10 avril 2018 2 10 /04 /avril /2018 08:38

 

 

 

Voyez vous une construction médiévale fortifiée ?Département 81 - TARN

 

 

 

Le bourg :

       Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Sorèze est située à 50km au Sud-Est de Toulouse, à 35km au Nord-Ouest de Carcassonne, à 20km au Sud-Ouest de Castres et à 5km à l'Est de Revel.

 

     Coordonnées de l'église :

43° 27' 07" N02° 04' 01" E
 43.45207617° 2.0670765638°

 

 

 

L'église : 

         L'extérieur :

La femme est l'avenir de l'homme... sinon !

* En arrivant dans cette commune, ma muse, toujours posée sur mon épaule à solliciter des "obligations" (messieurs, vous savez ce dont je parle... cette omniprésence de la gente féminine à nous commander sans donner des ordres.... hihihi....), me quémande avec sa douce voix :

"Chevalier, il faut que tu te rendes au centre de Sorèze !"

* Ce que femme veut... Dieu le veut... et si ce n'est pas lui..... c'est elle .

* C'est donc avec courage (et servitude) que j'avance dans les rues à l'allure médiévale. Ce bourg semble organisé comme une bastide.

* Soudain, comme apparue de nulle part, une "fusée" s'élève dans le ciel.

 

 

Quelle puissante tour défensive... ou clocher défendu

Les mots me manquent

* Je n'en crois pas mes yeux !

- Une masse longiligne avec embonpoint.

- Une allure légère et pourtant massive.

- Une forme ronde et pourtant anguleuse.

* Que de contrastes dans cette flèche levée vers le ciel.

* Soudain, j'entends la voix mélodieuse de ma muse.

"Arrête de rêver avec des termes inutiles

Décris nous la construction, cela sera plus intelligent"

* Heu.... Ce que femme veut... Dieu le...

 

 

Château ou église ?

* L'architecture visible est de style gothique.

* Cette imposante construction peut faire penser à un donjon ou une tour défensive d'un château. Hors, il n'en est rien.

* Ce bâtiment est le seul vestige ayant échappé à la destruction de l'église : Voici le chevet avec clocher.

* Ce chevet est soutenu par de nombreux contreforts à larmier.

Voyez vous cette curiosité au dessus du 4ème lamier ?

* J'ai l'impression que les contreforts ont été rehaussés. La qualité de la pierre et la construction est différente.

Est ce pour soutenir le chemin de ronde ?

* Les contreforts sont reliés à leur sommet par des voûtes en berceau qui ne sont pas percées pour servir de systèmes défensifs en surplomb.

N'est ce pas curieux ?

* Au dessus, une tour octogonale à 2 étages.

* Sur cette face, au niveau du chemin de ronde, une construction en avancé s'élève. Elle contient l'escalier en colimaçon visible sur ce plan (à gauche).

* Vous êtes si perspicaces mes merveilleuses lectrices et mes fabuleux lecteurs que vous avez remarqué les mâchicoulis (voir vocabulaire).

 

 

        L'intérieur :

Que de beauté à admirer

* La vue coté Ouest est surprenante par la disparition de la nef.

* Même sur cette face, les systèmes défensifs sont visibles, exemple : Les mâchicoulis.

* Comme il était possible de le deviner depuis l'extérieur, l'abside comporte 5 pans.

* Même partielle, la beauté de l'église est éclatante. Regardez cette voûte d'ogives retombant sur les piles. En réalité, cette voûte comporte 8 branches :

- 6 nervures rayonnantes sur l'abside.

- 2 branches sur la partie droite.

 

 

Pouvez vous identifier ce blason ?

Détails

* Sur les colonnes, de nombreuses sculptures surprennent :

- Sur cette frise, les fruits évoqueraient le paradis.

- Ces animaux du bestiaire médiéval soutiennent un blason, hélas martelé à la Révolution.

 

 

La suite...

* Ayant tout vu de cette église, je me dirige vers l'autre merveille de Sorèze : L'abbaye bénédictine, fondée en 754.

* Elle devint une abbaye école au 17ème siècle.

* La notoriété de son éducation fut si grande que le Roi (voir liste) Louis XVI l'érige en : École royale militaire.

* Hélas, le site n'étant pas fortifié, il n'apparaitra pas en ce blog.

 

 

Le diaporama de l'église est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* Au 13ème siècle, construction de l'église.

* En 1571, durant les Guerres de Religion, les Protestants attaquent la ville puis saccagent l'abbaye. L'église semble ne pas avoir été trop abîmée.

* En 1573, les Protestants attaquent à nouveau la ville Catholique puis détruisent l'église. Seul le chœur reste debout. Ce curieux vestige est conservé car il peut servir de tour de guet.

* Au 17ème siècle, plusieurs initiatives de reconstruction de l'église sont imaginées, mais rien est réalisé.

* En 1707, par manque d'entretien, la toiture du clocher s'effondre.

* En 1717, la décision de réparation du clocher est acceptée puis réalisée.

* En 1753, la foudre détruit partiellement quelques pierres du clocher.

* En 1879, le site est classé aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Martin) est libre et gratuite. La visite des fortifications intérieures est interdite.

 

 

Ce clocher fortifié est vraiment magnifique !

 

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 81

Vers Menu châteaux du Tarn

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 11/04/2018 20:28

S ûr que « je me suis fait un peu avoir »,
O ubliant – l’aviez écrit – qu’allions voir
R este d’un moutier, non structure complète !
E h oui, vos images font perdre la tête !
Z èle avez mis à nous montrer partie
E ntière, en premier lieu, de ce bâti,

T ant et si bien que ce fut grand’surprise
A ccéder à l’abside seule de l’église !…
R evenant à l’extérieur du clocher,
N e sais-je que vos impressions confirmer.

C omme est puissante, élevée, cette tour
O ffrant à nos yeux de nombreux atours
M arquant volonté de ses bâtisseurs
T ransformer un lieu saint, avec bonheur,
E n abri défensif lorsque malheurs

D ûs à la guerre s’abattaient sur pays.
E n est symbole chemin de ronde, aussi

T émoins mâchicoulis, et un sommet
O ù gens d’armes pouvaient faire le guet.
U nivers ayant les traits d’un castel.
L à est ce qui moult me siet dans tel
O uvrage à la prière destiné ;
U n « détournement » vraiment apprécié…
S ut votre muse imposer son vouloir :
E n obéissant (… fîtes votre devoir !!!)

P ermis nous avez mirer un vestige
S achant toujours posséder grand prestige.

Le Chevalier Dauphinois 15/04/2018 18:45

* Parfois je vous envie de lire mes articles (si, si, c'est vrai).
* Par exemple, avec cette église, vous avez d'abord vu l'imposant clocher fortifié. Ce n'est qu'après que vous avez constaté que le moutier n'est au partiel.
* Pour moi, la découverte fut autre, car arrivant coté opposé, j'ai d'abord vu "le trou béant" puis seulement après les fortifications et l'octogone.
* Comme vous le constatez, je recrée "mon histoire de découverte" pour que vous puissiez avoir un plaisir qui montre pour LA surprise.