9 mars 2021 2 09 /03 /mars /2021 08:50

 

 

Département :  38 - ISÈRE

 

 

 

Voyez vous une construction médiévale fortifiée ?

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de La Sône est située à 40km à l'Ouest de Grenoble, à 40km au Nord-Est de Valence et à 20km au Sud de Roybon.

 

   Coordonnées du château :

45° 06' 52" N 05° 17' 00" E
 45.114430°  5.283452°

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

La lecture est source.... aqueuse

* Comme vous le savez, très souvent je m'abreuve de livres pour mieux comprendre les sites médiévaux et leur histoire (voir une partie de ma bibliothèque).

* Mais parfois, il est important de changer de lecture, de se distraire.

* C'est ainsi que je me suis détendu en lisant un Lucky Luke (un héros solitaire comme moi..... ou presque) : Le pont sur le Mississipi.

* Le Mississipi est la rivière des bateaux à roues à aubes.

* Sachant qu'il en existe un proche de Saint Nazaire en Royans (voir son château), avec Joly Jumper je me suis rendu sur un pont au dessus de la rivière éponyme du département. 

* Soudain, au dessus du bateau je vois..........

 

Que voila logis où je sens le gratin Dauphinois et le gateau aux Noix

 

.... une Dauphinoise construction

* Que voila belle beauté !

* Il est vrai que je ne suis point objectif envers les constructions de ma parfaite 😍 province.

* La bâtisse est accrochée à un rocher à plusieurs dizaines de mètres au dessus de la rivière Isère.

* Elle semble composée d'un imposant logis auquel s'accroche une petite tour carrée et un puissant donjon carré. 

 

 

Analyse rapide

* Autour des bâtiments, un mur défensif est construit épousant la forme du rocher. Il possède de nombreuses fentes verticales certainement pour armes à feu, donc le château à été modernisé au début du 16ème siècle.

* Au centre, un imposant bâtiment rectangulaire avec plusieurs étages. Les salles sont éclairées par des fenêtres à meneaux en croix.

* Dans l'alignement du logis, coté Sud-Ouest, apparait au dessus du mur défensif une cubique construction. Cette tour d'angle possède sur 3 consoles, un encorbellement dont je raffole : Les latrines.

* Au Nord-Ouest un toit aux tuiles vernissées se dore. Cette beauté aux dimensions impressionnantes devait être le donjon médiéval. Comme il se doit, cette construction défensive très anguleuse possède un chemin de ronde avec mâchicoulis sur triples consoles.

 

 

C'est là haut que les besoins sont assouvis

 

 

L'intérieur :

* Je contourne le site par le bourg pour tenter d'approcher le sentier coté Nord.

* Hélas, la propriété privée n'est pas ouverte à la visite en ce début d'automne.

* Je vais continuer mon errance Iséroise vers le Nord-Ouest pour déguster une autre beauté Dauphinoise.

 

 

Le diaporama du château est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au début du 13ème siècle, construction d'une maison forte pour la surveillance (et le péage ?) du chemin de halage.

* Au 14ème siècle, construction d'un château par Ardanchon de la Reffrairie. Ce seigneur rend hommage au Dauphin (voir liste) Humbert II.

* En 1349, le Dauphiné est transporté au Royaume de France.

* Au milieu du 15ème siècle, Louis, Dauphin de France, futur Louis XI (voir liste des rois), séjourne au château. Il est venu chasser dans les giboyeuses forets, prier à l'abbaye de Saint Antoine et (peut être d'après la rumeur) faire quelques bisous aux belles Dauphinoises. 🤗

* Au 16ème siècle, durant les guerres de Religion, le château est l'enjeu de conquêtes. Il est attaqué par les troupes Protestantes puis récupéré par François de Bonne de Lesdigières.

* Au 17ème siècle, l'intérieur de la chapelle est peinte.

* Vers 1792, le château échappe aux saccages des révolutionnaires.

* A la fin du 19ème siècle, aménagement du château et du parc.

* Durant le 20ème siècle, le château change de nombreuses fois de propriétaire.

* En 1968 puis 1995 et 2016, certaines parties du château et du parc sont inscrites aux Monuments Historiques.

* Au début du 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite depuis la route et le chemin. La visite de l'intérieur est payante. Veuillez vous renseigner sur les jours et horaires d'ouverture.

 

La vidéo du château est ici - CLIC

 

 

Ceci n'est point un château en Bourgogne... mais en Mon Dauphiné !

 

  Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 38

Vers Menu

châteaux de l'Isère

Partager cet article

commentaires

Pierrote 10/03/2021 20:17

L à, je suis comblée, car Mon Louis Dauphin
A croisé votre chemin ! Quel destin !!!*

S avez qu’en sa compagnie vous ai vu,
O ui, en songe… (mon cas est bien perdu !)
N ‘ai-je pu, lors, que le tout apprécier
E t oublier, de ce lieu du passé, «

D éfauts » dûs à plusieurs remaniements…
A vouez que Louis en prince charmant**
U n tant paraît incongru… sauf pour moi !
P ourfendeur de cœurs dans son autrefois…***
H eureusement, ont su garder bâtis
I ncroyable force. Les ennemis
N e pouvaient qu’être effrayés par donjon
E fficace contre attaques, fleuron,

I l semble, de cet ensemble cossu
S oudé au rocher, si beau suspendu…
E t, odeurs des produits locaux avez
R animées en les nommant !**** Chevalier,
E tes l’ambassadeur du Dauphiné !

* vous noterez que je n’ai mie dit pour lequel de vous ou Mon Louis XI, c’était un destin fabuleux, cette croisée des chemins ! (c’est peut-être bien pour moi, en fait…!)
** cf. historique, ligne « Au milieu du XVe siècle... ».
*** je veux dire dans sa jeunesse (évidemment, si l’on pense à son portrait que la postérité a retenu, âgé, avec son chapeau à médailles, il ne fait pas trop rêver !)… et aussi suivant ce que j’ai pu lire dans mes grimoires : les belles (ou non !) Dauphinoises n’ont eu qu’à bien se tenir pendant son long séjour dans nostre province !… un certain nombre de bâtards le confirme !
**** cf. info-bulle de la 2e image de l’article !

Le Chevalier Dauphinois 11/03/2021 19:50

* Je n'ose point affirmer que Votre Louis s'est agenouillé devant moi....
....... mais il vrai que voyant un si beau Chevalier (oui, oui, je le suis depuis 800 ans), le "petit Louis" fut heureux d'être Dauphinois (et non un simple Valois).
* Donc.... moi.... le Vrai Dauphinois.... j'avoue.... avoir.... été .... heureux.... que.... Votre Louis.... fut heureux.... en ce lieu.
* La question fut (et est) : Qui fut l'ambassadeur ?....... Moi, le si beau ou Votre Louis, le non Dauphinois ?
* Je ne vais point vous dire LA vérité..... Je vous laisse rêver sur la beauté de Votre Louis........
........... Mais sans moi, ce Dauphin aurait il rencontré nos Belles ?