et sa sophistication.