24 octobre 2017 2 24 /10 /octobre /2017 07:07

 

 

Département 24 - DORDOGNE

 Voyez vous le château médiéval ?

  

 

Le bourg :

     Situation :   (--> le voir sur une carte)

      La commune de La Tour Blanche est située à 45km au Sud-Est d'Angoulême (voir ses remparts), à 35km au Nord-Ouest de Périgueux (voir cette cité) et à 15km à l'Ouest de Brantôme.

 

   Coordonnées du château :

45° 21' 29" N 00° 24' 56" E
 45.3581138°  0.415743000°

 

 

 

Le château :

     L'extérieur :

La découverte

* Après avoir découvert l'incroyable donjon du château de La Tour Blanche, je me dirige vers le Sud-Ouest.

* Après 3 kilomètres, au pied du panneau de Jovelle, mon destrier pile et me quémande de descendre.

* Sachant qu'il a un flair pour dénicher les constructions médiévales, je lui fais confiance.

Curieusement je ne vois rien.

 

 

L'enquête commence

* J'ai l'impression que des pierres tentent de chasser les verts branchages.

* Je me déplace sur la gauche.

* Il y a un mur crénelé au loin.

* Que nenni, ce que j'ai pris pour un crénelage est en réalité des mâchicoulis sur une tour.

* A la base, il me semble voir une canonnière.

Quel magnifique mur défensif !

 

 

Une architecture défensive Rondeur et angle droit se marient harmonieusement

* En me déplaçant légèrement, mes yeux sont ébahis par le spectacle.

* Sur la gauche, une belle courtine en équerre portant les fantômes de mâchicoulis (voir vocabulaire).

* Au centre, une échauguette sur culot.

* Des ouvertures carrées sont disséminées sur la courtine et sous les consoles.

Sont ce des canonnières ?

 

 

Un bâtiment religieux ?

* Sur l'extrême droite, une blanche construction attire l'attention.

* Son toit applique à la lettre les règles de camouflage des snipers.

* Quelques contreforts plats rigidifient les angles.

* Pourtant j'arrive à voir une ouverture carrée ressemblant à celles de la courtine.

* Une archère cruciforme est visible à travers la végétation. Je pressens qu'il existe une chambre défensive dans cette construction.

* Sur la face étroite, une fenêtre trilobée me fait imaginer que la bâtiment fut une chapelle.

 

 

Synthèse

 

 

 

        L'intérieur :

   * La propriété privée n'est pas visitable.

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 13ème siècle (ou 14ème siècle... les sources sont imprécises), construction d'un château fortifié. Il est possession de la famille Jéhan originaire du "Toulousain".

* Au 14ème siècle, une légende affirme que le Prince Noir séjourne au château. Le château est donc possession Anglaise.

* Entre le 14ème et le 15ème siècle, il semblerait que le château soit l'objet d'attaques des troupes Anglaises puis Françaises (à vérifier).

* Au 15ème siècle, le Roi de France (voir liste) Charles VII séjourne au château durant 4 mois.

* Au 16ème siècle, par mariage, le site est possession de la famille La Croix originaire du Nivernais.

* Au 17ème siècle, plusieurs travaux d'aménagement de confort sont réalisés (logis, puits etc...).

* En 1948, le site est inscrit aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite depuis la route. La visite de la propriété privée est interdite.

 

 

Une échauguette que je guette avidement

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 24 Vers Menu châteaux de Dordogne

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 29/10/2017 14:13

J’avais pensé à cette situation, parce que mes grimoires m’ont révélé que certains seigneurs du Périgrod refusèrent toujours l’allégeance au roi d’Angleterre (ou, s’ils firent allégeance, ils la renièrent de suite, ce qui se pratiquait antan), et restèrent fidèles à la fleur de lys.(en revanche, je ne saurais exactement vous dire où j’ai pu lire ce fait, ne l’ayant pas noté, juste retenu de mémoire).

… Peut-être qu’une des « frontières » se trouvait à La Tour Blanche/ Jovelle ? Ce qui signifierait que les seigneurs de Jovelle n’auraient pas été seuls à être entourés d’Anglois…(oui, je le sais, j’ai l’extrapolation aisée, et je sais bien que je ne suis mie historienne … il faudrait que je recherche les noms des seigneurs qui ne voulurent point de la domination angloise).

Le Chevalier Dauphinois 29/10/2017 18:15

* Les hommages et autres paréages sont complexes.
* Le seul moyen de comprendre la raison de 2 puissants châteaux si proche seraient de fouiller dans l'histoire des seigneurs et des propriétaires.... Mais ce n'est pas le but de mon blog..... sinon je ne ferai qu'un article par mois ou par an (hoooo).
* Actuellement, je tente de décrire des châteaux en Rouergue situés dans la même commune et sur la même colline. Ils étaient entourés par un même rempart. Les 3 châteaux, construits à des siècles différents mais tous au Moyen Âge, avaient des propriétaires différents. Un des 3 sites avaient eu 4 familles propriétaires en même temps. J'avoue que faire le tri dans mes documents et dans l'historique sur Google-Book est difficile. De plus, il semblerait que certaines terres étaient possession du Roi de France... Donc... Complexe !
* Il me plait souvent de noter dans les articles du blog des particularités, mais je ne tente pas toujours de les expliquer.
* Parfois, en lisant une revue ou un morceau d'histoire dans livre je découvre une information. Évidemment je l'insère dans l'article dédié (même s'il est déjà publié).... mais j'avoue ne pas chercher les raisons à chaque fois.

Pierrote 26/10/2017 22:34

J e me demande bien comment castel
O uvragé fut antan, mirant de tels
V estiges aujourd’hui, surtout qu’à côté*
E tait impressionnant bâti guerrier.
L e Périgord fut Anglois ou François,
L es deux aussi : peut-être qu’autrefois
E urent ces voisins seigneurs chacun leur « foi » ?**

P ersuasif dut être ce lieu, je pense :
E chauguette dans son angle montre puissance ;
R angées de consoles - donc mâchicoulis -
I ntimidèrent, pour sûr, les ennemis.
G rands et hauts murs donnent un aspect austère
O ù sont toujours archères et canonnières.
R estes de chapelle ajoutent à valeur***
D u site, et si défensive eut-elle l’heur,

P our sûr, est-ce dommage que si peu soit vu.
S ommes-nous réduits à la portion congrue...

* du moins, pas loin : le castel de La Tour Blanche.
** je veux dire : peut-être que les 2 seigneurs (de La Tour Blanche et de Jovelle) n’appartenait pas au même « camp » ? ce qui pourrait expliquer 2 castels importants (si Jovelle le fut) si proches ?
*** valeur dans le sens où si le castel possédait sa propre chapelle c’est qu’il devait être important (ou je me fourvoie complètement, peut-être bien).

Le Chevalier Dauphinois 27/10/2017 10:45

* Le Moyen Âge est complexe en décomposition des terres.
* Les 2 seigneurs ont ils fait allégeance au souverain "Anglais" ?... Je le suppose sinon la situation d'un François en cette province aurait été difficile à vivre.
* 2 puissants châteaux proches n'est pas une situation rare, mais il est vrai que "si proche" n'est pas la majorité.
* Si chacun administre un territoire différent et éloigné, cela pouvait être possible, car ce sont les ressources (paysans, péages etc...) qui font la richesse du châtelain.
** Je n'ai hélas aucune information sur les terres et revenus de chacun.