8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 07:30
 

 

 

   La vie d'un castellologue amateur est une succession de recherche, de bonheur, de trouvaille, de doute et parfois d'échec.
  Voici un exemple fascinant d'échec magnifique.

 

 

 

 

 

Département :   66 - PYRÉNÉES ORIENTALES

 

 

 

 

J'espère qu'il y a une route ou un chemin, sinon, escalade je vais faire

Le bourg :

Situation :  (les voir sur une carte)

  La commune de Montner se situe à 17km au Nord-Ouest de Perpignan et à 7km au Sud d'Estagel.

 

   Coordonnées du bourg :

42° 43' 39" N 02° 41' 50" E
 42.727454°  2.697126°

 

 

 

 

Les tours :

L'extérieur :

Au loin

* Au Nord de la dépression du Fenouillède et du Roussillon, sur la crête schisteuse, un plateau avec 2 "bosses" aux extrémités est censé porter les vestiges d'un château fort du moyen âge.

* L'endroit est idéal, les défenses naturelles sont parfaites, la surface est imposante. Tous les ingrédients sont présents pour imaginer un château.

 

 

Impressions

* Arrivé sur le site à 510m d'altitude, je ne vois aucune ruine, ni indice d'un château médiéval.

* Un plan réalisé d'après les arches du SDAP montre une surface de 400m de long avec aux extrémités 2 constructions :

1 - L'ermitage

2 - Le château

 

 

Où sont les ruines ?

* Sur cette construction récente (repère 1), certains archéologues voient les vestiges d'une tour médiévale incluse dans l'ermitage.

* Et sur l'emplacement du château pentagonal, des relais de télévision et télécommunication ont remplacé les courtines et tours de défense. 

Je suis très songeur.

* C'est à ce moment que mon sourire revient grâce au panorama magnifique.

* Et comme j'ai envie de château, j'ai l'impression d'en voir partout, même en haut des inaccessibles collines.

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 
 

Histoire du château :

* En 1271, Pons Hugues Comtes d'Empuries vend le territoire à l'Infant Jacques de Majorque. 

* En 1318, un texte prouve l'existence d'un château.

* En 1322, Bertrand de Saint Marsal cède ses droits sur le château au Roi Sanche.

* En 1389, le château subit un siège par les soldats de l'Aragon.

* En 1493, le château est en ruine et la tour est partiellement démolie.

* Au 20ème siècle, la télévision et la téléphonie remplacent les ruines médiévales

* Au 21ème siècle, la découverte du site est libre et gratuite. Rien que pour la vue, le site est un plaisir.

 

 

Est ce une ruine ou un rocher imitateur ?

 

  Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 66 Vers Menu châteaux des Pyrénées Orientales
Partager cet article

commentaires

nath 09/02/2011 12:58


Ah les antennes du monde moderne! Bien déroutantes pour un chevalier!


Le Chevalier Dauphinois 09/02/2011 19:08



De plus, après cette visite, mon heaume aussi eu envie d'antennes.... Incroyable n'est il pas !



Anne la Dauphinoise 08/02/2011 21:56


Et nulle fascinante et magnifique fleur - ou licorne ou phénix ou même dahu qui sait- à admirer en ce lieu pour nous consoler nous aussi de cet échec ?
... désappointée je suis... bien rude et maudite doit être cette contrée.


Le Chevalier Dauphinois 09/02/2011 19:13



  La croisade des Albigeois fut meutrière et destructrice dans cette contrée si riche et belle. Il y a d'autres beautés dans le Roussillon (que je montrerai prochainement). Mais
j'adore allier les extrèmes : Mes bonheurs et mes échecs.



Tata Tounette62 08/02/2011 20:28


Malheureusement une recherche infructueuse ! tu auras sûrement plus de chance la prochaine fois !


Le Chevalier Dauphinois 09/02/2011 19:16



   Je pourrais ne pas faire d'article sur mes "échecs", mais par ce blog, je veux aussi montrer que la recherche de ruines comporte tous les aspects et toutes sortes de beautés.