29 décembre 2015 2 29 /12 /décembre /2015 07:30

 

 

Département 12 - AVEYRON

  Sentez vous la présence d'un château ?

 

 

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

La commune de Saint Chély d'Aubrac est située :

- A 50km Nord de Millau (voir son beffroi),

- A 25km au Nord-Est d'Estaing (voir son château)

- Et à 10km au Sud-Est de Laguiole.

 

     Coordonnées du château :

44° 5' 8.383" N 3° 3' 34.218" E
 44.085662°  3.059505°

 

 

 

 

Le château fort : 

L'extérieur :

La découverteLa jungle m'empêche de voir cette beauté médiévale

*  Après une petite chevauchée de 5km en direction du Nord-Est depuis Saint Chély d'Aubrac, dans le hameau un mamelon rocheux attire mon attention.

Est ce mon Graal du jour ?

 

 

L'analyse de loin

* Cette butte est entourée d'un muret.

* Bien que sa forme circulaire rappelle un rempart, je doute que ces pierres aient pu être posées à l'époque médiévale.

* Au sommet, un fantôme de construction en pierres me quémande de venir.

 

 

J'approche

* Tout en respectant les propriétés privées, je contourne la butte pour trouver un chemin.

* En levant les yeux, une faille m'interpelle :

A-t-elle été creusée par l'homme pour isoler le site ?

 

 

L'intérieur :

Un vestige qui fait réfléchir

* Lentement je commence l'ascension vers cette masse rocheuse. Un fantôme de tour

* Proche du sommet du plateau, j'ai la surprise de voir les bases d'une tour posée au sommet du rocher.

 

 

La mystérieuse tour

* Évidemment, avec sa faible hauteur, il est impossible de voir des archères, crénelages et mâchicoulis (voir vocabulaire), donc je ne peux pas dater cette réalisation.

* L'extérieur est composé de pierres pauvrement taillées.

* Le parement n'est pas un modèle de beauté.

Mais pour moi, ce site est magnifique.

Ce qui prouve que la beauté est bien intérieure.

N'est ce pas mesdames ?

* Puisque je parle d'intérieur, avec précaution et respect, j'entre dans la tour. Ses dimensions ne la rendent pas habitable.

Était ce une tour de guet ?

 

 

C'est la fin

* Mes chausses plantées sur la plateforme, j'hume l'air pur du Rouergue et je me régale du paysage.

* Pendant que je rêve dans les ruines de ce château, je vous laisse réfléchir sur cette beauté d'un autre âge.

 

 

Le diaporama du château est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château fort :

* Au 13ème siècle, un seigneur de Belveset est cité. Bien qu'un château ne soit pas cité, il est fort logique qu'il existe.

* En 1226, le Baron (voir titre de noblesse) de Calmont d'Olt possède les terres.

* En 1270, un acte autorise "Anselme de Saint Chély à prélever des droits sur les moutons passant par la Draye de Pouget".

* En 1552, une enquête sur l'état du Rouergue révèle la présence "d'un beau chastel nommé Belvesé avec de bons revenus et de fertiles terres".

* En 1658, la femme du dernier seigneur de Belvezet  vend château et terres à Etienne Aldin de Vennac.

* Au 18ème siècle, le site appartient à la famille Dupac.

* En 1784, Gabriel Dupac aliène les terres.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur du site est libre et gratuite depuis la route. La visite de la butte est possible en respectant les propriétés privées et les murs de la vieille ruine. Le risque de glisser ou de recevoir un pierre existe. Veuillez être très prudents.

 

 

Tu es pierre et tu le resteras

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 12 Vers Menu châteaux de l'Aveyron

Partager cet article

Repost0

commentaires