24 décembre 2019 2 24 /12 /décembre /2019 07:57

 

 

Département 48 - LOZÈRE

 

 

Je sens qu'en ce lieu, je vais me mettre au vert.. ou au verre...hic

 

Le bourg :

     Situation :   (--> le voir sur une carte)

    La commune de Barre des Cévennes est située à 55km au Nord-Est de Millau (voir son château), à 40km au Nord-Ouest d'Alès et à 11km au Sud-Est de Florac.

 

     Coordonnées du château :

44° 14' 39" N 03° 39' 27" E
 44.2442352°  3.65766943°

 

 

 

Le site castral : 

L'extérieur :

Est ce le bon endroit ?

* Ma documentation affirme qu'un site fortifié a laissé quelques traces sur une butte proche de la petite commune.

* Je lève la tête puis le heaume puis les yeux pour scruter le paysage.

* Pile devant moi, un rocher, que dis je, une verte petite colline me fait face (il est vrai que si je me tourne, point en face elle est).

* Point n'ai besoin de jouer à pile ou face, je me précipite vers elle. En un bond (heu... plusieurs bonds en réalité) je suis sur l'herbeux monticule.

 

  Il ne faut rien faire... Heu... monsieur..... Puis je sauter ?

Au sommet

* En réalité la colline est une barre rocheuse dont le plateau est en pente douce vers.... un rocher.

* Ce rocher ne semble point être une base de château.

* Je scrute les bords. Hélas, point de banquette (voir vocabulaire) ayant porté un mur.

* Ce plateau si "plat" semble avoir été taillé. Mais il ne recèle aucun indice de construction.

 

 

Vais je revenir bredouille ?

* Je suis "sens dessus dessous".

* Les échecs font parties de la vie d'un castellologue amateur, mais je suis surpris de ne point trouver les clés (de la réussite).

* Je continue ma recherche.

 

 

Est ce la fin de ma carrière ?

* Je marche la tête baissée en espérant trouver une trace au sol.

* C'est à ce moment que ma tête s'est "presque" cognée à une masse rocheuse.

* Ce style de rocher taillé correspond à une carrière.

* Mais n'étant point un spécialiste en outils d'extraction, donc en marque de taille, je ne peux dire si cette carrière fut médiévale ou récente.

 

 

L'échec me fait perdre la tête

* Les chèques, c'est bien. Mais l'échec, c'est dur.

* C'est avec cette pensée primaire que j'erre en ce lieu.

* Mon imagination si fertile à imaginer des châteaux forts (voir un exemple ici et un autre là) est mise en péril en ce site du Gévaudan.

* Soudain, un monstre me regarde.

Est ce le Sphinx d'Egypte ?

 

 

L'intérieur :

L'analyse 

* Heu....

* Suis je dehors ou dedans ?

* Je vous laisse répondre à cette question.

* En attendant votre supposition, avant de redescendre, je vais dormir dans l'herbe en me réconfortant de cet échec.

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au début du 11ème siècle, construction d'une fortification en bois : Voici la "preuve".

* Au 11ème siècle, construction d'une chapelle.

* Au 20ème siècle, exploitation d'une carrière de pierre.

* Au 21ème siècle, la découverte du site est libre et gratuite en respectant les champs et les propriétés privées.

 

 

Je suis ivre de ce panorama (ou des verres que j'ai bus)... hic

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 48 Vers Menu châteaux de la Lozère

Partager cet article

Repost0

commentaires

Sébastien 27/12/2019 20:05

Cher Chevalier, Terre-Rouge ne fut point sur les lieux que vous indiquez. C'était là le Castellas de Barres.
Terre-Rouge a bien existé mais se trouvait ailleurs (44.247706,3.626624).
Vous trouverez sur le blog suivant quelques informations sur ce château aujourd'hui totalement disparu, ainsi que l'une ou l'autre photo prise avant sa destruction totale au siècle dernier : http://www.reveeveille.net/un_ecrit.aspx?idecrit=23
Bonne fin d'année et encore merci pour toutes vos fiches !

Le Chevalier Dauphinois 27/12/2019 20:29

* Bien le bonjour messire Sébastien.
* Je note vos détails et références.
* Si je retourne en Lozère (ce que je n'ai pas planifié en 2020) je ferai un détour vers la vraie position du château disparu.
* Merci pour votre commentaire.

Pierrote 26/12/2019 11:23

E h bien tant pis si vous n’avez trouvé,
C éans, traces d’un castel du passé !
H eur avons-nous charmants jeux découvrir,
E t chacun est véritable plaisir !*
C omment pourrions-nous alors vous maudire !

P uis, échec, tant qu’il n’est pas mat, espoir
S uscite ! Aurons autres bels sites à voir !

* vos 3 jeux d’échecs montrés sont tant originaux et tellement dans le ton de votre récit !

Le Chevalier Dauphinois 26/12/2019 13:46

* De loin je pressentais que le rien serait ma découverte, mais j'avoue que la promenade puis le panorama m'ont motivé fortement.
* J'ai beaucoup visité de sites minimaux et même moins que minimaux. J'adore en montrer en mon blog car il faut que les lectrices et lecteurs comprennent que notre Royaume fut rempli de bâtiments au Moyen Âge.