11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 06:30

 

 

 

Département :   40 - LANDES
 

 

 

 

Mince et haute semble être cette église

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La commune de Beylongue est située à 28km à l'Ouest-Nord-Ouest de Mont de Marsan (voir ses fortifications) et à 10km au Sud-Est de Morcenx.

 

  Coordonnées du bourg :

43° 55′ 23″ N 00° 49′ 46″ W
 43.923183°  -0.829505°

 

 

 

 

L'église :

L'extérieur :

La découverte

* En arrivant dans le village, je suis frappé par la faible largeur de l'église en comparaison à sa longueur.

* L'absence de transept augmente cette sensation.

* Le chœur d'architecture Romane est semi-circulaire. Il possède 4 fins contreforts.

* La corniche comporte de jolis modillons sculptés.

* Mais je ne distingue aucune trace de fortification ni de défense.

Faut il que je sorte ma loupe de Sherlock Holmes ?

 

 

Un donjon-clocher coincé entre 2 bâtiments. Curieux n'est ce pas !

 

L'enquête commence

* En me décalant, je reçois un choc !

1 - L'église comporte trois bâtiments d'architecture et d'époque différents.

2 - Une puissante tour carrée est accolée à l'élégant bâtiment semi-circulaire.

3 - La porte de l'église est curieusement implantée dans ce que je pensais être le chœur.

4 - La construction au fond à gauche (certainement la nef) est de facture plus récente et d'architecture sobre.

 

* Je me lance dans une théorie  :

A - L'église originale (à droite) devait être petite.

B - La tour devait être la nef originale, certainement remaniée quelques dizaines d'années plus tard.

C - La porte devrait être au bout de cette tour.

D - Avec l'augmentation des fidèles, l'église est agrandie laissant un clocher-donjon au centre.

E -Le bâtiment ajouté étant devenu le chœur de cette nouvelle église, la porte actuelle a été ouverte dans l'ancien bâtiment Roman.

* Ces élucubrations (extraordinaires et sans faille  ) ne me font pas avancer dans la recherche des systèmes défensifs.

 

 

 

Simple et élégante est cette église

Voilà enfin les défenses

* Comme moi, vous avez vu la puissance du clocher-donjon avec ses ouvertures en haut (chemin de ronde).

* Mais les plus importantes découvertes sont sur le long bâtiment..

- D'abord il y a les ouvertures classiques du chemin de ronde, avec certainement une grande salle de repli.

- Puis une fente verticale et surtout un vestige de bretèche (voir vocabulaire). Récemment, elle servait à abriter une cloche dont le mécanisme était utilisé depuis la sacristie. Cette "verrue" est moderne et ne faisait pas partie de la construction défensive. Évidemment, vous avez compris que la porte d'entrée de l'église était sous la bretèche (il y a plusieurs siècles).

- Enfin, au bout de l'église, le mur arrondi possède des fentes de tir non alignées. Cette curiosité se reproduit symétriquement sur l'autre face.

Y avait-il 2 niveaux de tir

sur le chemin de ronde ?

* Vous imaginez bien que l'autre coté de ce bâtiment comporte des fentes de tir et des ouvertures de type crénelage.

Quel régal !

* Je suis si fasciné que je tourne 4 fois autour de cette église fortifiée.

 

 

 

L'intérieur :

* Souvent au 21ème siècle, les églises ne sont pas ouvertes.

* Celle-ci ne déroge pas à la règle, la visite des entrailles est impossible.

 (En réalité, j'ai visité l'intérieur, grâce au concours fortuit d'un abbé. Il était si passionné et passionnant sur les murs de son église que j'en ai oublié de photographier..... pffff).

 

 

Le diaporama de l'église est ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* En 1075, début de construction d'une église.

* En 1125, fin de la construction de l'église.

* Au 14ème siècle, fortification de l'église.

* Au 18ème siècle, nouvel aménagement de l'église.

* En 1996, l'église Saint Pierre est inscrite aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église est libre et gratuite depuis la place du village. La visite des fortifications est interdite.

 

 

L'église trône fièrement au centre du village

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Vers menu des châteaux des Landes Vers Menu châteaux des Landes
Partager cet article

commentaires

J
Là, je ne comprends plus rien.. <br /> <br /> Si l'église a été agrandie vers l'ouest et que l'entrée originelle a dû être déplacée, pourquoi la nouvelle entrée n'aurait elle pas suivi le mouvement ? Qu'est ce qui peut justifier de changer son orientation en plaçant le sanctuaire à l'ouest ? Pour le coup, c'est l'architecte qui était à l'ouest !!!<br /> <br /> Ou alors... elle a été agrandie, disons au XIIe ou XIIIe puis fortifiée au XIVe mais dans le sens traditionnel, d'où la bretèche à l'ouest ?<br /> <br /> Et le changement de sens aurait eu lieu lors du nouvel aménagement au XVIIIe ? La porte et son mini auvent immaculé ne font pas très roman, ce qui expliquerait cette théorie et pourquoi la sacristie est à l'ouest...
Répondre
L
* Le changement d'orientation d'une église est "habituelle" lorsqu'il faut l'agrandir (suite à la démographie... parfois causée par "l'industrialisation".... un afflux important de mineurs).<br /> * J'ai vu dans l'Est de la France une église dont l'ancienne nef (de plus défensive) est devenue le transept. Donc changement à 90° de l'orientation.... (Le plus fascinant est qu'une bretèche vise maintenant un contrefort et qu'une archère droite tire sur un mur).<br /> * J'ai vu une église dont l'agrandissement a été impossible dans le prolongement de la nef (car un bâtiment seigneurial ou défensif... j'en ai trop visité et ma mémoire flanche). La solution fut d'agrandir (donc prolonger la nef) coté chevet puis de placer l'autel devant l'ancienne porte qui fut "murée".<br /> * Il n'y a qu'à notre époque "dite moderne" que les intellectuels "sachant tout" réfléchissent durant des mois, des années pour savoir comment faire pour poser une pierre, pour savoir s'il faut un référendum pour ajouter un clocher, pour demander l'autorisation aux monuments de France pour changer un truc-machin, etc ..... Nos ancêtres étaient plus logiques : Sil faut agrandir... Ben, on agrandit... Ben, on utilise les pierres du rempart ou la tour du château pour en faire un clocher. Note : Viollet Le Duc a été beaucoup plus "libre".<br /> * Dans l'Aisne (certes à cause des guerres de religion) les pierres de la vielle église ont été utilisées (en ajoutant des briques, matériau facile à produire) pour construire une nouvelle église défensive (l'orientation Est-Ouest ne fut pas LA préoccupation).<br /> ** Dans mon blog, je montre ce que je ressens, j'écris ce que je crois avoir lu ou compris ou déduit. Peut être y a-t-il quelques erreurs... certainement.<br /> *** Mais les centaines d'églises que j'ai vues m'ont montré qu'il n'y a pas UNE vérité.<br /> **** Il y a quelques temps j'ai vu une petite église (faiblement) fortifiée devenue pigeonnier. J'ai aussi vu une église défensive vendue à la révolution puis transformée en habitation multiple ---> Pour ces 2 cas, il faudrait une véritable analyse d'un archéologue pour définir l'architecture médiévale.... Ce que je ne vais pas faire... Donc ces églises ne seront pas dans mon blog (ou le seront en 2150.. hihihihi).
A
<br /> En avez-vous encore beaucoup dans votre besace, Chevalier, de telles églises aussi surprenantes ? le clocher entre le choeur et la nef, et l'entrée donnant dans le choeur !<br /> Même si tout n'est pas de la même époque, le résultat est pour le moins étonnant.<br /> Une réflexion: je m'attendais, dans une région où les châteaux ne semblent pas tant nombreux, à découvrir plutôt des églises-forteresses, pour compenser le manque de protection.<br /> Or, jusqu'à maintenant, vous nous avez montré de ce Pays des églises fortifiées, certes, mais pas aussi imposantes que celles que l'on peut rencontrer en Périgord, par exemple, où les châteaux ne<br /> manquent point, pourtant.<br /> ... Région plus tranquille ? plus inhabitable et moins peuplée que d'autres,certainement, mais qui connut la guerre sporadique pendant 300 ans, elle aussi... Votre avis de connaisseur ?<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br />   J'ai en stock des églises plus massives, plus belles en architecture Gothique, plus fortifiées. Mais une construction religieuse aussi simple et pourtant aussi modifiée (tout en étant<br /> fortifiée) je pense qu'il ne m'en reste qu'une à montrer.<br /> <br /> <br />   Les Landes appartenaient aux Anglais, mais avaient "la chance" de ne pas avoir d'ennemi Français très proche.<br /> <br /> <br />   Durant leur présence, les Anglais ont peu construit dans cette région, donc les châteaux sont raree, excepté dans le Périgord.<br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> AU premier abord nous aurions pu penser que l'architecte eut de drôles d'idées...mais vous veillez à nous apprendre les secrets de ce bâtiment de l'âme qui fut conçu pour défendre les pauvres<br /> ouailles...votre paradis est assuré Chevalier!<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br />   Un peu grâce à mes livres, un peu grâce à l'Abbé, j'ai pu reconstituer l'histoire architecturale de cette église... Seul je n'y serais pas arrivé. ;)<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Coucou, oui trés belle surtout qu'elle est de l'époque romane, j'en ai visité beaucoup en Lorraine dans ma région elles possèdent toutes une atmosphère particulière que cela soit de style roman les<br /> 2 réunis ou Gothique, elles servaient souvent de tribunaux ou encore comme à Paris il y aviat une tradition où les animaux étaient bénis dedans mais là je ne suis pas sûre. merci encore S.Holmes<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> J'ai fait une belle incursion en Lorraine. Mais j'ai peu visité d'église fortifiée. Je vais reprendre mon dictionnaire pour tenter de cocher ces beautés non vues.<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Très belle église... Il y en a aussi des remarquables dans ma région (Anjou). Dommage que celle-ci se retrouve désormais au milieu d'un parking... J'en connais de très belles auxquelles sont accolé<br /> un petit cimetière de campagne...<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> J'ai peu visité l'Anjou, il va falloir que je prépare une expédition prochainement.<br /> <br /> <br /> <br />