1 avril 2017 6 01 /04 /avril /2017 07:55

 

 

Département 17 - CHARENTE MARITIME

 

Suis je éveillé ou dans les vapeurs d'alcool ?

 

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Retaud est située à 40km à l'Ouest de Cognac, à 35km au Sud-Est de Rochefort et à 15km à l'Est de Royan.

 

Coordonnées du château (voir le nota en bas de l'article)

45° 39' 54" N 00° 45' 09" W
 45.665103103°  -0.752499104°

 

 

Boire un petit coup c'est agréableeeee... hic

Le château : 

L'extérieur :

Je n'aurais pas du !

* En ce merveilleux mois d'avril, je suis dans un restaurant pour gourmets.

* Voulant faire honneur à tous les plats et montrer qu'un Dauphinois sait se défendre avec la fourchette, je profite de tout.

* Évidemment, il faut arroser (copieusement) ces mets par un vin de... hic... Meursac par exemple.

* A la fin du repas... hic.... c'est mon destrier qui est venu me chercher pour me ramener.

 

 

Je ne me souviens plus

* Bercé par les bruits de ses sabot si feutrés.... hic... je somnole dans le plaisir du moment.

* Soudain, mon omble s'arrête.

* Il a vu un site qu'il pressent être d'origine médiévale.

* Avec difficulté, je saute du cheval... le ventre à terre... hic.

* Ma première question est :

Où suis je ? surprise

 

 

Bien qu'arasée, la tour est toujours aussi puissanteLe rempart

* Je vois de rondes tours, mon destrier ne s'est donc pas trompé.

* Le mur reliant les tours les plus proches semble ancien, mais sa hauteur minimale ne m'informe pas sur son passé.

* Les tours possèdent de petites ouvertures rondes me faisant penser à des canonnières de la fin du 15ème siècle.

* Une autre tour possédant de petites ouvertures de tir en partie supérieure me réconforte dans ma datation... Hic...

* Mais dans l'état où je suis... hic... toutes mes supputations sont....soulantes... hic.

 

Cassée et cachée est cette tour

Boire sans être vu... oupsss... Voir sans être bu !

* Je vois ses entrailles !

Avec l'alcool, ai je la capacité de voir à travers les murailles ?

* Hic... Ben non.

* Certaines tours sont ruinées (comme moi après avoir payé l'addition) donc je vois... comme un voyant cent boules... oupss..... hic..... sans boule de cristal.

Et que bois je... heu..... vois je ?

* Un mur épais recevant une ouverture de tir avec un ébrasement (voir vocabulaire) intérieur.

 

Voila de l'herbe que mon destrier apprécierait

Au loin... c'est loin?

* Grâce (à cause ?) du bon vin de Meursac, ma vue de près est difficile, je tente donc de regarder les constructions au loin.

* Hooo, c'est loin. Une paire de jumelles il me faut  (je vous les ai déjà présentées ici).

* L'entrée est composée de 2 ouvertures :

* Une pour les carrosses.

* Une pour les piétons.

* Une puissante bretèche dissuadait l'assaillant d'approcher.

* Cette subdivision en deux puis l'étendu de l'ensemble me font penser que ce château devait appartenir à un  seigneur important.

 

 

Fortifiée est cette porte

 

 

Un bâtiment intemporel

Il y a tant à voir... et à boire

* Tout en respectant la propriété privée, je contourne la porte fortifiée.

* L'intérieur de l'entrée ne me montre ni herse, ni assommoir. Cela ne me surprend guère en voyant la croix de Saint André avec son tirant.

* De l'autre coté une construction m'interpelle.

* Le coté gauche est très moderne avec ses nombreuses fenêtres même au rez de chaussée.

 

Mâchicoulis

Des défenses.... qui ne sont point d'éléphant

* Le site qui paraît abandonné a pourtant fait l'objet de nombreuses consolidations. Petit à petit, il revit.

* Certaines fenêtres ont été bouchées pour ne pas fragiliser le mur.

* Le bâtiment de droite me semble avoir été une tour défensive.

* Cette tour est si massive que je pressens qu'elle fut le donjon.

 

Un pigeonnier

Des détails de vie partout

* Le merveilleux petit vin des Charentes, puis la digestion du gastronomique repas commence à faire effet sur mon organisme.

* J'ai plus envie de dormir que de réfléchir.

* Je vous laisse seuls commenter les entrailles du logis puis une ronde tour de défense entière (ou presque).

* Avant de partir, je regarde le pigeonnier qui me semble de construction ancienne.

* Ma théorie sur un château de puissants seigneurs se confirme.

 

 

Résumé de l'architecture

* Le site a une structure parallélépipédique.

* Les angles Nord, Ouest et Sud possèdent une tour défensive.

* Le 4ème angle est protégé par l'imposant donjon cubique.

 

 

 

        L'intérieur :

* La propriété privée n'est pas visitable.

 

 

 

      Nota : Le miracle !

* 6 mois après avoir publié cet article, un visiteur m'a donné le nom de cette merveille médiévale.

A - D'abord je le remercie.

B - Je corrige le titre qui se nommait : Château proche de MEURSAC".

C - Je corrige les coordonnées géographiques.

D - Je complète l'historique.

 

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* Au 15ème siècle, construction du château. Il est possession d'une branche cadette des Beaumont..

* A la fin du 15ème siècle, le site appartient à Isabeau Chaudrier, veuve de François de Clermont, seigneur de Dampierre-sur-Boutonne (voir son château).

* Au 17ème siècle siècle, le château passe par mariage aux Dexmier

* En 1625, un membre de la famille Dexmier épouse Marie d'Archiac et prend ce patronyme (à vérifier).

* En 1845, le site est acheté par Louis Fretard d'Écoyeux.

* A la fin du 19ème siècle, la fille de Louis épouse le Marquis (voir titre de noblesse) de Serigny. Plusieurs travaux de consolidation et d'agrandissement sont réalisés.

* En 1942, en mars, le donjon est classé aux Monuments Historiques, puis en juillet le reste du château est inscrits aux M.H.

* En 1945, le propriétaire du site ayant été accusé de collaboration avec l'ennemi, le château est victime de pillages.

* En 1997, Jérôme Arnauld des Lions achète le château puis le consolide pour lui donner sa gloire d'antan.

* Au début du 21ème siècle, une association de sauvegarde est créée.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite depuis la route. La visite de l'intérieur de la propriété privée est interdite.

 

 

Secret restera ce magnifique château

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 17 Vers Menu châteaux Charente Maritime

Partager cet article

Repost0

commentaires

Royan 02/12/2017 11:18

peut etre le chateau de Chatenet a Retaud en charente maritime messire chevalier

Le Chevalier Dauphinois 02/12/2017 14:27

* Bonjour et merci pour votre passage sur mon blog.
* Merci.... Merci... sincèrement Merci.
* Châtenet est à quelques kilomètres au Nord-Est de Meusac..... Je n'étais pas si "ivre" que cela...... hihihi.
* Je viens de comparer les images sur le web et je reconnais la similitude avec les miennes.
* De suite, je corrige les coordonnées et je complète la partie historique.
* Merci !

Pierrote 02/04/2017 17:06

Q uel que soit le nom de ce site,
U ne chose est sûre : est insolite.
E t tenue de notre Chevalier
L ‘est tout autant !… Son destrier
Q ui sobre était, heureusement,
U ne halte lui fit faire devant
E nsemble médiéval, bien sûr,

P arce que son flair est toujours sûr !…
A vec jumelles… récentes (!) fut
R agaillardi Chevalier ! Put
T raquer indices du passé.

V isibles sont-ils ou bien cachés
E n malheureuses reconstructions.
R êveuse je suis… Indécision
S ‘imprime alors en mon esprit :

M oyen-Âge ne me semble si
E vident, mirant ces vestiges…
U ne double-porte montre prestige
R éel des hôtes de céans.
S ut bretèche d’antan la coiffant
A ttrait avoir. Appareillage
C ontentée m’a en moult images.


P itié, Chevalier ! Carte ayez*
S ur vous toujours : sert le papier !

* carte routière, qui… ne peut jamais tomber jamais en panne, elle !

Le Chevalier Dauphinois 04/04/2017 20:58

* Pour éviter que la même mésaventure se reproduise, je prends maintenant 3 boussoles, 2 sextants, toutes les cartes de France, un smartphone en 4G avec 5 batteries et 3 GPS de marques et modèles différents.
* Mais... je suis si lourd que je traine à 2km par heure et mon destrier refuse de me porter.
* Qu'importe.... je sais toujours où je suis puisque.... je ne bouge presque plus.... hihihi.

Pierrote 01/04/2017 16:49

M agie d’un jour comme aujourd’hui,
E t l’on ne sait plus vraiment si
U ne vérité est à trouver !
R aison et folie sont mêlées…
S avez nous embobiner bien
A ne plus savoir, c’est certain,
C hercher ici le juste chemin !

Le Chevalier Dauphinois 01/04/2017 18:33

* Il est vrai qu'en ce 1er avril.... article différent je souhaitais.
* Il est vrai que ce site a été.... une fortification médiévale.
* Il est vrai aussi que j'ai un peu..... détourné la présentation.
** Mais la "vraie vérité" est :
--1-- Mon GPS avait réellement rendu l'âme. J'étais perdu, sans carte papier.
--2-- Ma décision fut de continuer droit devant espérant retrouver une route avec des panneaux.
--3-- Au loin, j'ai vu cette ruine dans les vertes prairies.
--4-- J'ai donc décidé de faire un petit crochet puis d'immortaliser ce site fortifié.
--5-- Malgré mes recherches sur le web, je n'ai pas retrouvé le lieu.
--6-- De plus, il me semble que j'étais à la frontière entre les départements 16 et le 17.
===> Peut être qu'un jour un visiteur me révèlera le nom et la position de ce château.

claudine 01/04/2017 09:14

Bonjour Chevalier
Je vous suis toujours de loin...
Là tu es dans ma region natale et c'est une bonne idée de sortie
Merci pour ton article
Bonne journée à toi
Bises

Le Chevalier Dauphinois 01/04/2017 10:18

* Bien le bonjour princesse Claudine.
* Si par hasard tu connais ce site, je serai heureux d'en connaitre le vrai nom et sa situation géographique.....
....... Car je n'ai plus connaissance du lieu exact.