18 décembre 2018 2 18 /12 /décembre /2018 09:50

 

 

Département 12 - AVEYRON

Le château de Reilhac est à droite

 

 

 

Le bourg :

     Situation :   (--> le voir sur une carte)

     La commune de Mouret est située à 25km à l'Est-Sud-Est de Decazeville, à 16km au Nord-Nord-Ouest de Rodez et à 12km au Sud-Ouest d'Estaing (voir son château).

 

     Coordonnées du château :

44° 31' 02" N 02° 30' 48" E
 44.517449594°  2.513406873°

 

 

 

Le château : 

         L'extérieur :

Au sommet... c'est le sommet de mon plaisir

* Sur la petite butte apparaît 2 constructions.

* Mon premier regard va sur la beauté de droite.

* Je vous entends grogner :

"Chevalier, mais il ne reste qu'une petite tour".

* Certes, une longiligne construction n'est point château en notre siècle, mais il y a 400 ans, une puissante construction apparaissait aux yeux de tous.

 

 

Minimale mais... évocatrice !

Super et ... oups !

* Des échafaudages déguisent la tour en monstre de fer.

* C'est une bonne nouvelle pour la survie de ce vestige de l'histoire, mais une mauvaise nouvelle pour moi :

Je pressens que je ne pourrai pas l'approcher.

* Qu'importe, je vais la comprendre de loin.

 

 

L'analyse 

* Avec précaution, je traverse le village vers elle.

* Le temps et les hommes l'ont arasée. La tour ne montre plus de crénelage. Il m'est impossible de définir s'il existait des mâchicoulis ou de simples hourds (voir vocabulaire).

* La tour a une base carrée de 8 mètres de coté.

* Les murs ont une épaisseur de avoisinant les 2 mètres.

* Les pierres en grès rouge sont correctement taillées et jointives.

* Coté Est, l'orifice correspond à des latrines en encorbellement.

* Coté Nord, je distingue une fenêtre (supposition) et 2 fentes verticales --> Certainement des archères droites.

* Curieusement, je ne vois aucune ouverture sur la face Sud.

 

 

       L'intérieur :

* La propriété privée n'est pas visitable. 

* De suite, je me précipite vers l'autre château de Mouret, à quelques mètres de là.

 

 

Le diaporama des 2 châteaux de Mouret est ici - CLIC

 

 

 

Histoire du château :

* En 1377, début de construction du château par Raymond de Reilhac, abbé de Conques.

* En 1381, fin des travaux sur le château.

* Au 15ème siècle (à vérifier), le site appartient à la famille Reilhac alias Sigald.

* En 1566, par mariage, le château appartient à la famille Saunhac de Talespues.

* En 1705, le château est acheté aux Saunhac de Talespues par la famille Cadieu, elle même propriétaire d'un autre château à Mouret nommé Mage.

* En 1841, sur la porte d'entrée, le blason en pierre de la famille Saunhac est détaché puis emmené au musée de Rodez.

* Au milieu du 20ème siècle, la tour appartient à la famille Dauban.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur depuis la route et les ruelles est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est interdite.

 

 

Imaginez vous le panorama au sommet de cette tour ?

 

      Cliquez pour aller au menu des Châteaux du 12 Vers Menu châteaux de l'Aveyron

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierrote 20/12/2018 20:32

Puisque vous posez une question, j’y réponds !
… Je suppose que vous savez déjà quelles vont être mes réactions !
… En revanche, pour ma part, c’est le grand mystère : vais-je trouver Mon Chevalier des ruines arruinées ? Ou vais-je trouver un certain Chevalier touriste au vil capel de paille qui ne lui siet mie ?…
… Du coup, pour moi aussi l’attente est terrible et l’angoisse étouffante !… Quand cesserez-vous de faire souffrir mes neurones médiévaux !…

Le Chevalier Dauphinois 20/12/2018 21:08

* Hihihihi....
* Quand vais je cessez ?...... heu..... J'hésite entre "Jamais"... et...... "un jour lointain"..... hihihihi...

Pierrote 19/12/2018 21:10

R avie je suis découvrir un vestige
E n adéquation avec le prestige
I ncontesté de votre blog médiéval !
L e site est, il est vrai, bien minimal.
H eur a t-il représenter le passé
A uquel il appartient… Tour élevée,
C arrée, borgne quasi et crénelée,

M ‘est avis, avec des mâchicoulis.
O ui, cela aujourd’hui bien me suffit.
U ne vision d’un castel fort d’antan
R affiné non pas, mais, du moins, étant
E rigé pour repousser les intrus
T out en ayant une partie menue

R ecelant habitat pour le seigneur.
O uvrage simple qui fait mon bonheur !
U n commencement pour rêver entier
E t défensif ce site. Alors soyez
R emercié pour ce partage d’images.
G oûtons, par elles, tranche d’un Moyen-Âge
U n tant arruiné mais encore vivant,
E n tout cas à mes yeux. J’aime vraiment !

Le Chevalier Dauphinois 20/12/2018 16:52

* Un site du Rouergue qui n'est point solitaire.
* Ainsi 2 articles ont été prévus.
* Heureux je suis que le premier ait fait briller vos yeux....
..... mais pression maintenant j'ai, car la deuxième construction est différente.
* Aurai je griffures ou doux câlins ?
* L'attente est terrible, l'angoisse est étouffante.....
...... Dormir longtemps et ne point penser à demain sera ma méthode de sérénité.
----> Suis je crédible ? <----