1 avril 2018 7 01 /04 /avril /2018 07:10

 

 

Département 12 - AVEYRON

 

 

 

Le bourg :

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

     La commune de Brommat est située à 50km au Nord de Rodez, à 38km au Sud-Ouest de Saint Flour et à 20km au Sud-Est de d'Aurillac.

 

     Coordonnées du château fort :

44° 51' 30" N 02° 42' 11" E
 44.858394°  2.703077°

 

      Toponymie :

* A l'origine, le château se nommait : Cailhac.

* Parfois aussi nommé : Caihacoil.

* Au 14ème siècle, il est reconstruit et se nomme : Castelnovel signifiant : Château nouveau.

* Avec le bouche à oreille et l'accent local, le nom devient : Castelnauel.

* Avec le temps, le nom s'est transformé en : Castelnoël ou Castel Noël.

 

 

    Que cherches tu étranger ?

Le château fort : 

         L'extérieur :

La découverte presque irréelle

* Mon dictionnaire des châteaux forts et ma carte routière m'informent qu'à 5km au Nord de Brommat (voir sa maison forte), une beauté médiévale fortifiée somnole.

* Est ce à cause de ma précipitation ou de la faim qui me tenaille (car les cloches de midi ont sonné depuis plus d'une heure), mais je ne vois aucune construction dans ce paysage de verdure.

* J'erre au milieu des vastes prairies quand soudain, une voix grave me hèle :

"Que fais tu ici étranger ?"

Je ne vois aucune âme d'homo sapiens.

"Qui donc me parle ?"

 "Pourquoi ne me réponds tu point l'étranger ?"

* Je n'ose parler à cet animal cornu.

"Tu dois certainement chercher le Castelnoël.

C'est là bas !"

* Surpris de me faire aider par une vache d'Aubrac, je n'ose croire qu'elle m'indique la direction de mon Graal de ce début d'après midi.

 

  L'habitat fortifié est posé sur une colline

Je le vois

* La massive construction est située au sommet d'une colline.

* En contrebas, la rivière  nommée Seniq coule lentement.

* Sur la carte ign, je remarque que 3 cotés du château sont protégés par un à-pic.

* Il suffisait donc à l'architecte de construire :

- Une succession de remparts créant une basse-cour puis une haute-cour.

- Un puissant système défensif protégeant le coté le plus vulnérable.

* Il me faut vérifier mes dires.

 

 

Que vois je de loin ?

* De loin, je vois :

- Des arbres. Il m'est donc impossible de savoir si des remparts existent encore.

- Une imposante et haute courtine percée de fenêtres.

 

 

Analyse de la courtine

* La courtine que je pensais rectiligne est en réalité composée de plusieurs bâtiments décalés.

* Avec ses modernisations, il n'est point aisé de tirer des conclusions.

* Mais un détail me prouve que cette construction est ancienne : Les latrines en encorbellement.

 

 Une imposante tour défend ce coté

Je contourne le bâtiment

* Sur l'autre face, la vision du cet ancien château fort est différente.

* La façade comporte peu d'ouvertures modernes mais surtout une imposante tour accapare mon attention.

 

 

Le donjon

* Même s'il est arasé, sa forme ronde, son diamètre imposant me font imaginer avec certitude que crénelage et  mâchicoulis existaient (voir vocabulaire).

* Hélas, ne voyant aucun système de défense, je ne peux pas dater correctement cette tour maîtresse.

* La seule certitude est qu'elle a été construite avant le 15ème siècle et après le 12ème.

 

 

     L'intérieur :

 * La découverte des entrailles est interdite.

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château fort :

* Au ??, un château primitif existe.

* Vers 1010, Agnès, Vicomtesse (voir titre de noblesse) de Carlat, veuve de Guilbert 1er partage ses terres et biens auprès de ses 3 enfants. C'est Bernard qui récupère les terres de Cailhac.

* Au 14ème siècle, le château est reconstruit.

* Au 15ème siècle, un corps de logis est construit (ou aménagé ?).

* En 1482 (?), les enfants de Jacques d'Armagnac sont poursuivis par le Roi de France (voir liste) Louis XI. Dans leur errance, ils sont accueillis au château par le seigneur de Cailhac.

* En 1594, le château est assiégé puis pris. Le seigneur du château est tué par les assaillants.

* Durant les trois quarts du 17ème siècle, c'est toujours un héritier de la famille originelle Carlat qui détient le château.

* Vers 1685, Marc Antoine de Carlat décède sans héritier. Sa veuve décide d'affermer le domaine.

* En 1789, le château est possession du sir Cabon de Roussy.

* En 1793,  les révolutionnaires s'emparent du château. Ils ne font que dégrader les armoiries au dessus  de la porte fortifiée.

* En 1804, Jean Antoine de Pradine donne le château au curé de Marcillac : Le père Destour.

* Vers 1830, l'entrée fortifiée est toujours couronnée de mâchicoulis.

* Durant le deuxième quart du 19ème siècle, le château est possession du général Chapt de Rastignac.

* Vers le milieu du 19ème siècle, le général fait détruire partiellement le donjon.

* En 1859, le château change de propriétaire.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur (de loin) est libre et gratuite en respectant la propriété privée. La visite de l'intérieur est interdite aux touristes.

 

 

Adieu château privé, tu m'as bien fait rêver

     

 

 
      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 12 Vers Menu châteaux de l'Aveyron

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 01/04/2018 13:41

C astel Noël un jour de Pâques !… Cela
A tout d’un poisson d’avril !* … Mais voilà,
S e dressent devant nos yeux bâtiments
T ant à un petit château ressemblant…
E videmment, peu de sécurités
L aissent impression d’un passé « tronqué ».

N on pas que site du jour m’ait déplu !
O n voit que tour/donjon l’a défendu
E n un côté n’ayant mie naturelle
L imite… E n donne ainsi spectacle très bel.

B eaucoup plus rustre est aspect général
R endant lors image d’un site médiéval
O uvragé antan et subi n’ayant
M oult de remaniements au fil du temps.
M oyen-Âge s’est donc là dessiné,
A vec détail prisé du Chevalier !
T rès hautes latrines… Ai-je aimé les mirer…

P uis, m’a semblé voir porte de jadis.**
S ut ce vestige me réjouir : délice !

* on est bien le 1er avril aujourd’hui, en plus d'être le jour de Pâques.
** porte médiévale vue (plutôt entrevue) sur image du lien « même s’il est arasé », au-dessus de la cheminée ( à moins que je ne me fourvoie ?).

Le Chevalier Dauphinois 01/04/2018 19:13

* Un article en mon blog le dimanche est une première.
* Pourquoi l'ai je programmé ce jour ?
* Pour faire un clin d’œil au poisson du 4ème mois en ce jour de la résurrection.
* Une vache au lieu du poisson ou des œufs.... un autre clin d’œil.
* Et puis, cette ruine a sa résurrection car il revit en hôtel.
* La boucle et bouclée en ce Castelnovel.