31 octobre 2015 6 31 /10 /octobre /2015 08:11

 

 

Département 48 - LOZÈRE

 Est ce que la gouttière est médiévale ?

 

 

Le bourg :

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

     La commune de Monastier-Pin-Moriès est située à 55km au Nord de Millau (voir son beffroi), à 20km à l'Ouest de Mende (voir ses remparts) et à 10km au Sud de Marvejols (voir ses portes fortifiées).

 

     Coordonnées du château :

44°  29'  29" N 03° 14'  23" E
 44.491313436°  3.23964715°

 

 

 

Le château : 

L'extérieur :

L'instinct d'un castellologue amateur

* Lentement, mon destrier trottine sur la petite route menant de Chanac (voir son château) à La Canourgue (voir son château).

* Soudain, je lève la tête et mes poils se hérissent.

* Par habitude, je sais qu'une construction médiévale est proche.

* Je quémande à mon palefroi de grimper la colline.

 

 

Le plaisir de chercher

* Dans ma modeste documentation, je n'ai que l'information de la présence d'un château.

* C'est donc avec lenteur que j'erre dans ce petit village.

* Avec attention j'observe les murs.

* Soudain, un angle attire mon attention. Il est composé de pierres correctement taillées et "parfaitement" ajustées.

 

 

Je sens vos doutes

* Vous doutez que ce mur fut une des courtines du château.

* J'ai aussi le même doute. Je me dois de trouver d'autres indices.

* L'autre coté du mur montre (à gauche) une habitation plus récente dont les pierres sont moins ajustées et pauvrement taillées.

Ma théorie d'une "riche" construction se confirme !

* Plus loin, une ouverture (dont je doute qu'elle fut une archère primitive) m'informe de l'ancienneté du bâtiment.

Vais je trouver la preuve ultime ?

 

 

Je suis au 7ème ciel !

* En levant la tête, je vois la preuve irréfutable que je suis en face du château médiéval.

* Haut perché, une longue archère rappelle le passé défensif du site.

Ne remarquez vous pas une curiosité ?

* Une pierre a été creusée pour permettre le tir avec une arquebuse ou un petit canon.

* Cette information prouve que le système défensif a été amélioré vers le 15ème siècle.

* Mais normalement, cette arquebusière devrait se situer en bas de l'archère.

Y a-t-il eu des reconstructions

ou modifications "récentes" ?

 

 

L'intérieur :

La glorieuse fin !

* La propriété privée n'est pas visitable.

* C'est avec la fierté du conquérant (..heu... j'ai trouvé le château, donc je suis fier) que je retrouve mon destrier.

* Ensemble, nous allons continuer notre croisade en Gévaudan.

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 11ème siècle, le château est cité. Il appartient à la Baronnie (voir titre de noblesse) de Canilhac (voir ce château).

* Au 12ème siècle, de nombreuses maisons sont construites proche du château.

* Au milieu du 12ème siècle, le sir de Peyre rend hommage pour ce château au Vicomte de Gévaudan (voir liste).

* Vers 1261, le sir de Peyre rend hommage pour partie à l'évêque de Mende (voir liste).

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est interdite.

 

Une mystérieuse ouverture traversant les siècles !

         
      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 48 Vers Menu châteaux de la Lozère

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 01/11/2017 17:42

M inimal est, pour sûr, vestige du jour
O ù ne se voit qu’un seul guerrier atour.
R avie je fus, pourtant, article lire :
I l nous faut être patient car le plaisir
E st caché dans les liens de vos écrits.*
S ans s’attarder, il n’est possible, nenni,

G oûter aux joies de découvrir ce lieu.
E t même si détails sont peu nombreux,
V ous avez su intérêt susciter.
A vrai dire, ne fut de longue durée :
U ne archère repérée, une ouverture
D ans mur ancien. Est-ce faible murmure
A ccréditant présence d’un castel.
N éanmoins, s’entend-il, c’est l’essentiel.

* la plupart des images du site ne sont mie affichées mais sont ici dévoilées par vos liens.

Le Chevalier Dauphinois 03/11/2017 16:03

* Un fantôme de château se devait d'être publié pour la nuit d'Halloween.
* J'ai donc respecté la tradition.
** Des sites minimaux transformés en habitation dans des petits villages, j'en ai plusieurs.
** J'en montrerai 2 par an.
** Cela ne saturera point mes lectrices et lecteurs passionnés de vrais châteaux mais cela montrera la variété de notre patrimoine NON inscrits aux Monuments Historiques.
*** N'ayant que peu à montrer pour ce style d'habitat, je n'ai volontairement mis "que" des liens.Ainsi, les curieux pourront assouvir leur.... curiosité (bien sur).