28 décembre 2017 4 28 /12 /décembre /2017 08:54

 

 

 Département 12 - AVEYRON

 Une paroi gigantesque m'accueille

 

 

Le bourg :

       Situation :   (--> le voir sur une carte)

    La commune de La Selve est située à 35km au Nord-Est d'Albi, à 30km au Sud de Rodez à 10km au Nord de Réquista.

 

     Coordonnées de la commanderie :

44° 06' 38" N02° 32' 12" E
 44.11074479° 2.5366938114°

 

 

La commanderie :

        L'extérieur :

Préambule

* Durant mes vacances loin de mes terres Dauphinoises j'essaie de voir le maximum de sites fortifiés d'origine médiévale.

* Donc, je me lève très tôt, je me couche très tard et je me dépêche entre chaque découverte.

* Parfois, ma précipitation m'empêche de prendre le temps de regarder et de comprendre.

* Et quelquefois, je ne prends pas le temps de photographier correctement ni de vérifier que mes images soient représentatives.

* Conséquence : En cette cité, mes photos sont minimales et ne traduisent pas correctement la commanderie.

* Je vais donc tenter de vous faire rêver avec.... peu.

 

 Des murs massifsL'arrivée

 * Les premiers bâtiments que je rencontre sont cubiques, sans recherche d'esthétique.

 * Les pierres des parements sont de dimensions diverses, pauvrement taillées et peu jointives.

 * Seuls les parement d'angles semblent avoir fait l'objet d'attention.

* Des fenêtres semblent avoir été ouvertes après la construction des bâtiments.

* Une massive construction crénelée semble posséder un escalier intérieur.

 

 Eglise ou....

* Soudain une autre cubique construction me barre le passage.

* Les fenêtres sur la gauche m'informent que ce doit être une église.

* Mais en face de moi, je vois une construction crénelée ressemblant à une tour.

* L'ensemble étant si reconstruit que je doute de l'origine médiévale du système défensif.

* En ses entrailles, je vois plusieurs... heu.... mosaïques ?

 

 

 Je prends la porte Une des rares portes fortifiées ayant survécu

* Mon errance dans les ruelles me fait découvrir quelque curiosité architecturales.

* Ici, je vois le piédroit d'une porte.

* Là, je vois.... une porte dont l'encadrement me semble ancien.

* Et enfin, un arrachement de mur.

 

 

 Il faut déjà partir

* Par moment, je chausse mon chapeau de paille de touriste pour admirer l'architecture des maisons qui datée du Moyen Âge.

* En marchant dans la route principale, j'arrive devant une porte fortifiée.

* La salle des gardes au dessus a été transformée en habitation.

* Vantail, herse, assommoir, archère ont disparu.

* Je quitte cette cité avec sa commanderie en franchissant le pont fixe.

 

 

Le diaporama de la commanderie est ici - CLIC

 

 

 

Histoire de la commanderie :

* En 1150, Guillaume Alaman, seigneur de Bégon, donne des terres à La Selve aux "Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon". Les Templiers établissent une commanderie.

* En 1172, Adémar de Cadars donne tous ses droits sur la localité à l'Ordre du Temple.

* Durant le 13ème siècle, la puissance de la commanderie s'accroit par l'acquisition de terres (don et achat) à  Bégon, Rullac-Saint-Cirq, Auriac-Lagast, Tanus (1263), la Clause, Broquiès, Ayssènes, Faussergues et à Lautrec.

* En 1307, le Roi de France (voir liste) Philippe le Bel

* En 1580, durant les Guerres de Religion, les Calvinistes attaquent la florissante cité. Le château et la commanderie sont brûlés.

* Au 17ème siècle (en 1609 ?), le château est partiellement reconstruit par Hercule de Vintimille. Il est constitué d'un corps de logis et de 4 tours carrées (une tour ronde existerait).

* EN 1788, le château est possession de Victor Nicolas de Belmont Vachou.

* Vers 1792, les Révolutionnaires, comme souvent, détruisent partiellement le site "historique et symbole de temps anciens".

* En 1793, le château est vendu à Louis Rouvellat

* Au milieu du 19ème siècle, le château composé de 2 tours, dont une partiellement arasée, est encore visible.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite depuis les rues et ruelles. La visite de l'intérieur des tours et des fortifications est interdite.

 

1 - Pour plus de précisions sur la commanderie,

je vous invite à découvrir ce magnifique document.

2 - Pour le château, je vous invite à lire ceci.

 

 

Passer le pont, c'est traverser les siècles

 

 

 

Vers liste

constructions

des Templiers

Vers liste châteaux des Templiers 
 Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 12Vers Menu châteaux de l'Aveyron

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 31/12/2017 13:22

B eaucoup de ruines à visiter
O n ne peut que vous souhaiter !
N e sous-entend mie que santé (
N écessaire pour voyager
E t gravir collines escarpées !)

A insi aurez ? Sans oublier,
N ‘est-ce point pensable, après santé,
N ombreux bonheurs dont ceux qu’aurez
E n découvrant sites du passé.
E xquise je vous souhaite l’année !
!

P our passions autres que vous avez,
S ont mes vœux vers elles transposés !

Le Chevalier Dauphinois 14/01/2018 20:48

* C'est un peu tardivement que je lis votre belle prose...
... et que je vous souhaite aussi une année de plaisirs alliés avec la santé.
* J'espère qu'en 2018, je vous donnerai aussi quelques petits bonheurs avec mes articles dont 30% sont déjà écrits avec la date définie.
* Certains (je le sais déjà) vous feront un peu grincer la plume, mais d'autres vous feront briller vos merveilleux yeux bleus.

Pierrote 29/12/2017 13:38

L ‘impression de puissance est toujours là
A vec ces hauts murs qui ne donnent pas

S ensation de fragilité, pour sûr !
E t même refaits, arasés, murmurent
L eur vie au temps où étaient bien entiers,
V oués à cité et Ordre protéger.
E n cela, oui, ai-je pu ici rêver.*

R animé avez ce passé offrant,
O utreplus, magnifiques documents.**
U ne lecture d’iceux et notre esprit
E st replongé siècles avant : merci !
R éalité du lieu tel qu’il était
G oûtons : imaginons qu’il existait
U n bourg ceinturé par de beaux remparts
E veloppant commanderie d’une part,

A ussi église et castel dont une tour
V isible est, bien qu’abaissée, de nos jours.
E videmment quelques habitations
Y avaient leur place : en faites mention.
R éussi vraiment votre article fut ?
O n n’en sait être juge. Mais avez su
N ous faire passer porte des temps perdus.***

*cf. dernière phrase de votre préambule.
** les 2 liens que vous donnez à la fin de votre article.
*** en réf. à l’infobulle de votre dernière image.

Le Chevalier Dauphinois 29/12/2017 14:08

* Ce site est modernisé, habité, refait..... et pourtant, il sent l'époque médiévale.
* Lorsqu'il n'y a que le souvenir et non les traces réelles, les images ont beaucoup de difficultés à restituer l'ambiance.
* C'est dans ces moments où je me dis qu'un film pourrait mieux montrer le réel et l'imaginaire (avec des musiques, des "cigales" et des commentaires)....
...... mais faire un film requiert beaucoup de temps et un ordinateur puissant.
* N'ayant ni l'un, ni l'autre, j'ai pensé que des liens vers des sites fascinants pouvaient (partiellement) compenser puis amener au rêve de la connaissance.