Translation

 

Select your language below

 
 

 

Recherche Dans Ce Site Web

9 mars 2017 4 09 /03 /mars /2017 09:48

 

 

 

Département 48 - LOZÈRE

 

 

 

 

  Voyez vous un vestige de construction fortifiée ?

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

  La commune de Fau-de-Peyre est située à 35km au Sud de Saint Flour, à 25km au Nord de Marvejols (voir ses portes fortifiées) et à 7km au Nord-Ouest de Aumont-Aubrac.

 

  Coordonnées du château :

44° 44' 54" N 03° 13' 22" E
 44.74825186°  3.22282166°

 

 

 

 

Le château :

L'extérieur :

Dualité

* Mon dictionnaire des châteaux forts affirme que la commune de Fau de Peyre possède au Nord un site fortifié ruiné.

* Curieusement, une ancienne brochure sur les châteaux du Gévaudan cite une construction du 17ème siècle en mauvais état.

Où est la vérité ?

Le château Renaissance a-t-il été construit sur le site médiéval ?

* C'est avec ces doutes et ces questionnements que je me rends en ce bourg localement connu pour son restaurant.

* Je me dis : "Si la ruine me déçoit, je me consolerai avec un bon repas".

 

 

Un mystère mystérieux !

* Par une journée agréable avec un joli ciel bleu moutonnant, mon magnifique destrier trottine doucement vers le bourg de Fau de Peyre.

* Arrivée proche du cimetière, mon palefroi me fait signe de descendre et me quitte pour manger quelques brins d'herbe d'Aubrac.

* C'est à ce moment que je remarque..... le vide.

* Je lève la tête, mais aucune ruine s'amuse à créer des ombres.

* Je baisse les yeux pour tenter de voir des traces au sol (comme je l'ai fait pour un site du Roussillon).

Il n'y a rien !

 

 

Etait ce la chapelle castrale ?

Le raisonnement de votre Chevalier

* Voyant une église, j'imagine :

- Que fortifiée elle pu être

- Ou chapelle castrale elle fut.

* Ce moutier a une architecture Romane.

* Mais le bâtiment ne comporte aucune trace (même infime) de système défensif.

Vais je revenir bredouille ?

 

 

Échec.... mais pas mat !

* Je regarde si, le mur du cimetière possède des pierres taillées, à bossage, avec trou de boulin, ou vestige de fente d'archère.

* Rien, il n'y a aucune trace de remploi de pierre d'un château.

* Je regarde au sol pour trouver les traces de fondation.

* Rien, il n'y a pas de frémissement d'un passé construit.

* Pourtant, ma carte indique "la rue du château".

* Soudain, j'entends une voix.

Suis je la réincarnation de la « Pucelle d'Orléans » ?

 

 

Voyez vous ce fantôme d'un passé pas si lointain ?

La vérité sur le passé... composé par un habitant.

* Un chaleureux Faupeyren, voyant un "étranger" la truffe au sol et l'air triste, sollicite mon attention.

* Il a bien compris que Le Dauphinois Chevalier cherche le château.

* Il m'explique qu'il a été détruit (pour cause de danger) et a laissé la place à un parking.

* Mais, cet amoureux du bourg en a gardé des "traces".

 

 

 Les daguerréotypes

* Cette image montre l'église à droite et le château à gauche.

* L'église semble figée dans le temps.

* Le château est en ruine, comme l'avait annoncé mon patient interlocuteur.

* En m'approchant de l'image, donc du château, je vois :

- Une pièce sans toit avec une porte parallélépipédique,

- Le piédroit d'une cheminée,

- Les bases d'une échauguette d'angle sur culots.

* Il est difficile d'identifier un château médiéval sur cette image du passé, mais la pose des pierres, la taille et le système défensif sont des indices me faisant croire que la construction d'origine ne pouvait pas être Renaissance.

Qu'en pensez vous ?

 

Sont ce les murs d'un château médiéval fortifié ?

 

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au début du 12ème siècle, une église est construite. Il n'est fait aucune mention d'un château.

* Au 17ème siècle, à quelques distance de la commune, construction d'un château Renaissance par le seigneur de Peyre.

* A la fin  du 18ème siècle, suite aux dégâts causés par les Révolutionnaires, l'église est consolidée.

* En 1963, le conseil municipal vote la démolition des ruines du château devenues dangereuses.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église est libre et gratuite. Pour le château, il vous faut de l'imagination et.... les vieilles images de la commune.

 

Au siècle dernier, la ruine du château était encore visible

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 48 Vers Menu châteaux de la Lozère
Partager cet article