27 octobre 2017 5 27 /10 /octobre /2017 07:14

 

 

Département 30 - GARD

 

 

Est ce la timidité qui le force à se cacher dans la végétation ?

 

Le bourg :

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

     La commune de Sauve est située à 40km au Nord-Nord-Est de Montpellier, à 28km au Sud-Ouest d'Alès et à 7km au Nord-Ouest de Quissac.

 

     Coordonnées du castellas :

43° 56' 19" N 03° 56' 59" E
 43.938638126°  3.94970968°

 

 

 

Le castellas : 

L'extérieur :

Elle est là haut !

* Depuis le bourg de Sauve, la ruine du Castellas, en bordure de falaise, est visible.

* Elle semble toujours surveiller la vallée.

* Elle paraît si proche que j'ai l'impression de la toucher.

* Hélas, ce n'est qu'une impression, monter il me faut.

 

 

Ce mur ne paraît point effrayant ni défensif

L'approche

* Le premier mur ressemble à un rempart.

* Je suis surpris par la piètre qualité de taille des pierres.

* Les pierres ne sont pas jointives. Cette construction ne peut pas être le château d'un puissant seigneur.

* J'opte pour une tour de guet.

* L'absence de système défensif m'étonne.

Est il si arasé ?

* En continuant mon ascension, je constate que bêtise j'ai pensée. Le mur possède de nombreuses fentes de tir.

 

 

Être au sommet

* Dans mon élan à grimper, je n'avais pas remarqué que j'étais au sommet.

* Au sommet... d'une tour, avec (pseudo) crénelage et nombreuses archères.

* Il n'est pas facile d'imaginer le bâtiment originel suite aux consolidations récentes.

* Ce site constitue un lieu privilégié pour la surveillance très large des vallées.

 

 

Voila un efficace poste de guet défensif

L'intérieur :

Prendre la porte

* Puisque je suis au sommet d'une tour, il semble évident qu'il y ait une base.

* Conséquence : Je redescends.

* Comme je le présentais, il y a une porte.

* Lentement, je la franchi.

 

 

L'antre défensif

* Comme ce site n'est point un château seigneurial, je ne m'attends pas à trouver des culs de lampe décorés soutenant la voûte ni de vaste cheminée aux piédroits sculptés.

* L'atmosphère est guerrière.

* Certains murs ont 3 fentes de tir, alors que d'autres en ont 4.

* Bien qu'il fasse frais en cette tour, je me dois de sortir pour visiter un autre château à un jet de flèche.

 

 

Le diporama du castellas est ici

 

 

 

Histoire du castellas :

* Au 11ème siècle, construction d'un château appartenant à la famille Bermond d'Anduze.

* Au 13ème siècle, pendant que son mari guerroie en Avignon, Blanche de Castille voit son amant, Bermond VII, au château (ceci fait partie des nombreuses légendes...peut être vraie).

* Au 17ème siècle, le Cardinal de Richelieu demande la destruction du site, devenu repère de Brigands.

* Vers 1703, Rolland, à la tête d'une troupe de camisards, prend le maquis dans le massif du Coutach. Le château de Roquevaire ayant été incendié, la troupe se replie dans le Castellas.

* En 1704, l’intendant du Languedoc Roussillon ordonne d’inclure le rocher du castellas dans les murs défensifs de Sauve. Il y fait construire une guérite.

* Vers 1859, les représentants de la commune souhaitent la démolition de la ruine du Castellas. Les paysans et les laboureurs s'y opposent car le site est utilisé pour définir l'heure (grâce à son ombre).

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La visite des fortifications intérieures est interdite.

 

 

Quelle vue !

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 30

Vers Menu châteaux du Gard

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 30/10/2017 20:15

C omme j’ai aimé ces blanches pierres mirer
A l’assemblage des plus irrégulier.
S avent former appareillage exquis,
T out du moins à mes yeux, car icelui
E voque simplicité tout en ayant
L e plus possible de « répondant »*, antan.
L uxe en de tels bâtis n’était point vu.
A ustérité prenait là le dessus
S ous des aspects qui m’ont toujours fort plu :

D es intérieurs sans aucune fioriture.
E n révélez vision avec ces murs

S uperbes dans leur extrême nudité.**
A insi, matériau est valorisé.
U ne atmosphère qui, pour sûr, moult me siet.
V éritable « cocon » chaleureux et
E ngageant par archères qui donnaient

G rande sécurité en temps de guerre,
A vec pouvoir d’offrir aussi lumière,
R éduite certes, mais suffisante bien.
D ame ! J’aimerais que cet espace soit mien !

N e m’a rempart dans ce sens-là déçue,
O ù j’ai retrouvé les mêmes « vertus ».
T out arasé qu’il soit, a t-il gardé
A llure préférée des ruines du passé.

* les castels ainsi construits étaient tout de même sûrs, même si moins sûrs que ceux à l’appareillage très régulier, aux joints très fins…
** la pièce que vous nous offrez à mirer de l’intérieur.

Le Chevalier Dauphinois 31/10/2017 11:07

* Ce château se situe dans un endroit nommé : La mer de rochers.
* C'est un lieu de promenade expliquant la consolidation importante des vestiges du château.
* Entre les rochers informes, les ruines diverses, je me suis beaucoup amusé.
* Peut être que les ruines du château sont plus importantes que celles que j'ai montrées, mais je ne voulais pas créer de faux remparts en montrant (peut être) des rochers.
* Un site castral amusant tant pour le trajet que pour le panorama.