26 avril 2019 5 26 /04 /avril /2019 06:10

 

 

 

Département 24 - DORDOGNE

 

 

Même le silence d'un prieuré  s'entend... par l'absence de bruit

 

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de La Chapelle Gonaguet est située à 25km à l'Est de Ribérac, à 15km au Sud de Brantôme et à 10km au Nord-Ouest de Périgueux (voir ses fortifications).

 

   Coordonnées du prieuré :

45° 14' 25" N 00° 36' 07" E
 45.240353°  0.6351750°

 

 

 

Le prieuré :

L'extérieur :

La découverte

* Après avoir visité l'église fortifiée de La Chapelle Gonaguet, je me dirige vers le Nord-Est pour découvrir l'abbaye de Merlande.

* Loin de toute civilisation, perdu dans l'immensité verte du Périgord, non loin de l'abbaye de Chancelade, le site me force à marcher lentement, sans bruit.

* L'ensemble est décomposé en 2 parties :

- Le logis,

- La chapelle.

Voyez vous des fortifications ?

 

 

Même modernisé et habité, ce logis sent le Moyen Âge

 

 

Le logis prioral

* Au bout d'une longue surface herbeuse, entouré d'arbres jeunes, un logis blanc surprend.

* Ce logis privé, habité par un propriétaire, n'est pas visitable mais il offre une  curieuse architecture.

* Il est précédé par un fossé maçonné.

* Il comporte à l'angle Ouest une ronde tour défensive.

* Plusieurs imposantes canonnières sont visibles sur 2 niveaux.

* Je pressens qu'elles furent construites au début de la Renaissance.

* La tour ayant été arasée il est difficile de savoir si crénelage et mâchicoulis (voir vocabulaire) existaient.

 

 

Une chapelle très fortifiée

La chapelle

* Un peu au Nord et à la perpendiculaire du logis, la chapelle m'étonne par sa hauteur et la rigueur de sa façade.

* Je la contourne pour constater qu'elle possède une salle de repli défensive sous le toit.

*  Il faut imaginer :

- Ce lieu entouré d'un fossé ou même de douves alimentées par le petit ruisseau.

- Ce site dépourvu de la butte de terre herbeuse sur la gauche (coté Nord).

==> La construction isolée est donc un formidable refuge défensif !

* Je m'interroge sur la fonction des imposants trous alignés sur le mur coté Nord. Ils sont trop grands pour être des trous de boulin (voir vocabulaire).

Sont ce des supports de poutre pour un hourdage ?

Ou y avait il un auvent ?

 

 

Je vois une tour "moderne" accrochée au vieux bâtiment

 

 

La tour de la chapelle

* Lentement je longe la chapelle coté Nord.

* Je suis surpris par la différence de hauteur entre les "3" bâtiments.

* Au fond, une tour m'interpelle.

* Elle est puissante, anguleuse et très défensive.

* Elle comporte des mâchicoulis pour la défense proche.

* Et possède de nombreuses fentes pour tir au fusil.

** Il est temps de franchir le seuil de la chapelle.

 

 

 

L'intérieur :

Il y en a d'autres !

* En entrant, c'est l'austérité qui me frappe (à cause du manque de lumière ?).

* La lumière est amenée par de fines ouvertures (donc infranchissables par l'assaillant) avec un ébrasement important en bas. C'est l'architecture classique d'un puits de lumière.

* Les deux premières salles sont sobres, excepté la belle coupole.

 

 

La chapelle ancestrale

* La chapelle primitive est au fond.

* Je suis surpris par la sobriété pourtant rompue par de nombreuses colonnes.

* Normalement, il devrait y avoir 12 colonnes avec chapiteaux sculptés.

12 --> Ce chiffre vous rappelle-t-il un évènement/nombre religieux ?

* Curieusement, je n'en compte que 11.

Pensez vous que les architectes ont commis une erreur ?

* Que nenni, une fenêtre coté Sud (derrière moi) a été ouverte détruisant "le nombre magique".

Est ce pour amener plus de lumière dans cette sombre pièce ?

 

 

Les sculptures

Avez vous remarqué la beauté des chapiteaux ?

 

 

* De nombreux spécialistes se sont penchés sur le sens biblique ou évangéliques des représentations animales sur les chapiteaux.

* Je ne vous en ferai pas une description ni un résumé.

* Je vous laisse imaginer les propos évoqués par ces "bandes dessinées" de plusieurs siècles.

 

 

 

C'est la fin

* Ne pouvant monter dans les étages pour visiter les salles de repli et la tour fortifiée, je me dirige lentement vers la sortie en humant l'histoire religieuse et guerrière de cette construction religieuse.

 

 

Le diaporama du prieuré est visible ici - CLIC

 

 

 

Histoire du site :

* Au 12ème siècle, Elie Audoin, le second abbé de Chancelade, fait construire une construire une chapelle.

* A la fin du 12ème siècle, la chapelle est agrandie coté Ouest (voir plan).

* Au 14ème siècle, aménagement d'une salle défensive et de repli au dessus de l'église.

* Au 16ème siècle, aménagement et fortification du logis du prieuré.

* Au 16ème siècle, durant les Guerres de Religion, construction d'une tour défensive sur l'angle Est de la chapelle.

* En 1892, le prieuré est classé aux Monuments Historiques.

* En 1949, les Monuments Historiques s'attaquent à la reconstruction de ce site ayant beaucoup souffert.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur du logis est libre et gratuite en respectant la propriété privée habitée ainsi que  le silence du site. La visite de la chapelle est possible par contre, la montée dans les fortifications est interdite.

 

 

L'architecture d'une église est bien différente de celle d'un château fort

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées   Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 24 Vers Menu châteaux de Dordogne

Partager cet article

Repost0

commentaires

Jack 01/11/2020 17:05

Le silence. C'est sans doute ce qui m'a le plus frappé en visitant le site. Et je ne suis pas certain que mon heure de passage, un soir de printemps ait changé quoique ce soit à l'ambiance, austère et pesante...

Le Chevalier Dauphinois 01/11/2020 18:32

* Le lieu est si désertique, si peu médiatique qu'aucune voiture ni famille perturbent ce silence.... médiéval et religieux (ou presque).

Pierrote 27/04/2019 17:04

P our sûr, logis n’a point trop su me plaire.
R énové, n’a plus allure guerrière,
I ndiscutablement, qu’il eut antan.*
E n autre perspective, cependant**
U n reste de fossé est dévoilé
R appelant que bâti est du passé.
E t ronde tour est bien trop arasée,

D e plus, elle porte défenses « récentes »,
E t ce fait la rend bien moins attirante…

M es yeux ont préféré le religieux
E difice.*** Moyen-Âge sait mieux
R essortir de ces hauts, anguleux murs.
L ‘impression est donnée d’architecture
A u service de laïques intentions.
N e puis-je renier telle construction
D e laquelle même force qu’église
E s bourg est montrée. A sur moi emprise.

D e savoir la présence d’un repli
O ui, comme toujours, mon esprit ravit.
R affinement ne fut priorité
D e cette chapelle. J’ai fort aimé.
O n sait que le Roman n’accepte mie
G rand’ profusion de fioritures, nenni.
N e sont les sécurités très anciennes,
E t « du fin-fond des âges » ne proviennent ?

P our une fois, je n’ai que retenu
E rigés murs dans un temps bien perdu.
R ehausse et, qui sait, un hourdage sont
I nvite à mirer d’une autre façon «
G éante » maison de Dieu transformée,
O n ne pourrait plus, en site guerrier.
R udesse du tout basculer me fit
D u rejet à l’acceptation…**** Et si

N ‘est tour tant vieille, ressemble t-elle à
O uvrage médiéval… Enfin, n’ai pas
T rouvé sens des sculptures… sauf qu’affamés
A pparaîssent les animaux montrés !

* mon 1er commentaire n’était mie pour vous faire une remarque, mais pour savoir quelle info-bulle vous alliez modifier. Ce-faisant, je pouvais savoir ce que vous pensiez vraiment et du logis et de la chapelle. Nos avis divergent donc sur une partie des vestiges.
** je veux dire : ne s’arrêtant pas sur la 2e image de l’article mais sur celle montrant le logis avec le fossé (lien « un fossé maçonné »).
*** c’est bien un comble ! (bien que le logis fasse aussi partie d’un tout qui est religieux).
**** je ne parle que de la chapelle.

Le Chevalier Dauphinois 27/04/2019 17:34

* Que lis je ?
* Ma Pierrote préfère la chapelle au logis ! ! ! ! ! !
* Donc, pour la contenter encore et toujours........ je vais de suite trier des images d'églises fortifiées pour en montrer encore plus.... au moins 8 par mois.... (hihihihihi).
.
** Il est difficile, par des photos, de montrer toute la beauté de ce Prieuré.
** Il est presque perdu dans les bois.
** Il se visite dans un silence presque envoûtant.
** Il se déguste en regardant partout tout en s'attachant aux détails.
** Il se regarde de l'extérieur tout en pénétrant dans une propriété privée habitée.
---> Un site unique qu'il faut absolument voir sans bruit.

Pierrote 26/04/2019 14:33

Désolée de vous importuner, Chevalier :
Vous avez mis la même info-bulle sur les 2e et 3e images de votre article…?…
C’est vraiment ce que vous vouliez faire ?
… Cela me semble « incongru », surtout que pour moi, la 2e image me ferait plutôt penser à une maison contemporaine, alors que la face de la chapelle montrée sur la 3e image « sent » vraiment le Moyen-Âge.
… Mais peut-être que je me fourvoie.

Le Chevalier Dauphinois 26/04/2019 17:11

* Vous ne m'importunez point, je souhaite créer des articles corrects..... mais, bien que je sois un Chevalier Parfait......... humain faillible je suis parfois.
* Je viens de corriger mon erreur de programmation (alt et title).