10 septembre 2019 2 10 /09 /septembre /2019 07:25

 

 

Département 12 - AVEYRON

 

 Que faut il voir en ce lieu ?

 

 

Le bourg :

Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Lugan est située à 35km au Nord-Ouest de Rodez, à 20km au Sud-Est de Figeac et à 10km au Sud de Decazeville.

 

Coordonnées de la commanderie des Hospitaliers :

44° 28' 53" N 02° 15' 35" E
 44.481581°  2.259905°

 

 

 

La commanderie : 

L'extérieur :

Préambule

* Le mot "Commanderie" fait souvent rêver.

* Beaucoup imagine les Templiers, leur trésor etc...

* Hors, tous les ordres militaires religieux possédaient de nombreuses Commanderies. C'était le lieu du Commandeur (celui qui commande).

* A Lugan, ce n'était point le lieu des Chevaliers du Temple mais celui des Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem.

 

L'église des Hospitaliers du 12ème siècle

 

La découverte

* En arrivant dans le bourg, je ne vois aucune ruine et encore moins un haut mur crénelé.

* Les seules constructions massives sont :

- Une haute tour derrière une construction très refaite.

- Une église sur la droite.

 

 

L'église

* Ma documentation affirme que l'église a été construite au 12ème siècle.

* Même si sa forme générale est de style Roman, elle semble avoir été aménagée aux siècles suivants.

* Elle ne ressemble point aux églises fortifiées que je vous montre souvent, même si deux murs de la nef comportent quelques ouvertures en hauteur.

 

 

Je commence ma visite

* Lentement, je contourne le site.

* Au détour d'une tour (qui tourne rond) j'ai un mini tournis.

* Une longue courtine m'offre ses charmes d'antan.

* Même si des portes ont été aménagées pour loger des habitants, même si des escaliers et des rembardes modernes s'affichent, le haut mur montre des fenêtres à meneaux en croix et des jolies fenêtres Romanes.

* Je me décale légèrement proche d'une tour ronde arasée pour mieux comprendre l'architecture défensive.

 

 

Magnifique archère-canonnière cruciforme !

Reste-t-il des systèmes défensifs.

* Les tours rondes ayant été modernisées et adaptées aux conforts des habitant, je ne vois plus de crénelage ni mâchicoulis (voir vocabulaire).

* Mais avec un peu d'attention, il est possible de voir :

- Une archère canonnière cruciforme,

- Une archère canonnière droite.

 

 

Où est l'entrée ?

* Le temps et les hommes ont quelque peu détruit et aménagé l'entrée, c'est par une courtine arasée sans protection défensive que le visiteur cherche à pénétrer en ce lieu.

 

 

L'intérieur :

* La propriété privée n'est pas visitable.

 

 

Le diaporama de la commanderie est ici - CLIC

 

 

Histoire de la commanderie :

* Au 12ème siècle, création d'une Commanderie par les Hospitaliers de Saint Jean.  Elle dépend de la Commanderie d'Auzits. Une église est construite.

* Au 15ème siècle, un grand corps de logis est construit.

* Au 17ème siècle, la Commanderie d'Auzits est rattachée à celle d'Espalion. Le Commanderie de Lugan devient autonome avec son propre commandeur.

* En 1639, Annibal de Castellane est le premier commandeur.

* De 1783 à 1789, Louis Marcellin Joulia est le dernier commandeur.

* Vers 1789, les Révolutionnaires s'emparent de la Commanderie.

* En 1795, le site est mis en vente puis acheté par Jean Pierre Amouroux.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est interdite.

 

 

Que voila une commanderie qui s'est assagie

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 12 Vers Menu châteaux de l'Aveyron

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 11/09/2019 20:31

C ontrairement à d’autres lieux, malgré
O uvrage toiletté, modernisé,
M ‘a plu cette commanderie, j’avoue.
M es raisons ? sont-elle, à vrai dire, floues.
A i-je aimé puissance se dégageant
N otamment par cet enchevêtrement
D es bâtis, ou parce que « fermés » sont :
E nsserés pour mieux se défendre, ils sont
R etraite aussi pour cet Ordre d’antan.
I l leur fallait calme, être « indépendants ».
E t puis, j’apprécie Hospitaliers sans

D édain, humains plus que les Templiers * (
E st-ce mon avis, d’ailleurs ont passé

L es siècles sans problème). Aussi, je dis :
U nivers de ces gens simples se lit,**
G randiose non pas, mais fort et cossu
A vec sécurités. Ont disparu
N ombre d’entre-elles, pourtant est perçue

R udesse du site. Les grosses tours
O nt perdu de jadis leurs beaux atours :
U ne « couronne » *** s’est muée en toit
E n poivrière, mais ont d’autrefois
R ondeurs gardées… Avez dû être heureux !…
G oûté j’ai au long passé de ce lieu.
U n voyage, pour moi, plein d’aventures,****
E t cela grâce à tous ces anciens murs.

* non pas que je ne reconnaisse mie des qualités aux Templiers qui ont joué leur rôle de protection en Terre Sainte, mais ils abusèrent de leur position jadis, dans moult cas, à mon avis bien sûr. J’en veux aux Templiers, oui, bien que j’admire certaines de leurs actions héroïques. Je leur en veux aussi peut-être bien parce qu’ils « obligèrent »(je ne vais mie me faire des amis disant cela !) « mon » Philippe le Bel (je dis « mon » parce qu’il est le 3e dans mon « tiercé de rois du Moyen-Âge ») à en venir aux extrémités que l’on sait (et qui sont discutables, j’en conviens).

** en réponse à votre question dans l’info-bulle de la 1ère image de l’article : en ce lieu, je vois « l’esprit » des Hospitaliers = je revois, je revis leur vie, etc… et cela me siet fort (mais pas dans le sens de ressentir quoi que ce soit, genre ressentir leur esprit !... non, juste revoir dans mon esprit le déroulement de leur vie, par ces murs leur ayant appartenu).
*** si, comme vous l’imaginez, elles eurent antan crénelage et mâchicoulis.
**** aventures, dans le sens d’Histoire : beaucoup de choses se sont passées, peut-être pas vraiment ici, mais pour cet Ordre des Hospitaliers, en général.

Le Chevalier Dauphinois 12/09/2019 09:13

* Sur ma carte des sites à découvrir et des croisades à faire, il y a des lieux Templiers et Hospitaliers.
* De nombreuses maisons et constructions leur appartenant ne furent pas fortifiées. Donc elles ne seront pas en ce blog.
* Les Templiers et Hospitaliers possédaient de nombreuses églises et des terres. Leurs bâtiments religieux classiques. Bien que souvent je photographie leurs pierres (puisque je passe à coté), elles ne seront pas dans ce blog.
* Conséquence : Bien que cette construction ait été très modernisée, j'ai eu plaisir à montrer ce reste de commanderie possédant quelques systèmes défensifs.
* Prochainement, il y aura un article sur un site Templier qui fut fortifié par les Hospitaliers.
* Ce mélange entre les 2 ordres militaires et religieux m'amuse.

Pierrote 10/09/2019 11:19

Juste « pour le fun », Chevalier :
Relisez l’info-bulle de la 3ème image de votre article !
Serait-ce un nouveau langage entre le vieux-françois et le français moderne ?… !

Le Chevalier Dauphinois 10/09/2019 11:25

* Hihihihi !
* Terminer un article à 3 heures du matin après une fête médiévale....
......... cela doit être la raison de ce borborygme.
* De suite je corrige.... Merci !