Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 07:05

 

 

 

 

Département 24 - DORDOGNE

 

 

 

Point de défense visible pour cette église !

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune d'Allemans est située à 50km au Sud-Sud-Est d'Angoulême (voir son château), à 40km au Nord-Ouest de Périgueux (voir ses fortifications) et à 11km au Nord-Est d'Aubeterre sur Dronne (voir son château).

 

   Coordonnées de l'église :

45° 17' 16" N 00° 18' 33" E
 45.287835°  0.309237°

 

 

 

 

L'église :

L'extérieur :

La découverte

* En arrivant devant le clocher-porche moderne de style byzantin je me suis dis :

"Merveilleux Chevalier,

n'aurais tu point commis une erreur ?

Cette église ne semble pas fortifiée."

* Il est vrai que doute j'ai en voyant ce trop moderne moutier qui aurait du être médiéval et fortifié.

 

 

  Quel labyrinthe de formes cubiques

L'enquête commence

* Étant un (vrai) Chevalier Dauphinois, je me dois de montrer ma ténacité.

* En contournant cette construction religieuse, je vais peut être découvrir ses secrets :

- Point de ronde forme en ce lieu. L'angle droit est la règle.

- La différence de qualité des pierres m'informe de plusieurs dates de construction et modification.

- La chapelle latérale est postérieure à la construction de l'église.

- La puissance des contreforts d'angle surprend par rapport à la faible hauteur du chevet.

- En voyant l'arc au dessus de la fenêtre pris dans le contrefort, je pressens que ceux-ci ont été posés après la construction originelle.

Je ne vois toujours pas de système défensif !

* Mais je pressens un frémissement de bonheur en voyant la hauteur du mur de la nef.

Pensez vous que preuves je vais voir ?

 

 

Hooo, je vois... Je vois !

 Sont ce les défenses ? 

* Le chevet plat avec ses 2 imposants contreforts n'a pas la finesse des constructions Gothiques.

* Pourtant, avec ses fenêtres basses et larges (reconstruction ou modernisation postérieure), il montre un peu de légèreté.

* En haut du mur, sous le toit, je remarque deux ouvertures m'informant qu'une salle de repli existe.

* En dessous, les trous de boulin (voir vocabulaire) m'interpellent.

Supportaient ils un hourdage ?

 

 

Il y en a d'autres !

* L'autre façade ressemble à sa consœur excepté deux détails.

Les voyez vous ?

* Ce n'est point le large contrefort plat

* Ce n'est point la chapelle latérale mais une série d'ouvertures verticales.

- Celles de gauche sont pour un escalier intérieur,

- Cette de droite est pour la salle de repli défensive.

 

 

 

L'intérieur :

* Comme souvent en notre siècle, les églises sont fermées. Celle-ci n'échappe pas à la règle.

* Mais grâce à une amie ayant visité ce moutier, je peux vous montrer les entrailles.

 

 

Les modifications n'ont point altéré sa massive robustesse

 

 

Le diaporama de l'église est ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* Au 12ème siècle, construction de l'église se composant d'une nef unique à trois travées.

* Au 15ème siècle, aménagement de l'église.

* En 1926, l'église est inscrite aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Pierre aux Liens) est libre et gratuite depuis les rues du bourg. La visite des fortifications intérieures est interdite.

 

 

Une salle fortifiée est le secret de cette église

 

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 24 Vers Menu châteaux de Dordogne
Partager cet article