4 avril 2017 2 04 /04 /avril /2017 06:10

 

 

Département 30 - GARD

 

 

 

Que me murmure ce mur ?

Le bourg :

   Situation :   (--> le voir sur une carte)

    La commune de Laval Saint Roman est située à 42km au Nord-Est d'Alès, à 40km au Sud d'Aubenas, à 20km au Nord-Ouest de Bagnols sur Cèze et à 5km à l'Est d'Orgnac l'Aven.

 

    Coordonnées du château :

44° 18' 11" N 04° 29' 52" N
 44.30318639°  4.497780204°

 

 

 

Le château : 

L'extérieur :

Mystérieuse découverte

* A 1 kilomètre au Nord-Ouest du bourg, sur une verte petite colline , une ruine tente de se montrer.

* Mon dictionnaire des châteaux forts affirme que ce sont les vestiges du château médiéval.

* Sans réfléchir, je grimpe par un sentier du coté Est.

* Au sommet, je suis arrêté par un mur.

 

 

Un trou dans un mur.... N'est ce point énigmatique ?

Que dire ?

* Le mur est construit sur le rocher.

* Sa hauteur est si faible qu'il est impossible d'en tirer une conclusion.

* Certaines pierres sont simplement posées, sans mortier.

* Leurs dimensions sont asymétriques, elles sont peu jointives. Le parement est de piètre qualité.

* Avec précaution je le longe.

* Un trou, un vide, une curiosité béante me fait face.

* Je continue à longer le petit mur.

* Soudain, un très haut mur apparaît.

* Bien qu'il soit beaucoup plus haut, il semble de la même époque que le précédent.

* Le parement est d'aussi piètre facture.

* Il comporte un trou carré qui n'est ni une archère, ni un puits de lumière.

Qu'est ce ?

 

 

Ils sont hauts !

* Durant mon questionnement et ma réflexion, j'avance à petits pas le nez au sol.

* C'est ainsi que je me heurte à une immense paroi borgne.

* Elle est solidement construite sur le rocher.

* Entre les galets ronds, les pierres plates et des petits éclats inserés, je pressens que ce mur a été reconstruit rapidement il y a peu de temps.

 

 

Il y a plein de murs... plein, je ne m'en plains pas

L'intérieur :

Le rien.. c'est déjà beaucoup

* J'entre dans le château.

* Evidemment, je devrais dire : J'entre dans les fondements du site castral.

* Au sol, la végétation cache des bases de quelques murs.

* Il m'est impossible d'identifier leur fonction.

* Je suppose que la chapelle a été construite avec les pierres de la ruine.

* N'étant point un archéologue, je me contente de prendre mon plaisir en admirant le paysage Gardois.

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 12ème siècle (à vérifier), construction d'un château fortifié sur la colline.

* Au 14ème siècle, le site est propriété des Chevaliers de Saint Jean.

* Au 19ème siècle (à vérifier), construction d'une chapelle sur les vestiges du château.

* Au 21ème siècle, la découverte du site est libre et gratuite. Veuillez respecter les propriétés privées et ne montez pas sur les vieux murs instables. Le risque de glisser ou de recevoir une pierre existe. Soyez très prudents.

 

 

Je me délecte du trésor d'une ruine castrale : La vue !

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 30

Vers Menu châteaux du Gard

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 04/04/2017 22:37

L à, je ne suis mie contentée
A vec rien qui ne fasse penser
V raiment que fut site fortifié…
A quoi peut-on se référer ?
L es murs, certes, sont très élevés,

S ans ouvertures : sécurité.
A cela près qu’autres signes guerriers
I nvisibles sont (ou bien cachés ?).
N ‘ai-je dans l’historique dévoilé
T rouvé réponse*… Suis-je chagrinée.

R avages du temps auront ruiné
O uvrage à ce point qu’effacées
M arquantes défenses aient été ?
A ces si longues courtines mirées
N ulle tour flanque pour les protéger ?

G age indéniable d’ancienneté,
A ucune archère pourtant restée…
R avie sur un point j’ai été :
D écor très bel vous nous offrez !**

* ce n’est mie de votre faute, je le sais bien.
** environnement du site, et les ruines elles-mêmes qui sont belles comme murs de pierres, je ne renie pas cela, mais il leur manque des systèmes défensifs et une histoire plus « élaborée » pour en faire un site guerrier, à mes yeux.

Le Chevalier Dauphinois 05/04/2017 18:33

* Je comprends votre désappointement.
* Explication :
* Lorsque je réalise une croisade castrale d'une semaine ou d'un long week-end, je visite tous les lieux soit en itinérant (ligne droite ou presque droite), soit en rayonnant (en étoile) depuis le même gîte.
* Cette méthode me permet ne n'oublier (en théorie) aucun site castral listé dans mon dictionnaire.
* L'inconvénient est que je découvre des ruines minimales ou sans caractère.
-1- Dois je ne jamais les montrer dans ce blog ?
-2- Ne dois je les montrer qu'après avoir publié tous les articles sur les sites passionnants et/ou médiatiques ?
** J'ai opté pour montrer ces sites minimaux.... le mardi (surtout depuis que je publie 3 articles par semaine).
** Ainsi, ces lieux de la petite histoire de France peuvent servir de promenade "historiques" pour des familles (par exemple).
*** Mais, depuis quelques temps, j'ai beaucoup de difficultés à tenir le rythme de 3 articles par semaine.
*** Il est fort probable que j'alterne entre 2 à 3 et peut être uniquement 2 (comme avant).
*** Donc je pense que ces ruines minimales, faciles à décrire "rapidement", seront encore dans ma cible de publication au mois 1 mardi sur 2.
.
===> Dans 2 jours, je vais rédiger mon 1000ème articles montrant un château, une église, un pont, un moulin etc......en France.
===> En réalité ce blog comporte 3142 articles
* Pourquoi cette différence de 2142 ?
** Les menus, les livres, les contes, les films, les origines du vocabulaire, les sites hors de France, les positions sur une carte, quelques articles de vulgarisation et depuis quelques temps, les diaporamas.
*** Sur les 1000 sites Français, 859 sont actuellement visibles, les autres sont terminés, programmés dans le futur donc invisibles (hélas non visibles malgré le lien hypertexte. Ceci fait suite au changement technique de Overblog... Avant, les articles du futur étaient accessibles avec un lien).
**** Lorsque j'ai commencé mon premier article il y a un peu plus de 10 ans, je n'imaginais point que 1000 serait possible.
***** Je rédigeai les articles l'un après l'autre, sans but final et avec 2 lecteurs par jour (dont moi... donc 1 seul venu du cosmos... hihihi)
****** 1000 articles comme l'An 1000....... Tout un symbole !