23 décembre 2017 6 23 /12 /décembre /2017 09:04

 

 

Département 24 - DORDOGNE

  Voyez vous une église au loin ?

 

 

Le bourg :

      Situation :   (--> le voir sur une carte)

      La commune de Champeaux et la Chapelle Pommier est située à 40km au Sud-Est d'Angoulême (voir son château), à 15km au Nord-Ouest de Brantôme et à 10km à l'Est de Mareuil.

 

   Coordonnées de l'église :

45° 28' 28" N00° 34' 45" E
 45.474550° 0.57927399°

 

 

 

L'église :

      L'extérieur :

Une erreur positive ?

* Il est tard en ce mois de mai, mes jambes sont lourdes, mon cheval peine à avancer. Pourtant, je continue ma croisade de découverte en Périgord car je me suis promis de découvrir l'église fortifiée de "Champeaux et La Chapelle Pommier".

* Ce que mon esprit peu lucide n'avait pas imaginé, c'est que le regroupement de 2 communes en une seule signifie qu'il y a 2 églises (une dans chaque ancienne commune).

Erreur j'ai commise à me dirigeant vers celle de Champeaux

* Avec  le recul voici ma théorie : Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse !

 

  Voyez vous les systèmes défensifs ?

La découverte

* Dans les petits bourgs de quelques maisons, il semble évident que la construction dépassant des toits est une église et non point un immeuble.

* C'est donc avec confiance que je m'avance vers la grise construction.

Est elle fortifiée ?

* Je me dois de chercher les indices.

 

 

L'enquête commence

* La forme est très anguleuse.

* L'imbrication des bâtiments est difficilement lisible.

* Le chevet avec sa sacristie ne semblent pas fortifiés.

* Le clocher carré éclairé de jolies baies géminées pourrait faire penser à une tour de guet. Je concentre donc mon attention sur cette "tour".

* Je ne remarque pas de système défensif.

* Sa base est renforcée par de puissants contreforts asymétriques.

* Avec un peu d'attention, je remarque des ouvertures dans celui de gauche. Ceci n'est point fente de tir mais puits de lumière pour un escalier.

* La nef ne semble pas avoir été surélevée.

* Aucune salle de repli semble existée ou avoir été aménagée.

 

 

Un espoir ?

* Presque désabusé, je continue ma découverte presque sans regarder.

* Les trous de boulin (voir vocabulaire) ne me disent rien.

* Soudain, en contournant une chapelle, je remarque une ouverture sous le toit.

* Les pierres entourant ce "vide" semblent vouloir continuer vers le haut.

Y aurait eu un arasement général ?

 

 

La façade du portail

* Avec ses 3 voussures retombant sur 6 colonnes, les spécialistes affirment que le portail est typique de cette région.

* Mais ce qui m'intéresse c'est la partie haute de la façade.

Pensez vous que cela fut l'emplacement d'une salle de repli ?

Sésame, ouvre toi ! 

 

 

      L'intérieur :Point de fioriture Gothique en ce lieu

L'ambiance est au recueillement

* Je pousse la porte, par "miracle", elle s'ouvre.

* Je n'ose pas marcher tant le silence est impressionnant.

* Le plafond en bois m'étonne.

Ne serait point à cause de l'arasement ?

* Mes images trop lumineuses  ne traduisent la pénombre.

* Soudain je suis en arrêt !

* Ce n'est point la porte qui m'interpelle mais l'éclat de la chaux laissant apparaître une peinture de plusieurs siècles.

 

 

Ai je le droit ?

* Un peu défi, je tente d'ouvrir la porte secrète.

* Un deuxième "miracle" s'opère : Elle s'ouvre.

* Je suis face à un escalier en colimaçon.

* Mon autre surprise est de découvrir que les puits de lumière ont un ébrasement important qui n'est point vertical.

* Je continue mon ascension.....

.... Ne sachant pas si ma témérité est autorisée par la commune, propriétaire de cette église, je stoppe ici mon récit.

 

 

Le diaporama de l'église est ici - CLIC

 

 

 

Histoire de l'église :

* Au 13ème siècle, construction de l'église.

* En 1948, l'église est inscrite aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Martin) est libre et gratuite. La visite du clocher n'est pas autorisée.

 

 

Un clocher fortifié serait le secret de cette église

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour aller au menu des églises fortifiées Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 24Vers Menu châteaux de Dordogne

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 24/12/2017 08:54

B ien sûr, toujours les mêmes les mots sont.
O ui, mais j’aime garder les traditions…
N e nous relient-elles mie à notre passion,

N ‘est-ce pas : retour dans un lointain passé
O ù nous plait souvent de nous arrêter ?…
E tait-ce de mise d’offrir présents, antan.
L oisir n’ai-je de le pouvoir maintenant.

A ussi, en rêve, je vous souhaite avoir

V raiment belle armure qui saura vous seoir,
O ù heaume en sera point d’orgue, la gloire !
U n capel de paille ne pourra jamais
S cintiller sur votre chef, oncques mais !

P uis je vous dis : Bon Noël, Chevalier !
S ans cela, tradition n’est respectée !

Le Chevalier Dauphinois 27/12/2017 13:37

* Merci Chère Damoiselle de MON Dauphiné pour votre belle prose.
* Même avec un peu de retard,( car le Chevalier est très actif ailleurs en ce moment), je vous souhaite de merveilleuses fêtes de fin d'année et surtout.... de magnifiques lectures.

Pierrote 23/12/2017 14:53

C harmant moutier même si n’a pas d’antan,
H élas, des attributs le défendant.
A i-je aimé à imaginer repli
M énagé pour assurer un abri…
P ourtant, n’a eu cette église jamais
E scalier menant à refuge, mais
A sa défense – si l’on peut dire – un beau,
U n bon moment j’ai là passé car au
X IIIe siècle fut érigée. Joyau

N on pas de fortifications, pour sûr.
O r, ai-je tout de même trouvé une allure
T rès proche d’une place sécurisée.
A insi, ivresse flacon m’a donné !*

* cf. § « erreur positive ».

Le Chevalier Dauphinois 27/12/2017 13:39

* Une église dont les fortifications sont minimales, mais qui laisse place au rêve....
..... n'est ce pas le but de l'architecture d'être un témoin passif de la lourde histoire des hommes.

Pierrote 23/12/2017 10:49

Hoo, Chevalier ! Lisez l’infobulle de la 4e image de votre article… !!!
N’auriez-vous point abusé du vin de messe plutôt que de chercher des indices ?
Bon, on peut remettre les mots dans l’ordre, mais ça fait désordre quand même !

Le Chevalier Dauphinois 23/12/2017 11:31

* Hic...... Il est né le... hic.... divin (ou dix vins).... hic... enfant.
* Je rejoue les 3 messes basses à moi seul... hic !

honorius 23/12/2017 09:07

J'adore ces vieilles églises... J'en profite pour te souhaiter de bonnes fêtes de Noël avec ceux que tu aimes. Gros bisous du vieux sorcier

Le Chevalier Dauphinois 23/12/2017 17:02

* Bonjour et merci messire le Vieux Sorcier.
* Bonnes fêtes aussi pour vous.