Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

22 janvier 2021 5 22 /01 /janvier /2021 08:50

 

 

Département 33 - GIRONDE

 

 

 

A gauche l'église, à droite le château

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Pujols est située à 40km au Nord-Ouest de Marmande, à 15km au Sud-Est de Saint Emilion (voir son château) et à 5km au Nord de Blasimon (voir son abbaye fortifiée).

 

   Coordonnées de l'église :

44° 48' 33" N 00° 01' 52" W
 44.809401°  -0.031286°

 

 

 

 

L'église :

L'extérieur :

Voir et boire sont incompatibles !

* En cette région viticole, les panneaux "Château" sont nombreux. Mais 90% d'entre eux ne sont pas des constructions médiévales fortifiées. Ce sont des lieux de perdition devil pour un sobre Chevalier Dauphinois qui ne boit que de la Chartreuse (breuvage évidemment écologique puisque réalisé avec des plantes). cheeky

* Pour ne pas m'arrêter devant toutes les exploitations (pour vérifier si la construction est médiévale bien sur) j'ai demandé à mon destrier de me guider.

* C'est donc les yeux fermés surprise que je découvre les 2 constructions fortifiées au sommet de la colline.

 

Voyez vous des systèmes défensifs ?

 

 

L'église, purificatrice de mes tentations... hic !

* C'est évidemment le bâtiment religieux qui me subjugue.

* J'avance vers l'église.

* Elle semble massive.

* Elle est haute.

* Son clocher est puissant et râblé.

* Elle ne possède pas de transept.

* Son chevet est en hémicycle.

* Ses fenêtres sont fines et verticales.

Est ce un système anti-intrusion ?

* Malgré ses contreforts, la nef parait lisse.

* Sur le coté Nord, une ronde tour me fait penser à un escalier intérieur en colimaçon.

 

 

Je suis surveillé par les défenseurs dans les salles sous le toit

 

 

Défensive

* Comme souvent, je contourne le bâtiment pour mieux le ressentir.

* Par un curieux hasard, je me retrouve presque au même niveau que le toit.

* C'est ainsi que je peux admirer :

- La salle de repli au dessus du chevet.

- La salle de repli au dessus de la nef.

* En me contorsionnant je tente de voir à l'intérieur, mais la lumière n'est pas assez intense.

* Je suis surpris de ne voir aucune fente de tir. Seule une sorte de crénelage assurait la protection défensive.

 

 

 

Quelle magnifique église fortifiée !

Elle n'est pas que défensive

* La face Sud est surprenante d'asymétrie.

* Clocher, nef et chevet forment un escalier (pour géant certes) du à 3 élévations différentes du toit.

* Curieusement, la corniche avec modillons du chevet ne se prolonge pas. Elle laisse la place à une arcature trilobée.

* Les 3 colonnettes du chevet sont portées par une base sculptée.

* Les chapiteaux des colonnettes et colonnes représentent des monstres (presque vrais) et des personnages d'époques.

* Des pierres de remploi sont visibles en plusieurs points.

 

 

 

L'intérieur :

La découverte

* Face à la façade (d'entrée), je me questionne de questions (nombreuses).

- Là vous vous dites :

Le Chevalier écrit un Français peu académique.

Serait il troublé par cette église ?

* J'approche de la porte, je tourne la poignée, je..... 

..... reste dehors.

* La véritable entrée en notre siècle est la petite porte sous l'auvent coté Sud.

* C'est ainsi que...... je suis en elle.

*  Fascination j'ai par le volume, les voûtes d'ogives, la lumière et les colonnes.

 

 

Monter, est ce possible ?

*  Ne voyant aucun moyen de monter dans les salles de repli, je demande de l’aide à une copine : Ma Jehanne.

* Elle me dit :

"Chevalier, tu n'es pas bien malin.

  lève un peu les yeux."

* Hélas, la porte est close.

* Je quitte cette église pour rejoindre le deuxième bâtiment défensif de Pujols : Le château (clic ici).

 

 

Le diaporama du château est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* Au 13ème siècle, construction de l'église.

* Au 14ème siècle, modification de l'église (agrandissement ?).

* Au 15ème siècle (à vérifier), à cause de la Guerre de Cent Ans, fortification de l'église par l'ajout de salles au dessus de la nef et du chevet.

* En 1846, l'église est classée aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Pierre) est libre et gratuite. La visite des fortifications intérieures est interdite.

 

 

Quel magnifique panorama sur les vignes

 

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Cliquez pour aller au menu des Châteaux de la Gironde Vers Menu châteaux de la Gironde
Partager cet article

commentaires

P
P uissance est telle qu’attendue !* Voici
U n moutier massif, qui castel défie.*
J e ne puis que caresse prodiguer !**
O ui, cette église je vais encenser !
L a source de mon engouement ? Je vois
S ûrs replis bien visibles sous les toits.

G uère plus de défenses, mais le tout
I nvincible paraît, et est ! Du coup,
R eligieux bâti devient forteresse.
O n imagine que ce fut prouesse
N antir de refuges nef et chevet.
D irai-je plutôt qu’écus il fallait.
E t savons que clergé, autrement dit «

G oupillon », ne voulait que « sabre », ici,
U n écran soit à sa domination.
Y voyons volonté de religion
E tre maître de tout et tous, antan.
N ‘apprécié-je ce but, et cependant
N ‘ai-je boudé ce lieu aux traits austères «
E mbelli » par des touches très guerrières…

N e peut-on que rire en ouvrant le lien
O ù gente féminine est face au vin !…***
T rès bien notez qu’aujourd’hui je ne sais
A Mon Chevalier en vouloir !**** Qui sait, «

B onifiée » par le temps serais-je donc ?
E t/ou par vision d’une « église ?… Oncques !
N ‘ai-je mes griffes envie de sortir*****
E n un site qui a su m’éblouir !

*cf. castel de Pujols et les dernières phrases de ma prose.
** en « réponse » à votre réponse au castel de Pujols, toujours… et vous notez que « caresse » est au singulier… pas de démesure !… sinon vous allez vous emballer et publier 2 articles de moutiers par semaine !
*** image du lien « lieux de perdition » !
**** pour son… machisme… par moments !!!
***** et de râler parce que vous êtes macho et moi féministe ! (en voyant la photo de la plantureuse femme et de la bouteille de vin).
Répondre
L
* Quelle prose !
* Je suis si admiratif par vos mots que l'envie pressente me vient....
.... heu... point de coquinerie ni de "salasserie" apparaît en ma pulsion..... Chevalier en toutes circonstances je suis.
* Mon envie est : Plus de caresseS.
* Donc..... je vais montrer plus, disons "beaucoup plus" d'églises car vous êtes tant séduites.
* Domptée et assagie MA Pierrote est...... J'ai réussiiiiiiiiiiii !
* 15 ans, il m'a fallu 15 années pour lui apprendre la beauté des moutiers défensifs.
* Haaaa..... Cette année 2021 est/sera à jamais dans les livres d'histoire du Dauphiné.
* De suite, je rédige un article d'un bâtiment religieux pour publication mardi prochain........ hihihihihi.