Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

9 juillet 2010 5 09 /07 /juillet /2010 06:30

 

 

Pays :

 ESPAGNE

Région :

 CATALOGNE

 

 

 

 

Le bourg

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  Le château de Miralles ainsi que l'église Santa Maria del Castell sont situés à 15km au Sud-Ouest de Igualada et à 65km au Nord-Est de Tarragone.  

 

   Coordonnées du château :

41° 31' 07" N 01° 31' 08" E
 41.5186889°  1.51847499°

 

 

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

L'arrivée

* Sur la petite route sinueuse menant du monastère-fortifié de Santes Creus vers le château de Claramunt, une colline portant une ruine attire mon attention.

* Un panneau routier indique la direction d'une église, mais je soupçonne la présence d'une ruine castrale.

 

 

Je le vois

* Avec mon œil d'aigle (aidé par un téléobjectif) j'aperçois les remparts fissurés d'une ancienne fortification.

* Je me dois de la découvrir.

 

 

1ère surprise

* Une petite route accessible en voiture monte en serpentant vers le haut de la colline.

* A une centaine de mètres avant le terminus, une puissante tour carrée me projette dans le moyen âge.

* Elle est accrochée à un vestige du rempart extérieur et comporte de petites archères droites primitives.

* Certaines pierres ont une jolie taille et d'autres ressemblent à un remblai.

Est ce dû à un pillage des villageois au cours

des siècles ou des réparations rapides ?

 

 

2ème surprise

* Une église romane du (11ème ?) avec un portail sobre et majestueux me regarde.

* Mais je ne m'arrête pas car je suis venu voir la ruine d'une fortification médiévale en haut de la colline.

 

 

3ème surprise

* Le château fort de Miralles a perdu de son prestige.

* Les murs ruinés ne survivent que par miracle à la pression des arbres.

* Les parements sont de mauvaise qualité et le remblai est aléatoire.

* Le plus choquant est l'absence de défenses (tour et archère).

* Au pied de ce mur, je suis encore plus surpris de la faible épaisseur.

Quelle était la fonction d'un mur borgne si peu épais ?

Que vais je trouver à l'intérieur ?

 

 

 L'intérieur :

Wahouu !... Une vraie ruine !

* Vous vous en doutiez un peu, mais regardez comme elle est belle.

* Le plan presque rectangulaire est immense.

* Les mur intérieurs ont disparu au profit d'une belle pelouse, mais les courtines sont "parlantes".

* Elles sont réalisées avec des pierres pauvrement taillées et comportent un retrait faisant penser à un chemin de ronde (mais vous connaissez mon imagination fertile).

* De nombreuses archères petites avec un faible embrasement sont disposées aléatoirement sur plusieurs cotés.

* Je fouille l'herbe, je scrute les murs mais aucun autre détail significatif se révèle.

* Alors, comme toujours, je me console avec le magnifique panorama.

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

  Histoire du château :

* Au 11ème siècle, une fortification est construite sur la colline.

* Au 13ème siècle, modernisation du château.

* Au 20ème siècle, une campagne de consolidation est menée.

* Au 21ème siècle, la découverte de la ruine est libre et gratuite (sauf en période de travaux). Le risque de recevoir une pierre est faible.

 

 

 

Partager cet article

commentaires

M
Merci de faire découvrir mon château, j'admire votre dévouement à faire découvrir ces vieilles demeures ancestrales et moyenâgeuses. Bon courage et félicitation pour vos prestations.
Répondre
L
* Bonjour et merci pour votre compliment.
* Comme vous l'avez constaté, je suis "fou et amoureux" des ruines médiévales fortifiées.
* Donc j'essaie par ce blog de montrer la beauté d'un vieux site castral et des détails fabuleux à découvrir.
L
Bonjour,
Votre carte des châteaux d'Espagne n'est pas visible dans la page dédiée et j'aurais aimé visiter cette ruine. Malheureusement, la localisation du château n'est pas communiquée, c'est bien dommage.
Répondre
L
* Bonjour et merci pour votre passage sur mon blog.
** Il y a un an, la plateforme qui héberge mon blog a changé la méthode d'affichage des images, leur stockage et surtout les codes des articles.
** Conséquences, j'ai de nombreux manques et des articles à reprendre.
** Ne pouvant pas savoir quels articles sont touchés par ces changements, je dois tous les visiter... soit plus de 5000 (avec les menus, les tableaux etc....).
* Grâce à votre commentaire, je vais tenter de reprendre cet article.
J

La position dominante de ce chateau est toujours aussi admirable malgré son état ...j'imagine l'effet qu'il avait sur les ennemis....
Bon Mardi Chevalier!


Répondre
L


   Avec moins d'arbre et un peu plus de murs, il faut imaginer la puissance de ce château dans cette petite vallée. Il a certainement marqué les esprits... Et même aujourd'hui, le mien
est marqué ;)



N

Olé chevalier! Voilà une ruine inattendue! Heureusement que tu as un oeil d'aigle! (canon ou nikkon?)


Répondre
L


Ni l'un , ni l'autre.  A l'époque, j'avais un Fuji Finepix avec un zom jusqu'à 300mm ;)


   Et aussi un oeil d'aigle bien sur



M

superbe ! Il devait faire bien chaud aux abords de ce tertre, Chevalier... merci de votre dévouement pour nous faire connaître ce joli fort


Répondre
L


En France, souvent je "peste" contre l'envahissement des arbres dans les ruines. Mais en Espagne, ils apportent une fraicheur qui est mon amie