5 octobre 2018 5 05 /10 /octobre /2018 07:50

 

 

Département 47 - LOT et GARONNE

 

 

 

Est ce un château fort ou une église ?

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune d'Aubiac est située à 18km au Nord-Ouest de Dunes (voir son château), à 8km au Sud-Ouest d'Agen et à 5km à l'Est de Moncaut.

 

   Coordonnées du château :

44° 08' 28" N 00° 33' 43" E
 44.141072°  0.561875°

 

 

 

L'église :

L'extérieur :

Elle m'attire

* Dans cette petite commune aux maisons peu hautes, la haute église est comme un phare (ou une sirène), elle attire le marin que je suis.

* C'est donc avec l'amour (de Dieu ou d'Ariel ?) de la découverte que j'avance vers ce donjon.

 

 

Fascinante architecture pré-romane

* De suite mon regard est attiré par le chevet tréflé.

* Je tourne autour pour admirer toutes ses rondeurs.

* Ce style d'architecture n'étant pas classique, je l'admire tout en me régalant de la qualité des pierres de parement.

 

 

L'architecture triconque est fascinante de douceur

 

La défense

* Au dessus de l'architecture triconque je vois une tour anguleuse.

* Certains verront un haut clocher, mais le castellologue amateur que je prétends être imagine une tour de défense.

Pensez vous qu'il y ait une salle de guet au sommet ?

* La tour n'est qu'un des éléments défensifs de l'église d'Aubiac. Elle est accolée à une salle située au dessus de la nef.

* L’accès se faisait certainement par la ronde tour escalier.

* Au dessus de la nef, je crois voir une rehausse pour une salle de repli.

 

 

Est ce une porte placée si haut ?

L’entrée est castrale

* En arrivant devant le portail d'entrée, je suis dans un monde médiéval où l'efficacité prime sur l'esthétique.

* Point de rosace, point d'ouverture de lumière, point de porche sculpté......

 ..... C'est une haute tour rivalisant avec les plus puissants donjons qui fait de l'ombre.

* Seules les façades latérales possèdent des ouvertures de lumière assez étroites pour éviter l’intrusion.

* Une ronde tourelle est accolée à l'un des cotés. Je pressens qu'elle comporte un escalier à vis.

 

 

L'intérieur :

Sésame, ouvre toit

* Dans l'ombre de l'église, écrasé par sa hauteur, je décide d'entrer.

* Je toque à la porte, je tourne la poignée, je quémande "Asile" ....

...... mais point ce charité en cette journée ensoleillée.

* Je tente d'entrer par une porte secrète en prononçant la phrase d'Ali Baba.

* Je suis condamné à rester dehors.

* Je ne verrai point :

- Les fausses arcades de la nef.

- Les marques de tâcheron.

- La coupole surélevée.

- Les peintures.

 

 

L'échec n'existe pas

* Même si l'église n'a pas voulu me montrer ses entrailles, mon bonheur est parfait....

...... car je viens de voir une forteresse fascinante.

 

 

Le diaporama de l'église est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* Au 11ème siècle, construction d'une petite église.

* Au 12ème siècle, construction de la nef. L'église dépend du diocèse d'Agen.

* En 1281, Pierre de Galard, seigneur d'Aubiac, cite l'église dans son testament.

* En 1317, la paroisse est intégrée au diocèse de Condom.

* En 1740, l'église est rattachée à l'abbaye de Clairac.

* En 1802, la paroisse est intégrée à l’évêché d'Agen.

* En 1908, l'église est inscrite aux Monuments Historiques.

* En 1994, durant un programme de fouilles, des sarcophages Mérovingiens sont retrouvés. Les archéologues supposent que l'église a été bâtie à l'emplacement d'un édifice plus ancien (mais suppositions sans date ni document cela est).

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Sainte Marie) est libre et gratuite. La visite du clocher est interdite.

 

 

Un clocher fortifié est le secret de cette église

 

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 47 Vers Menu châteaux du Lot et Garonne

Partager cet article

Repost0

commentaires

Mariette Semelin 14/08/2019 11:25

Merci pour votre réponse rapide et détaillée, je n'en espérais pas moins.
Pour ce qui est de la pierre en encorbellement, c'est visiblement une gargouille, dommage j'aurais espérais un vestige de bretèche...
Ce qui est bizarre dans cette église c'est la présence de deux clochers-tours. Je n'en ai vu aucune autre de semblable. (sur internet)
Bonne continuation dans vos explorations.
Je traverse souvent les Landes, je visiterai quelques unes des églises que vous mentionnez. J'en ai relevé 44. Quel boulot ! et quelle passion !
PS Qu'est-ce que ça veut dire "le jeton CSRF est invalide" ?

Le Chevalier Dauphinois 14/08/2019 18:31

* Si la pierre est une gargouille, cela signifie que de l'eau pouvait envahir la plateforme :
-- 1 -- Soit par ce qu'il n'y avait pas de toit à l'origine.
-- 2 -- Soit parce que la pente du toit ne permettait pas une protection complète en cas de pluie.
.
** Je pressens qu'il n'y avait pas 2 clochers mais une tour défensive et un clocher surélevé.
** L'architecture des églises fortifiées s'adapte à la richesse de la commune ou du village, mais aussi au nombre d'habitants.... et du terrain (si, si, les bâtisseurs d'église s'adaptaient au relief).
** Je vous propose d'aller voir une architecture hors norme à Villeneuve-de-Mezin.
http://chateau.over-blog.net/47-eglise-fortifiee-villeneuve-de-mezin.html
.
*-* J'ai visité plus de 3500 sites fortifiés d'origine médiévale (dont 600 églises). J'ai donc du travail rédactionnel dans ce blog pour au moins...... 100 ans..... Hihihihi.
.
*** Pour le CRF, faites une consultation sur google. C'est un message d'erreur qui dépend du navigateur, du site consulté, des cookies, des publicité parfois, etc.....

Semelin 12/08/2019 18:36

Bonjour, Je fais une recherche sur le village d'Aubiac (47) et votre site m'a attirée. Je souhaitais savoir comment se définit une église fortifiée, car je suis castellologue débutante. j'ai été comblée.
Pourriez-vous m'aider, beau chevalier, à comprendre cette pierre saillante au milieu de la face sud d'une tour. Je peux vous envoyer une photo.
Si vous revenez à Aubiac je vous ferai visiter les salles de repli (que je n'ai pas encore vues, mais c'est en projet et j'ai mes entrées.)
Cordialement MS

Le Chevalier Dauphinois 12/08/2019 19:02

* Bien le bonjour Dame Semelin
* Comment se définit une église fortifiée ?..... Je vais vous donner la définition officielle.
-- "Une église fortifiée est un édifice cultuel pourvu d'organes de défense active caractéristiques, généralement (parfaitement) identifiables par référence à la typologie des appareils militaires. Ces églises doivent avoir des fortifications indépendantes de celles d'une ville ou d'un château fort."
.
* Evidemment, la difficulté vient de déterminer ce qu'est un"organe" de défense active"...... Pour cela il faut apprendre à lire un château fort, puisque les défenses sont identiques (ou presque).
.
* Je ne me souviens plus de la pierre saillante coté Sud. Deux solutions possibles :
- 1 - Elle est unique et creuse, donc c'est l'équivalent d'une gargouille.
- 2 - Une pierre en encorbellement est rarement unique, donc il faut regarder si un "fantôme" d'une autre pierre alignée en horizontal existe.
---- Si Oui, c'est le vestige de latrines ou de bretèche.
.
* Mon Dauphiné est bien loin du département 47, donc ce n'est pas facile de venir "rapidement", de plus je n'ai pas de voyage prévu prochainement.
* Si vous pouvez m'avertir plusieurs jours à l'avance, je serai heureux de venir voir l'intérieur des salles de repli défensif.
* A bientôt

Pierrote 06/10/2018 18:57

A insi êtes-vous trois fois contenté !
U n chevet tréflé est pour Chevalier
B énédiction !*… En revanche, en marin
I l m’est difficile vous rêver bien :
A beau vous attirer sirène Ariel,**
C omment, armuré, vivre vie d’icelle ?… !

L e fait est que je suis tout comme vous :
O uvrage dévoilé me siet beaucoup,
T émoin de son temps et toujours debout.

E ncore a t-il gardé allure austère,
T rès hermétique, parée pour la guerre.

G uère ne dirait-on bâti sacré,
A voir architecture « torturée »*** :
R ien de tel pour que mes yeux l’apprécient !
O ui, j’aime que forte église n’ait mie,
N enni, une religieuse apparence
N ullement compatible avec puissance
E t esprit laïc de moult de défiance.

G âtée suis-je donc par fortifiées tours,
A ussi par façade d’entrée. Atours
S ont ceux que j’ai énumérés. Croit-on,
C omme devant castel mirer donjon
O u ses murailles… Et m’avez fait sourire :
G rand rêveur êtes Chevalier pour dire,
N ous montrant porte murée que secrète
E tait-elle antan ! Beau conteur vous êtes !

* trois rondeurs pour le prix d’une ! Vous avez dû atteindre l’extase ici !
** § « elle m’attire ».
*** je veux dire : il y a plein de hauteurs différentes, de rondeurs et angles droits mélangés dans cette architecture. A part la vue du chevet, très harmonieux il est vrai, c’est un peu le « chaos » ailleurs, surtout en hauteur.

Le Chevalier Dauphinois 06/10/2018 19:35

* Je vais vous dire un secret.... alors, ne le répétez point.
*** Devant tant de rondeurs (dont vous connaissez mon penchant) mes yeux ont été si éblouis, qu'ils n'ont point donné les bonnes informations au cerveau.
*** Ce dernier a donc commandé des photos qu'il pensait être les plus représentatives.
*** Mais cette église est si complexe que de tous les angles, il n'a retenu que "l'angle rond".
*** Revenu en mon Dauphiné, quand il a fallu rédiger un article, seules les histoires de mon enfance sont revenues.
*** C'est ainsi que sirène, porte secrète et autres, ont été les guides de mon aventure.... maritime.......... Hihihi